Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Rappel de la façon dont une tête de myosine reprend une position normale après une contraction musculaire Biologie

Dans la théorie des filaments glissants de la contraction musculaire, comment la tête de myosine retrouve-t-elle sa position habituelle?

02:30

Transcription de vidéo

Dans la théorie des filaments glissants de la contraction musculaire, comment la tête de myosine retrouve-t-elle sa position habituelle? (A) en utilisant l’énergie issue de l’hydrolyse de l’ATP. (B) en utilisant l’énergie issue de la décomposition de l’ADP. (C) en utilisant la stimulation électrique de l’afflux d’ions calcium.

Pour répondre à cette question, nous devons en apprendre davantage sur la théorie des filaments glissants de la contraction musculaire et les filaments de protéines impliqués dans ce processus.

Lorsqu’une fibre musculaire est relâchée, un filament protéique appelé tropomyosine, représenté ici en bleu, s’enroule autour d’un filament protéique fin appelé actine, indiqué ici en orange. La tropomyosine bloque les filaments d’actine au niveau des sites de liaison, qui se fixent aux têtes globulaires d’un autre filament protéique appelé myosine, représenté ici en rose.

Lorsque la fibre musculaire est relâchée, chaque tête de myosine est liée à une molécule d’ADP et à un phosphate inorganique. La libération d'ions calcium par un organite spécialisé de la fibre musculaire, le réticulum sarcoplasmique, déclenche le retrait de la tropomyosine pour exposer les sites de liaison à la myosine sur le filament d'actine. Les têtes de myosine peuvent alors se lier temporairement au filament d'actine, formant des ponts d’union, autrement appelés ponts actine-myosine, entre les molécules.

La formation de ces ponts d’union libère la molécule de phosphate inorganique de chaque tête de myosine. La tête de myosine change alors d'angle, entraînant l'ensemble du filament d'actine avec elle dans un processus parfois appelé "coup de force". Le coup de force libère la molécule d'ADP de chaque tête de myosine. Cela permet à l’ATP de se lier à la myosine, ce qui entraîne la rupture du pont entre les filaments d’actine et de myosine et le détachement des têtes de myosine. Les têtes de myosine peuvent alors revenir à leur position initiale, maintenant plus éloignée le long du filament d'actine qu’avant le coup de force, en raison de l'entraînement du filament d'actine.

La molécule d’ATP liée à la tête de myosine est hydrolysée pour produire de l’ADP et un phosphate inorganique. L’hydrolyse de l’ATP libère l’énergie nécessaire pour que la tête de myosine se prépare à un autre coup de force et se lie à un autre site de liaison à la myosine situé plus loin le long du filament d’actine.

Nous savons maintenant que la bonne réponse à cette question est (A). La tête de myosine reprend sa position habituelle en utilisant l’énergie issue de l’hydrolyse de l’ATP.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.