Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Résumer ce qui arrive aux différents réactifs et produits des réactions dépendant de la lumière Biologie

Lequel des tableaux suivants résume correctement ce qui arrive aux substances impliquées dans les réactions dépendant de la lumière? [A] Tableau A [B] Tableau B [C] Tableau C [D] Tableau D

03:18

Transcription de vidéo

Lequel des tableaux suivants résume correctement ce qui arrive aux substances impliquées dans les réactions dépendant de la lumière?

Les réactions dépendant de la lumière constituent la première étape de la photosynthèse. Et elles ont lieu dans le chloroplaste, en particulier dans la membrane des thylakoïdes. Examinons de plus près ces réactions pour nous aider à répondre à cette question.

Ici, nous avons les différentes structures qui composent ce qu’on appelle la chaîne de transport d’électrons dans la membrane thylakoïde. La chaîne de transport d’électrons comprend des photosystèmes, des pompes à protons, des supports d’électrons et une enzyme appelée ATP synthase. Au début des réactions dépendant de la lumière, l’énergie lumineuse est absorbée par le photosystème II. Cette énergie lumineuse excite les électrons, qui commencent alors à descendre la chaîne de transport d’électrons.

L’absorption de cette énergie lumineuse par le photosystème II initie également la décomposition des molécules d’eau en ions oxygène et hydrogène. Cette décomposition de l’eau en utilisant l’énergie lumineuse est appelée photolyse.

Regardons en arrière ce qui arrive à nos électrons. Lorsque les électrons descendent dans la chaîne de transport d’électrons, ils libèrent de l’énergie. Cette énergie est utilisée par les pompes à protons dans la membrane pour transporter les ions hydrogène du stroma vers l’espace thylakoïde. Lorsque les électrons atteignent le photosystème I, ils sont à nouveau excités par l’énergie lumineuse que le photosystème absorbe. Ces électrons sont transmis à une enzyme appelée NADP + réductase. Cette enzyme catalyse la réaction qui forme le NADPH, également appelé NADP réduit.

Le NADPH est formé lorsque la coenzyme NADP + gagne un ion hydrogène et deux électrons. Parce que NADP + a gagné des électrons, nous disons qu’il a été réduit.

Jusqu’à présent, nous avons vu que l’eau est décomposée dans un processus appelé photolyse, et que le NADP + est réduit pour former du NADPH. Pour la dernière partie des réactions dépendant de la lumière, examinons de plus près l’ATP synthase.

Nous avons vu précédemment que les ions hydrogène sont transportés du stroma vers l’espace thylakoïde par des pompes à protons. Cela se traduit par une forte concentration d’ions hydrogène dans l’espace thylakoïde et une faible concentration d’ions hydrogène dans le stroma. Ces ions passent d’une concentration élevée à une concentration faible. Ils ne peuvent pas simplement se déplacer à travers la membrane, mais ils peuvent descendre le canal de l’ATP synthase.

L’ATP synthase couple ce mouvement des ions hydrogène à la phosphorylation de l’ADP. Lorsque l’ADP gagne un groupe phosphate, il forme de l’ATP. On peut aussi dire que l’ATP est synthétisé, comme synthétisé signifie «faire».

Maintenant, nous devrions avoir suffisamment d’informations pour revenir en arrière et répondre à notre question. Nous savons que dans les réactions dépendant de la lumière, l’eau est décomposée par photolyse, l’ATP est synthétisé et NADP + est réduit pour former NADPH. Le tableau (C) est le seul tableau qui résume correctement toutes ces réactions. Par conséquent, notre réponse correcte est le tableau (C).

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.