Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Choisir l’image d’un hologramme vue par un observateur Physique

Le schéma représente un laser qui est utilisé pour enregistrer l’hologramme d’un objet cylindrique et ensuite pour afficher l’image enregistrée sur la plaque holographique. Laquelle des images virtuelles proposées serait observée si un observateur se tenait à la position indiquée ? [A] l’image virtuelle A [B] l’image virtuelle B [C] les deux images virtuelles simultanément [D] les deux images virtuelles en alternance [E] aucune des images virtuelles

02:06

Transcription de vidéo

Le schéma représente un laser qui est utilisé pour enregistrer l’hologramme d’un objet cylindrique et ensuite pour afficher l’image enregistrée sur la plaque holographique. Laquelle des images virtuelles proposées serait observée si un observateur se tenait à la position indiquée ? (A) L’image virtuelle A. (B) L’image virtuelle B. (C) Les deux images virtuelles simultanément. (D) Les deux images virtuelles en alternance. (E) aucune des images virtuelles

Sur le haut du schéma, nous pouvons voir que la lumière laser est divisée en deux faisceaux différents et que l’un des faisceaux interagit avec l’objet qui nous intéresse tandis que l’autre faisceau sert de référence. Lorsque ces deux faisceaux se croisent sur la plaque holographique, il y a formation de l’hologramme de l’objet cylindrique. Pour visualiser cet hologramme, la plaque holographique où l’hologramme a été enregistré doit être exposée à la même lumière que celle utilisée pour enregistrer l’hologramme initialement. Dans ces conditions, il est possible de visualiser l’hologramme.

Sur le bas du schéma, il y a deux images virtuelles proposées : l’image virtuelle A ici et l’image virtuelle B ici. Nous cherchons à déterminer si l’observateur peut voir l’une ou l’autre des images, les deux ou peut-être aucune. Si nous revenons en arrière pour voir comment l’hologramme a été enregistré, nous pouvons voir que la plaque holographique est située ici et l’objet est à côté, ici. Alors, nous pourrions penser que l’image virtuelle formée et observée par l’œil serait l’image virtuelle A puisqu’elle est située à peu près à la même position que l’objet original par rapport à la plaque holographique. Cependant, un indice ici est que l’œil de l’observateur doit regarder selon une ligne qui passe à travers la plaque holographique pour pouvoir voir n’importe quelle image formée. Nous pouvons tracer cette ligne aussi loin que nous le voulons et nous pouvons voir qu’aucune image ne se forme sur cette ligne.

Vu la position de l’œil par rapport à la plaque holographique, l’observateur ne peut pas voir l’image virtuelle A ou l’image virtuelle B. La ligne qui va de l’œil à la plaque holographique ne passe par aucune de ces images. Nous choisissons donc la proposition (E). L’observateur ne voit aucune des deux images virtuelles présentées ici car aucune n’est située sur la ligne de vision de l’œil.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.