Vidéo question :: Expliquer comment l’eau est perdue dans les feuilles des plantes | Nagwa Vidéo question :: Expliquer comment l’eau est perdue dans les feuilles des plantes | Nagwa

Vidéo question :: Expliquer comment l’eau est perdue dans les feuilles des plantes Biologie • Deuxième secondaire

Comment les feuilles des plantes perdent-elles de l’eau?

03:10

Transcription de la vidéo

Comment les feuilles des plantes perdent-elles de l’eau? (A) L’eau diffuse à partir du parenchyme lacuneux. (B) L’eau retourne aux racines par osmose. (C) L’eau s’évapore au niveau des stomates. Ou (D) l’eau s’évapore à travers la cuticule cireuse.

Cette question nous demande de déterminer comment l’eau est perdue dans les feuilles des plantes. Voyons donc comment cela se passe pour trouver la bonne réponse.

Cette figure est une coupe transversale en gros plan de certaines des cellules que l’on peut retrouver dans une feuille de plante classique. Beaucoup de plantes supérieures ont des feuilles produisant une cuticule cireuse, à travers laquelle l’eau ne peut pas diffuser, afin de réduire les pertes en eau. Avec cette information, nous pouvons éliminer la réponse (D), car nous savons que la cuticule cireuse constitue une barrière imperméable à l’eau. Donc, cela ne peut pas être la voie par laquelle l’eau sort des feuilles.

Si la cuticule cireuse couvrait toute la surface de la feuille, cela empêcherait également les échanges gazeux entre la feuille et l’atmosphère, comme ceux de dioxyde de carbone et d’oxygène. Les plantes ont besoin d’absorber du dioxyde de carbone car c’est un réactif clé de la photosynthèse. Il y a des espaces dans la cuticule cireuse appelés stomates, à travers lesquels les gaz comme le dioxyde de carbone peuvent diffuser dans ou hors de la feuille. Les cellules du parenchyme lacuneux, dans la région médiane de la feuille, sont entourées d’espaces gazeux qui facilitent le passage du dioxyde de carbone à travers la feuille, en particulier dans les cellules photosynthétiques qui en ont besoin. Cependant, les cellules du parenchyme lacuneux elles-mêmes ne sont pas responsables de la perte d’eau des feuilles. L’option (A) peut donc aussi être éliminée.

Des gaz comme le dioxyde de carbone et l’oxygène sont échangés entre la feuille et l’atmosphère lorsque les stomates sont ouverts. Lorsque les stomates sont ouverts, une partie de l’eau, initialement absorbée par les racines depuis le sol, est également perdue dans l’atmosphère sous forme de vapeur d’eau.

Le processus d’évaporation de l’eau liquide, formant de la vapeur d’eau qui quitte la plante par des pores comme les stomates, s’appelle la transpiration. Ce processus peut sembler être une mauvaise chose, car la plante a besoin d’eau pour de nombreux processus, y compris la photosynthèse elle-même. Toutefois, avec modération, la perte d'eau par transpiration est utile, car elle fournit en fait une force d'aspiration foliaire qui aide à faire remonter l'eau des racines à travers la plante vers toutes les cellules qui en ont besoin.

Nous pouvons en déduire que la réponse (B) est incorrecte, car l’eau est absorbée par les racines puis se déplace vers le haut de la plante vers les feuilles et d’autres parties aériennes. L’eau ne retourne pas du tout aux racines, grâce à l’aspiration de la transpiration qui la tire vers le haut.

Nous savons maintenant comment l’eau est perdue dans les feuilles des plantes, et que la bonne réponse à cette question est donc la (C). L’eau s’évapore au niveau des stomates.

Rejoindre Nagwa Classes

Assistez à des séances en direct sur Nagwa Classes pour stimuler votre apprentissage avec l’aide et les conseils d’un enseignant expert !

  • Séances interactives
  • Chat et messagerie électronique
  • Questions d’examen réalistes

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Apprenez-en plus à propos de notre Politique de confidentialité