Feuille d'activités de la leçon : Réponse immunitaire spécifique : anticorps Biologie

Dans cette feuille d'activités, nous nous entraînerons à décrire le processus d’expansion clonale et de formation d’anticorps en réaction à un antigène.

Question 1

Quel type de cellule immunitaire est activé par la présence d'un antigène traité à la surface des cellules B et des macrophages?

  • Aplasmocyte
  • Blymphocyte B à mémoire
  • Cneutrophile
  • Dlymphocyte T auxiliaire
  • Ecellule tueuse naturelle

Question 2

Quel type de cellules immunitaires sécrète des anticorps?

  • AMacrophages
  • BCellules mémoires
  • CCellules T auxiliaires
  • DNeutrophiles
  • ECellules plasmatiques

Question 3

Quel processus cellulaire doit s'effectuer avant que les antigènes soient traités et présentés?

  • Ala différenciation
  • Bla mitose
  • Cl'opsonisation
  • Dl'exocytose
  • El'endocytose

Question 4

Comment les cellules à mémoire diffèrent-elles des plasmocytes?

  • ALes cellules à mémoire ne sont plus en mesure de se multiplier et de se différencier.
  • BLes cellules à mémoire n'ont qu'un type de récepteur d'anticorps sur leur surface cellulaire.
  • CLes cellules à mémoire ont un taux plus élevé de synthèse de protéines.
  • DLes cellules à mémoire restent plus longtemps dans la circulation.
  • ELes cellules à mémoire sont capables de réagir à un plus large éventail d'antigènes.

Question 5

Le VIH infecte et détruit les cellules T auxiliaires. Comment une infection par le VIH affecte-t-elle la réponse des anticorps à une nouvelle infection bactérienne?

  • ALa concentration d’anticorps est plus élevée et plus rapide.
  • BSeul un type d’anticorps est produit.
  • CLa quantité d’anticorps est la même, mais prend plus de temps à se produire.
  • DLes lymphocytes B produisent moins d’anticorps.
  • EIl n’y a aucun effet sur la réponse des anticorps.

Question 6

Qu'est-ce qui déclenche l'activation d'une cellule B pour démarrer l'expansion clonale?

  • Ase lier à un antigène spécifique et libérer l'interleukine d'un lymphocyte T auxiliaire
  • Bse lier à un lymphocyte T auxiliaire spécifique et libérer l'interleukine d'une cellule tueuse naturelle/lymphocyte NK
  • Cse lier à un macrophage spécifique et libérer l'interleukine d'un lymphocyte T auxiliaire
  • Dse lier à un lymphocyte T auxiliaire spécifique et libérer l'interleukine d'un macrophage
  • Ese lier à un antigène spécifique et libérer l'interleukine d'un macrophage

Question 7

Ce schéma montre un lymphocyte B avec des récepteurs d'anticorps (immunoglobulines) sur la surface de sa membrane.

Quelle proposition n'est pas vraie?

  • AChaque lymphocyte B aura un type différent de récepteur d'anticorps sur sa surface.
  • BChaque lymphocyte B ne possède qu'un seul type de récepteur d'anticorps qui se lie à un antigène spécifique.
  • CLe récepteur antigénique du lymphocyte B a une structure similaire à un anticorps soluble.
  • DLe lymphocyte B peut se lier à des antigènes extracellulaires et intracellulaires.
  • ELe récepteur d'anticorps des lymphocytes B est complémentaire à un antigène.

Question 8

La figure illustre un stade précoce de la réponse immunitaire humorale.

Que se passe-t-il ensuite ?

  • ALa cellule B sécrète des anticorps.
  • BUn lymphocyte T auxiliaire se lie au complexe CMH-antigène.
  • CUn lymphocyte T auxiliaire libère de l'interleukine 2.
  • DLa cellule B libère de l'interleukine 2.

Question 9

Ce schéma montre un agent pathogène qui est entré dans le corps.

Combien de types de lymphocytes B et d'anticorps seraient formés à la suite de la stimulation du système immunitaire humoral?

  • Aquatre clones de lymphocytes B et quatre types d'anticorps
  • Bquatre clones de lymphocytes B et quinze types d'anticorps
  • Cun clone de lymphocyte B et quinze types d'anticorps
  • Dun clone de lymphocyte B et quatre types d'anticorps

Question 10

La figure montre un type de récepteur (en vert), appelé CMH, présent sur les cellules B.

Quelle est sa fonction?

  • Ade réagir aux interleukines des lymphocytes T auxiliaires
  • Bde se lier avec un autre type d'antigène présent sur un agent pathogène
  • Cd'activer la phagocytose chez les neutrophiles
  • Dde présenter des antigènes traités pour qu'ils soient détectés par les lymphocytes T auxiliaires
  • Ede se lier à l'histamine libérée par les mastocytes

Question 11

La liste ci-dessous résume les principales étapes de la réponse immunitaire humorale :

  1. Un pathogène infecte le corps.
  2. Un lymphocyte B spécifique se lie aux antigènes de cet agent pathogène et les internalise.
  3. Ces antigènes sont traités par le lymphocyte B et sont présentés à sa surface.
  4. Les lymphocytes T auxiliaires se lient aux antigènes sur la surface cellulaire des lymphocytes B et activent les lymphocytes B.
  5. Une fois que le lymphocyte B est activé, il subira une mitose afin de .
  6. Les plasmocytes clonés produisent et sécrètent des anticorps qui se lient aux antigènes à la surface de l'agent pathogène infectant.
  7. Les anticorps se lient à l'agent pathogène et le détruisent.
  8. Certaines cellules plasmatiques se différencieront en lymphocytes B à mémoire qui resteront dans l'organisme en cas d'une réinfection.

Laquelle des propositions suivantes correspond au blanc dans la proposition 5 ?

  • Ase différencier en cellules T spécialisées appelées cellules plasmatiques
  • Bproduire plusieurs clones de lui-même appelés plasmocytes
  • Cproduire deux cellules non spécialisées appelées cellules plasmatiques
  • Dproduire une population de plasmocytes et de cytokines associées

Question 12

Complètez les blancs : les lymphocytes B sont activés par la liaison d'un(e) avec les.

  • Acellule basophile, parasites
  • Blymphocyte B auxiliaire, antigènes présentés
  • Ccellule tueuse naturelle, antigènes présentés
  • Dlymphocyte T auxiliaire, antigènes présentés

Question 13

Complètez le blanc : un lymphocyte B internalisera les antigènes présents à la surface d'un agent pathogène et .

  • Ales digérera avec des enzymes
  • Bles détruira par lyse
  • Cles présentera à sa surface
  • Dles intégrera dans son propre matériel génétique

Question 14

Complètez le blanc : les lymphocytes B sont activés, et certains se transforment en cellules plasmatiques qui peuvent produire .

  • Ades cytokines spécialisées
  • Bune gamme d'histamines
  • Cune grande quantité d’interleukines
  • Dde nombreux anticorps

Question 15

Si une personne a été infectée par la bactérie qui provoque la tuberculose pulmonaire lorsqu'elle était plus jeune, il est fort probable qu'elle ne soit plus touchée par la tuberculose lorsqu'elle sera plus âgée. Quelle en est la raison?

  • ALes défenses immunitaires de la personne seront plus fortes suite à la première infection et empêcheront l'entrée future de pathogènes.
  • BLes lymphocytes B à mémoire sont produits après la première infection, et ils déclencheront une réponse immunitaire rapide si une personne est infectée une seconde fois.
  • CLes cellules plasmatiques produites après l'activation des lymphocytes B détruiront toutes les cellules corporelles susceptibles d'être infectées.
  • DCeci est incorrect. S'ils attrapent une fois la tuberculose pulmonaire, ils ont de fortes chances d'être à nouveau touchés par elle.

Question 16

La plupart des cellules de notre organisme ont des antigènes à leur surface. Pourquoi la réponse immunitaire humorale ne finit-elle généralement pas par attaquer nos propres cellules corporelles?

  • ANotre système immunitaire peut faire la différence entre les antigènes du soi et les antigènes du non-soi.
  • BLes cellules néfastes pour le corps sont éliminées par le système immunitaire non spécifique, par exemple en éternuant ou en toussant.
  • CLes cellules corporelles ne contiennent pas les gènes qui peuvent produire les molécules du CMH, qui présentent les antigènes à la surface des cellules.
  • DCeci est incorrect. Dans la grande majorité des cas, notre système immunitaire s'attaque à nos cellules corporelles.

Question 17

Lequel des énoncés suivants décrit le mieux la sélection clonale?

  • ALes lymphocytes T auxiliaires stimulent la division rapide des lymphocytes B par mitose et la production d'un grand nombre de clones.
  • BLes lymphocytes B stimulent la division rapide des lymphocytes T auxiliaires par mitose et la production d'un grand nombre de clones.
  • CLes lymphocytes B stimulent la division rapide des lymphocytes T cytotoxiques par fission binaire et la production d'un grand nombre de clones.
  • DLes lymphocytes T cytotoxiques stimulent la division rapide des cellules B par méiose et la production d'un grand nombre de clones.

Question 18

Complètez le blanc : les plasmocytes produits par un lymphocyte B activé produisent des anticorps qui .

  • Apeuvent cibler une gamme de différents agents pathogènes
  • Bsont spécifiques de l'antigène qui a initié la réponse immunitaire
  • Cne resteront dans l'organisme que pendant 7 à10 jours
  • Dne se trouvent qu'à la surface de ce lymphocyte B activé

Question 19

Laquelle des propositions suivantes concernant la relation des antigènes à un agent pathogène est correcte?

  • AUn seul agent pathogène aura un type d'antigène qui initie la production de plusieurs types de lymphocytes B.
  • BUn seul agent pathogène ne possède qu'un seul type d'antigène, de sorte qu'il initie la production d'un seul type de lymphocyte B.
  • CUn seul agent pathogène peut avoir plus d'un type d'antigène, de sorte qu'il peut initier la production de plusieurs lymphocytes B.
  • DUn seul agent pathogène peut avoir plus d'un type d'antigène, qui peuvent tous être ciblés par un seul lymphocyte B.

Question 20

Quelles sont les molécules responsables de la présentation d'un fragment de l'antigène aux lymphocytes T à la surface des lymphocytes B?

  • Ales perforines
  • Bles glycoprotéines
  • Cles immunoglobulines
  • Dles molécules CMH
  • Eles molécules T auxiliaires

Question 21

La liste ci-dessous résume les principales étapes de la réponse immunitaire humorale:

  1. Un pathogène infecte l'organisme.
  2. Une cellule B spécifique se lie aux antigènes de cet agent pathogène et les intériorise.
  3. Ces antigènes sont traités par la cellule B et sont présentés à sa surface.
  4. Des cellules T auxiliaires s'attachent aux antigènes sur la surface cellulaire des cellules B et activent les cellules B.
  5. Une fois que la cellule B est activée, elle subit une mitose pour produire plusieurs clones d'elle-même appelés cellules plasmatiques.
  6. Les plasmocytes clones produisent et sécrètent des anticorps qui se lient aux antigènes à la surface de l'agent pathogène envahissant.
  7. Les anticorps se lient à l'agent pathogène et le détruisent.
  8. Certaines cellules plasmatiques se différencient en.

Lequel des éléments suivants remplace correctement l'écart dans l'affirmation 8?

  • ACellules B régulatrices, qui inhibent la réponse immunitaire une fois qu'un agent pathogène a été neutralisé
  • BCellules tueuses naturelles, qui libèrent des cytokines pour cibler et détruire les cellules tumorales
  • CCellules T cytotoxiques qui détruisent toute autre cellule infectée
  • DLes cellules B de la mémoire doivent rester dans l'organisme en cas de réinfection

Question 22

La liste ci-dessous résume les principales étapes de la réponse immunitaire humorale :

  1. Un pathogène infecte le corps.
  2. Un lymphocyte B spécifique se lie aux antigènes de cet agent pathogène et les internalise.
  3. Ces antigènes sont traités par le lymphocyte B et sont présentés à sa surface.
  4. Des lymphocytes T auxiliaires se lient aux antigènes sur la surface cellulaire des lymphocytes B et activent les cellules B.
  5. Une fois que le lymphocyte B est activé, il subit une mitose afin de produire plusieurs clones appelés plasmocytes.
  6. Les plasmocytes clonés produisent et sécrètent .
  7. Les anticorps se lient à l'agent pathogène et le détruisent.
  8. Certains plasmocytes se différencieront en lymphocytes B à mémoire qui resteront dans l'organisme en cas de réinfection.

Laquelle des propositions suivantes remplace correctement le blanc dans la proposition 6 ?

  • Ades lymphocytes T cytotoxiques, qui sécrètent des anticorps spécifiques
  • Bdes anticorps qui se lient aux antigènes présents à la surface de l'agent pathogène envahissant
  • Cdes interleukines, qui activent la prolifération et la maturation d'autres cellules immunitaires
  • Ddes protéines du complément qui attirent les anticorps vers le site d'infection

Question 23

Lesquelles des cellules ou protéines suivantes ne sont pas impliquées dans la réponse immunitaire humorale?

  • Ales molécules du complexe majeur d'histocompatibilité (CMH)
  • Bles lymphocytes B
  • Cles lymphocytes T auxiliaires
  • Dles lymphocytes T cytotoxiques
  • Eles anticorps

Question 24

Un agent pathogène entrant dans le corps peut déclencher la réponse immunitaire humorale. Quelle est la séquence correcte des événements de la réponse humorale?

  • AB A C E D
  • BE C D A B
  • CB E C A D
  • DD E C A B
  • ED C A B E

Nagwa uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn more about our Privacy Policy.