Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Identifier le récepteur le plus susceptible de détecter une piqûre de la peau Biologie

Lorsqu’on vous fait une injection, vous ressentez un pincement vif dans le bras. Parmi les récepteurs suivants, lesquels sont le plus susceptible de détecter ce stimulus? [A] Les chémorécepteurs de la peau [B] Les récepteurs de la douleur de la peau [C] Les thermorécepteurs de la peau [D] Les récepteurs de la douleur des os [E] Les récepteurs de la pression des muscles

02:49

Transcription de vidéo

Lorsqu’on vous fait une injection, vous ressentez un pincement vif dans le bras. Parmi les récepteurs suivants, lesquels sont le plus susceptible de détecter ce stimulus? (A) Les récepteurs des substances chimiques de la peau. (B) Les récepteurs de la douleur de la peau. (C) Les récepteurs de chaleur de la peau. (D) Les récepteurs de la douleur des os. Ou (E) Les récepteurs de la pression dans les muscles.

Cette question présente un certain nombre de différents récepteurs de la peau, des os et des muscles. Rappelons-nous qu’un récepteur est responsable de la détection de stimuli. Et il existe de nombreuses formes de stimuli. Lorsqu'un récepteur est activé, il déclenche une réponse électrique dans un neurone sensoriel, qui est ensuite transmise à la moelle épinière, qui peut réagir immédiatement, ainsi qu'au cerveau, qui la traite.

Nos choix impliquent quatre types de récepteurs: aux substances chimiques, à la douleur, à la chaleur et à la pression. Ces récepteurs sont chargés de détecter les changements indiqués par leurs noms. Par exemple, les récepteurs aux substances chimiques, appelés chémorécepteurs, détecteront les changements de l’environnement chimique ambiant. Certains chémorécepteurs sont impliqués dans le goût et l’olfaction, pour détecter des molécules respectivement dans la bouche et dans le nez.

Les récepteurs sensibles à la chaleur, ou thermorécepteurs, détecteront les changements de température. Les thermorécepteurs nous donnent notre perception de la température de ce que l’on touche. Les récepteurs de la douleur, également appelés nocicepteurs, détectent les stimuli nocifs et intenses, comme les objets tranchants ou les lésions du tissu. Ces récepteurs sont présents dans la peau et les organes internes. Le signal résultant, transmis par le système nerveux, produit une sensation douloureuse pour l’individu. Les récepteurs de pression se trouvent également sur la peau et les organes internes. Ces récepteurs sont chargés de détecter une déformation du récepteur provoquée par une pression accrue.

Maintenant que nous avons examiné les différents types de récepteurs, nous pouvons répondre à notre question. La question indique que vous sentez un pincement vif dans votre bras lors d’une injection. Quel type de récepteurs serait le plus susceptible de détecter un pincement vif? La question semble indiquer que l’injection est douloureuse. Par conséquent, nous pouvons réduire nos options à la (B) ou la (D), qui mentionnent toutes deux des récepteurs de la douleur.

Les récepteurs de la douleur, ou nocicepteurs, répondent spécifiquement aux stimuli nocifs, comme une piqûre avec un objet pointu, et provoquent une sensation douloureuse. Étant donné que les injections sont effectuées directement par contact aiguille-peau, les récepteurs qui détectent le pincement de l’aiguille doivent se trouver dans la peau. Par conséquent, la bonne réponse à notre question «Parmi les récepteurs suivants, lesquels sont le plus susceptible de détecter ce stimulus?» est la réponse (B), les récepteurs de la douleur de la peau.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.