Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Expliquer le terme récessif en référence aux allèles Biologie

Chez l'Homme, l'allèle des lobes d'oreille attachés est récessif par rapport à l'allèle des lobes d'oreille libres. Lequel des énoncés suivants décrit le mieux le terme récessif ? [A] Un allèle récessif sera toujours exprimé dans le phénotype. [B] Un allèle récessif ne sera jamais exprimé dans le phénotype. [C] Un allèle récessif ne sera exprimé dans le phénotype que si les deux copies de cet allèle sont présentes. [D] Un allèle récessif ne sera exprimé dans le phénotype que s’il n’y a qu’une seule copie.

02:46

Transcription de vidéo

Chez l'homme, l’allèle pour les lobes des oreilles attachés est récessif par rapport à l’allèle pour les lobes des oreilles libres. Lequel des énoncés suivants décrit le mieux le terme récessif ? (A) Un allèle récessif sera toujours exprimé dans le phénotype. (B) Un allèle récessif ne sera jamais exprimé dans le phénotype. (C) Un allèle récessif ne sera exprimé dans le phénotype que si les deux copies sont présentes. Ou (D) un allèle récessif ne sera exprimé dans le phénotype que s’il n’y a qu’une seule copie.

Cette question nous demande de choisir la réponse qui définit le mieux le terme récessif. Si vous vous souvenez de sa définition, vous n’avez pas besoin des autres informations de la question pour choisir la meilleure réponse. Mais nous allons quand même utiliser cette information comme exemple pour choisir ensemble la bonne réponse.

La question décrit deux phénotypes liés aux lobes des oreilles chez l’Homme: attachés et libres. Dans cet exemple, l’allèle pour les lobes des oreilles attachés est récessif. Un allèle peut être défini comme un variant spécifique d’un gène. Par convention scientifique, les allèles récessifs sont représentés avec des lettres minuscules. Et puisque nous parlons de lobes des oreilles, nous appellerons cet allèle l minuscule. Comme l'allèle des lobes d'oreille attachés est récessif, nous pouvons en déduire que l'allèle des lobes d'oreille libres sera dominant. Les allèles dominants sont représentés par des lettres majuscules.

Les deux génotypes qui pourraient donner à une personne le caractère des lobes d’oreille libres sont L majuscule L majuscule ou l majuscule l minuscule. Il y a deux possibilités ici car un allèle dominant est un allèle qui est toujours exprimé dans le phénotype.

D’après les informations de cet exemple, nous sommes maintenant en mesure de définir le terme récessif. L’un de nos choix de réponse indique qu’un allèle récessif sera toujours exprimé dans le phénotype. Nous savons que ce choix de réponse est incorrect car c’est la définition d’un allèle dominant. Un autre choix de réponse indique qu’un allèle récessif ne sera jamais exprimé dans le phénotype. Nous savons que ce choix de réponse est faux parce que dans notre exemple, les individus ayant le génotype l minuscule l minuscule expriment le caractère récessif des lobes d’oreille attachés.

Le choix de réponse qui stipule qu’un allèle récessif ne sera exprimé que si deux copies sont présentes semble correct. Mais éliminons notre dernier choix de réponse pour en être sûrs. Nous pouvons dire que le choix de réponse qui dit «un allèle récessif ne sera exprimé que s’il n’y a qu’une copie présente» est incorrect parce que dans notre cas où un seul allèle récessif est présent, c’est le phénotype dominant libre qui est exprimé.

Ainsi, le choix de réponse qui décrit le mieux le terme récessif est «un allèle récessif ne sera exprimé dans le phénotype que si les deux copies sont présentes».

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.