Vidéo : Équations de soustraction

Dans cette vidéo, nous allons apprendre à lire, écrire et modéliser des équations de soustraction avec des nombres jusqu’à 10.

13:12

Transcription de vidéo

Équations de soustraction

Dans cette vidéo, nous allons apprendre à lire, écrire et modéliser des équations de soustraction avec des nombres jusqu’à 10.

Voici un groupe de ballons. Il comporte un, deux, trois, quatre, cinq, six ballons. Imaginons maintenant qu’un hérisson arrive. Mais, nos six ballons ne passent pas inaperçus pour le hérisson aux piquants aigus. Et si le hérisson fait éclater deux de ses ballons ? Un, deux. Combien de ballons reste-t-il maintenant ? Nous savons que le nombre de ballons restants sera égal à six moins deux. Il reste alors un, deux, trois, quatre ballons.

Nous avons soustrait ou retiré deux de six pour avoir la réponse quatre. Six moins deux égale quatre. Comme vous savez, six moins deux nous donne toujours quatre. S’il y a six oiseaux et que deux d’entre eux s’envolent, alors nous nous retrouverons avec quatre oiseaux. Peu importe que nous modélisons une soustraction en utilisant six jetons ou six cubes, lorsque nous retirons deux de six, la réponse est toujours quatre.

Maintenant, que se passerait-il si nous trouvons une méthode pour montrer que six moins deux égale quatre sans avoir besoin de dessiner des ballons ou d’utiliser des jetons ? Ne serait-il pas utile ? Eh bien, nous pouvons le faire. Pour y arriver, nous écrivons ce qu’on appelle une équation. Comme nous voulons retirer et soustraire, nous allons avoir une équation de soustraction. Maintenant, le mot « équation » peut paraître un peu compliqué, mais il désigne tout simplement une manière d’illustrer une opération numérique à l’aide de nombres et de symboles. Autrement dit, nous allons montrer que six moins deux égale quatre sans dessiner d’images et sans écrire de mots, mais en utilisant uniquement des nombres et des symboles.

La première chose que nous pouvons faire est d’indiquer ce nombre par lequel nous commençons. C’est le nombre que nous avions avant de retirer quoi que ce soit. Et dans cette opération numérique, il s’agit du nombre six. Donc, nous allons écrire le nombre six. Maintenant, nous avons besoin d’un symbole pour dire que nous devons retirer deux. Alors nous pouvons utiliser le signe de soustraction. Le signe de soustraction est une ligne horizontale qui ressemble à celle-ci. Ce symbole signifie enlever ou soustraire. Bien entendu, nous savons que nous enlevons deux, donc nous pouvons écrire le nombre deux après ce symbole.

À ce stade, nous avons besoin d’un symbole qui indique l’égalité ou le résultat. Six moins deux équivaut à quatre. Donc, nous pouvons utiliser le signe égal. Nous dessinons deux lignes parallèles. Et la dernière partie de notre équation est le nombre qu’il nous reste, à savoir quatre. Six moins deux égale quatre. Nous pouvons effectuer toute opération de soustraction que nous voulons en utilisant une équation comme celle-ci. Entraînons-nous à répondre à quelques questions où nous devons résoudre des équations de soustraction.

Quelle image montre que cinq moins quatre est égal à un ?

Dans cette question, on nous donne une équation de soustraction ou une expression numérique. Une équation ou une expression numérique est un moyen d’illustrer une opération numérique à l’aide de nombres et de symboles. Dans cette expression numérique particulière, il y a le nombre cinq, puis ce symbole qui ressemble à une courte ligne. Il s’agit du symbole qui signifie retirer ou soustraire. Ensuite, nous avons le nombre quatre. C’est le nombre que nous devons retirer.

Puis, nous pouvons voir le signe égal. Et enfin vient la réponse. C’est la quantité d’objets qu’il nous reste. Cette expression numérique se lit comme suit : cinq moins quatre est égal à un. Alors, quelle image montre que cinq moins quatre est égal à un ? Comme déjà indiqué, le nombre cinq représente le nombre par lequel nous commençons. Jetons un coup d’œil sur chacune de nos images pour voir laquelle contient d’abord cinq objets.

Notre première image montre un, deux, trois donuts. Sur cette image, la quantité d’objets n’est pas égale à cinq au départ, n’est-ce pas ? Regardons le groupe de chiens. Il y a un, deux, trois, quatre, cinq chiens. Cette image pourrait illustrer cinq moins quatre égale un. Dans notre deuxième série de donuts, il y en a un, deux, trois, quatre, cinq. Il pourrait s’agir de la bonne réponse. Ensuite, nous avons un groupe de un, deux, trois, quatre bonbons. C’est trop peu. Notre dernière image affiche un, deux, trois, quatre, cinq bonbons. Donc, l’image recherchée est soit la rangée de chiens, la longue rangée de donuts ou la longue rangée de bonbons, car leur quantité de départ compte cinq objets.

Le deuxième nombre dans notre équation de soustraction est le nombre quatre. C’est le nombre que nous devons soustraire. Sur ces images, nous pouvons voir les objets qui ont été enlevés parce qu’ils ont été barrés. Combien de chiens ont été retirés ? Un, deux. L’image représentant des chiens illustre la soustraction cinq moins deux. Qu’en est-il de la longue rangée de donuts ? Nous en avons retiré un, deux, trois, quatre. Il s’agit de l’opération de soustraction cinq moins quatre. C’est la soustraction que nous recherchons. Elle semble être la bonne réponse. Vérifions rapidement la longue rangée de bonbons.

Eh bien, nous pouvons voir qu’un seul bonbon a été barré. Cette image affiche donc la soustraction cinq moins un. Dans notre expression numérique, le dernier nombre est un. Cinq moins quatre est égal à un. Nous pouvons constater que cette soustraction est exprimée par notre longue rangée de donuts. Cinq donuts moins quatre donuts nous donne un donut. L’image qui montre cinq moins quatre égale un est la rangée de cinq donuts, où il y a quatre donuts barrés et un restant.

Hier, Alice avait quatre bonbons. Elle en a mangé deux. Combien en reste-t-il ? Détermine l’expression numérique correspondante. Deux plus un égale trois, quatre moins trois égale un, deux plus deux égale quatre, quatre moins deux égale deux, ou quatre moins un égale trois.

Notre énoncé commence par nous dire qu’hier Alice avait quatre bonbons. Mais elle n’en a plus quatre maintenant. Elle en a mangé deux. C’est le même résultat qu’on trouve en regardant l’image, n’est-ce pas ? Il y a une rangée de quatre bonbons et deux d’entre eux ont été barrés. Ce sont les deux qu’Alice a mangés. Notre première question nous demande : combien en reste-t-il ? Comptons les bonbons qui n’ont pas été mangés. Il reste un, deux bonbons. Donc, Alice avait quatre bonbons au départ, elle en a mangé deux et il en reste deux.

La deuxième partie de la question nous demande de sélectionner l’expression numérique correspondante. Une expression numérique ou une équation est un moyen d’illustrer une opération numérique en utilisant des nombres et des symboles. La première chose à faire ici est de réfléchir au type de l’opération numérique que nous recherchons. Nous savons qu’Alice avait au début quatre bonbons, puis elle en a mangé deux. Une autre façon d’y penser consiste à indiquer qu’elle en a retiré deux.

Le résultat va être strictement inférieur au nombre de bonbons qu’elle avait au début, car elle en a mangé. Donc, nous recherchons une expression numérique représentant une soustraction ou le fait de retirer des objets d’un total. Et le symbole qui représente l’action de soustraire ou de retirer est une courte ligne comme celle-ci. Nous pouvons voir ce symbole dans trois des expressions numériques données. Les autres contiennent un signe d’addition. Or ici, nous n’avons pas d’opération d’addition. Alice n’ajoute pas de bonbons, alors il faut barrer les expressions numériques d’addition. Nous recherchons une expression numérique de soustraction.

Alice commence par quatre bonbons, elle mange deux bonbons et il lui reste deux bonbons. Quelle expression numérique montre quatre moins deux ? C’est celle-ci. Nous avons commencé par déterminer qu’il reste encore deux bonbons à Alice. Donc, l’expression numérique correspondant est quatre moins deux égale deux.

Il y avait trois chats sur un toit. Deux d’entre eux ont sauté. Il restait un chat sur le toit. Complète le blanc. Trois moins combien égale un ?

Dans cette question, il s’agit d’un problème écrit. De plus, on nous donne une expression numérique ou une équation avec un nombre manquant. Le problème écrit et l’équation sont liés. Tout d’abord, réfléchissons au problème écrit. Notre problème commence par trois chats sur un toit. Voici trois jetons pour représenter nos trois chats. La partie suivante de notre problème nous indique que deux chats d’entre eux ont sauté. Supposons que nous pouvons représenter cela avec nos jetons en retirant deux jetons, car les deux chats ne sont plus sur le toit. Un, deux.

La dernière partie de notre problème nous dit qu’il ne reste qu’un chat sur le toit. Ce changement est indiqué dans notre modèle, car il nous reste un jeton. Il y avait trois jetons, nous en avons enlevé deux, et maintenant, il nous en reste un.

Maintenant, regardons l’expression numérique ou l’équation. On nous demande de compléter. Si nous observons attentivement cette équation de soustraction, nous pouvons voir qu’il y a un nombre manquant. Trois moins combien égale un ? Dans notre problème, qu’avons-nous retiré du nombre trois pour obtenir un ? Eh bien, le nombre trois représentait le nombre de chats qui étaient sur le toit, ou le nombre de jetons que nous avions au départ dans une rangée. Cela signifie que notre nombre manquant est le nombre que nous avons retiré de trois. C’est le nombre de chats qui ont sauté du toit.

Nous savons que deux chats ont sauté. C’est pourquoi nous avons soustrait ou enlevé deux jetons. Et le dernier nombre dans notre expression numérique est le nombre qu’il nous reste. Si nous soustrayons deux de trois, nous obtiendrons un. L’expression numérique qui correspond à notre problème sur les chats est trois moins deux égale un. Notre nombre manquant est deux.

Alors, qu’avons-nous appris dans cette vidéo ? Tout d’abord, nous avons appris qu’une équation de soustraction ou une expression numérique est un moyen d’illustrer une opération de soustraction en utilisant des nombres ainsi que des symboles. Nous avons également appris à lire, écrire et modéliser des équations de soustraction avec des nombres allant jusqu’à 10.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.