Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Rappel de la nutrition des eubactéries avec l’exemple de 𝑁𝑜𝑠𝑡𝑜𝑐 Biologie

Les organismes appartenant au genre 𝑁𝑜𝑠𝑡𝑜𝑐 (comme sur la photo) sont un exemple d’eubactéries. Laquelle des affirmations suivantes est juste concernant la nutrition des eubactéries? [A] Elles sont exclusivement hétérotrophes. [B] Elles peuvent être autotrophes ou hétérotrophes. [C] Elles sont exclusivement autotrophes. [D] Elles sont exclusivement parasitaires.

02:38

Transcription de vidéo

Les organismes appartenant au genre Nostoc , comme sur la photo, sont un exemple d’eubactéries. Laquelle des affirmations suivantes est juste concernant la nutrition des eubactéries? (A) Elles sont exclusivement hétérotrophes. (B) Elles peuvent être autotrophes ou hétérotrophes. (C) Elles sont exclusivement autotrophes. Ou (D) elles sont exclusivement parasitaires.

Cette question porte sur la nutrition des eubactéries, et nous demande si elles sont hétérotrophes, autotrophes ou parasitaires. Commençons par quelques définitions. Les autotrophes synthétisent leur propre nourriture à partir de matériaux inorganiques. Par exemple, de nombreuses plantes et algues synthétisent leur nourriture grâce à la photosynthèse, qui utilise des matériaux inorganiques et la lumière du soleil. Les hétérotrophes obtiennent leur nourriture en consommant d’autres matières organiques vivantes ou autrefois vivantes. Par exemple, un humain qui mange une pomme est qualifié d’hétérotrophe. Tous les décomposeurs, comme les champignons ou les bactéries, qui décomposent les restes de la pomme sont également des hétérotrophes. Les parasites sont des exemples spécifiques d’hétérotrophes qui vivent dans ou sur un hôte vivant et se nourrissent de, ou aux dépens de, leur hôte. Par exemple, les puces, qui se nourrissent du sang des animaux, sont des parasites, car leurs nutriments sont obtenus aux dépens d’un hôte.

Dans la question, l’image prise au microscope montre certains individus appartenant au genre Nostoc, ce qui nous donne des indices sur la nutrition des eubactéries. Les Nostoc ressortent en vert car ils sont pleins de chlorophylle, un pigment utilisé dans la photosynthèse, ce qui indique que Nostoc obtient ses éléments nutritifs du soleil et est donc autotrophe. Grâce à ces informations, nous pouvons éliminer les réponses (A) et (D) qui affirment respectivement que les eubactéries sont exclusivement hétérotrophes et exclusivement parasitaires, car nous savons que certaines eubactéries, telles que celles appartenant au genre Nostoc, sont autotrophes. Certaines eubactéries sont hétérotrophes, par exemple les organismes appartenant au genre Mycobacterium, dont certains causent des maladies comme la tuberculose chez les humains. Cela signifie que la réponse (C), affirmant qu’elles sont exclusivement autotrophes, ne peut pas être vraie puisque certaines eubactéries sont hétérotrophes.

À présent, nous savons que certaines espèces d’eubactéries obtiennent leur nourriture à partir de matériaux inorganiques et sont donc autotrophes, tandis que d’autres se nourrissent à partir de matériaux organiques et sont donc hétérotrophes, ce qui fait que la bonne réponse est la (B). Elles peuvent être autotrophes ou hétérotrophes.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.