Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de la leçon : Hiérarchie taxonomique Biologie

Dans cette vidéo, nous allons apprendre à nous rappeler des niveaux de la hiérarchie taxonomique et à appliquer ces connaissances à des exemples d’organismes.

09:12

Transcription de vidéo

Dans cette vidéo, nous allons apprendre ce qu’est la hiérarchie taxonomique. Nous apprendrons les niveaux de la hiérarchie taxonomique, du règne aux espèces. Et nous allons voir quelques exemples de la façon dont les organismes sont classés grâce à ce système hiérarchique.

La taxonomie est l’étude de la dénomination, de la définition et de la classification des groupes d’organismes. Les scientifiques classent les êtres vivants parce que cela les rend plus faciles à identifier et à étudier. La classification, c’est lorsque nous mettons les organismes en groupes en fonction de similitudes significatives. Nous sommes en mesure de généraliser, d’oppposer et de comparer entre les catégories. La taxonomie était à l’origine basée sur les caractéristiques physiques. Maintenant, nous appelons ces méthodes de classification la classification artificielle.

Avec les progrès de la technologie, nous regroupons maintenant les organismes en fonction de relations évolutives, une méthode que nous appelons la classification naturelle ou phylogénétique. Nous classons les organismes en groupes appelés les taxons. Et ces groupes sont classés par niveaux ou rangs. La disposition est hiérarchique, allant de grands groupes globaux à des groupes plus petits et plus spécifiques. Une façon de visualiser cela est d’imaginer vouloir envoyer un colis à l’un de vos amis. Afin d’acheminer le colis vers la bonne destination, votre adresse comprendra le pays, l’état ou la région, la ville ou le village encore plus spécifique, puis la rue sur laquelle se trouve la maison et enfin le numéro exact de la maison de votre ami.

Un autre concept similaire que vous connaissez peut-être est la façon dont les organismes sont constitués de systèmes organiques appelés les appareils, eux-mêmes constitués d'organes, qui sont constitués de tissus, qui sont constitués de cellules. Non seulement nous passons du grand au petit, mais chaque rang spécifique contient plusieurs rangs en dessous. L’espèce est la representation la plus spécifique de nos niveaux taxonomiques. En fait, le mot espèce ressemble même un peu au mot spécifique. Plusieurs espèces apparentées constituent un genre. Et il existe plusieurs genres apparentés dans une même famille. Les familles sont regroupées par ordre. Les ordres sont regroupés en classes. Il y a plusieurs classes dans un embranchement et plusieurs embranchements dans un règne.

Les systèmes de classification modernes peuvent également inclure des super-groupes, souvent appelés domaines. Un domaine est un rang encore plus global qu’un règne. Certains élèves aiment utiliser un moyen mnémonique pour les aider à se souvenir de l’ordre des niveaux taxonomiques. Un assez courant est «les Rats Essayent de Courir Où Finissent les Grands Espaces». Un autre, que j’affectionne particulièrement, est «Reste En Classe Ou Fais de Grandes Études». Vous pouvez en utiliser un ou même créer votre propre moyen mnémonique.

Ensuite, regardons un exemple de la classification d’un organisme. Ici, nous avons une fourmi dont le nom scientifique est Solenopsis invicta. Les fourmis sont membres du règne animal, ce qui nous dit qu’elles sont multicellulaires, hétérotrophes, probablement capables de se déplacer et de se reproduire sexuellement. Leur embranchement est celui des Arthropodes. Les arthropodes ont des exosquelettes et des pattes articulées. Leur classe, Insecta (les insectes), nous permet de savoir que ces arthropodes particuliers ont trois paires de pattes et trois segments de corps.

Leur ordre, les hyménoptères, comprend également les familles apparentées des abeilles et des guêpes. Cela nous permet de savoir que les fourmis ont beaucoup de choses en commun avec les abeilles et les guêpes, mais aussi de nombreuses différences importantes. Formicidae est le nom de la famille des fourmis. Ce genre particulier de fourmis est Solenopsis, qui l’identifie comme un type de fourmi de feu, ce qui nous amène au nom scientifique de l’espèce, Solenopsis invicta. Le nom scientifique d’un organisme se compose à la fois de son genre et de son espèce. Il s’agit d’un système de dénomination que nous appelons la nomenclature binomiale, car chaque espèce est désignée sous deux noms.

Nous pouvons voir que lorsque les niveaux taxonomiques deviennent plus spécifiques, ils commencent à contenir de moins en moins d’organismes. Si je devais découvrir une nouvelle espèce de fourmi de feu, elle serait probablement classée de la même manière, car elle partagerait bon nombre de ces relations et ces caractéristiques.

Regardons un autre exemple. Quercus virginiana est le nom scientifique d’une espèce de chêne du sud des États-Unis. Ce nom de genre nous dit que ce chêne est un chêne à feuilles persistantes, aussi souvent appelé le chêne «live oak ». La famille des Fagacées comprend les chênes et le genre apparenté des hêtres, tout comme l’ordre des Fagales comprendra plusieurs autres familles apparentées d’arbres. La classe de cet arbre est celle des Angiospermes, ce qui signifie que c’est une plante à fleurs. Et l’embranchement, Trachéophyte, l’identifie comme une plante de type vasculaire. Le fait qu’il s’agisse d’une plante nous indique que notre chêne est un organisme terrestre, photosynthétique et multicellulaire.

Avant de passer à notre question d’entraînement, examinons de plus près ce qui constitue une espèce. Nous appelons communément une espèce un groupe d’organismes étroitement liés, capables de se reproduire ensemble et donner une progéniture fertile. Parfois, des organismes du même genre mais de différentes espèces peuvent se reproduire avec succès. Par exemple, lorsqu’un lion mâle et un tigre femelle s’accouplent, ils produisent une progéniture que nous appelons le ligre. Cependant, les ligres ne peuvent pas se reproduire ensemble pour donner plus de ligres. Puisque les lions et les tigres appartiennent à deux espèces différentes, leur progéniture ne sera pas fertile, ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas avoir leur propre progéniture.

Maintenant que nous avons appris la classification hiérarchique, les niveaux taxonomiques et ce qui constitue une espèce, essayons une question d’entraînement.

Le système de dénomination binomial donne à chaque organisme deux noms. Par exemple, le nom binomial pour les humains est Homo sapiens. Dans le système binomial, quel rang taxonomique le premier nom représente-t-il? Dans le système binomial, quel rang taxonomique le deuxième nom représente-t-il?

Binomial est un mot qui signifie deux noms, et c’est la façon dont les scientifiques nomment les organismes. La première partie du nom est plus globale et la dernière partie est plus spécifique. C’est un peu comme le fait que la plupart des gens reçoivent un nom de famille, qui nous dit à qui ils sont liés, et un prénom, qui les distingue des autres. Cependant, dans le cas des organismes, comme dans de nombreuses cultures, le nom de famille vient en premier et le nom le plus spécifique en second.

Eh bien, si vous savez quel rang taxonomique est le plus spécifique et lequel est le plus global, c’est assez d’informations pour pouvoir répondre à notre question. Mais juste au cas où vous voudriez un autre indice, examinons la hiérarchie taxinomique pour l’espèce humaine. Les humains appartiennent au règne animal. Notre embranchement est celui des chordés, et notre classe est celle des mammifères. Nous sommes membres de l’ordre des primates et de la famille des hominidés. Notre genre est Homo, et notre espèce est sapiens, ou Homo sapiens. Maintenant, nous avons tout ce dont nous avons besoin pour répondre à nos questions.

Le premier nom du système de dénomination binomial, Homo, représente le genre. Et le deuxième nom, sapiens, représente l’espèce. Si vous vous souvenez que dans la nomenclature binomiale, le nom global vient en premier, cela vous aidera à vous rappeler que le premier nom représente en fait le genre. Et si vous vous souvenez que les noms spécifiques viennent en deuxième position, cela vous aidera à vous rappeler que le deuxième nom représente l’espèce.

Terminons notre leçon en prenant un moment pour revoir ce que nous avons appris. Dans cette vidéo, nous avons appris l’arrangement hiérarchique des rangs taxonomiques. Du plus grand au plus petit, il s’agit du règne, de l’embranchement, de la classe, de l’ordre, de la famille, du genre et de l’espèce. Nous avons examiné quelques exemples de la classification de différents types d’organismes et également ce que leur classification peut nous dire sur leurs caractéristiques.

Nous avons appris que la classification artificielle est basée sur les caractéristiques physiques, tandis que la classification naturelle est basée sur les relations évolutives déterminées par l’analyse génétique. Nous avons également appris qu’une espèce est un groupe d’organismes étroitement liés, capables de se reproduire ensemble et donner une progéniture fertile.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.