Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Reconnaître les cellules spécialisées de la reproduction sexuelle Sciences

La reproduction sexuée implique des cellules spécialisées qui se combinent lors d’un processus appelé la fécondation. Comment s’appellent ces cellules spécialisées?

03:17

Transcription de vidéo

La reproduction sexuée implique des cellules spécialisées qui se combinent lors d’un processus appelé la fécondation Comment s’appellent ces cellules spécialisées?

La question nous demande de déterminer quelles cellules spécialisées spécifiques sont requises pour la reproduction sexuée. Afin de résoudre ce problème, nous devons en savoir un peu plus sur ce processus.

La reproduction sexuée implique que deux parents combinent la moitié de leur matériel génétique respectif pour produire une progéniture. Cette définition nous fournit quelques faits importants dont nous devons tenir compte, tout d'abord que la reproduction sexuée implique deux parents. Cela peut être très utile pour les organismes car cela augmente la variation génétique de la progéniture produite par rapport à la reproduction asexuée, qui ne concerne qu'un seul parent. Une variation génétique accrue rend les individus plus résistants aux changements environnementaux, par exemple l'introduction d'une nouvelle maladie dans une population. Deuxièmement, la reproduction sexuée implique que chaque parent apporte la moitié de son information génétique, qui sont ensuite combinées pour produire une progéniture.

La combinaison d’informations génétiques se produit par un processus appelé fécondation. Nous devons donc déterminer le nom de ces cellules, qui contiennent la moitié de l'information génétique de chaque parent. Lorsqu’une cellule possède moitié moins de matériel génétique que la plupart des cellules corporelles, un seul lot de chromosomes au lieu de deux, elle est dite haploïde. On représente souvent cela par n. Chez l'Homme, il existe deux types de cellules haploïdes matures qui peuvent être utilisées pour la reproduction sexuée, en fonction du sexe de l'individu.

Les femmes produisent des cellules haploïdes appelées ovules ou ovocytes. Ces cellules sont spécialisées pour être assez grandes, avec un cytoplasme est rempli de nutriments pour soutenir le développement précoce d'un embryon. Les hommes, quant à eux, produisent des cellules haploïdes appelées les spermatozoïdes. Ces cellules sont spécialisées pour avoir une longue queue qui leur permet de nager vers un ovule, de nombreuses mitochondries pour libérer l'énergie nécessaire à ce périple, et des enzymes spécifiques qui les aident à pénétrer dans un ovule si elles le trouvent. Ensemble, l’ovule et le spermatozoïde constituent ce qu’on appelle les cellules reproductrices, cellules sexuelles ou gamètes.

Lors de la reproduction sexuée, le spermatozoïde féconde l’ovule et les deux cellules haploïdes combinent leurs informations génétiques pour produire un zygote diploïde. Ce zygote diploïde possède deux lots de chromosomes, comme presque toutes les autres cellules corporelles humaines, ce qui est souvent représenté par 2n. Le zygote peut alors se diviser et se spécialiser pour devenir un être humain entièrement formé, rempli de cellules diploïdes. Par conséquent, nous avons trouvé comment s'appellent les cellules spécialisées qui se combinent lors de la fécondation. On les appelle les gamètes.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.