Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Définition de la gravimétrie par volatilisation Chimie

Lequel des énoncés suivants décrit le mieux le procédé de gravimétrie par volatilisation ? [A] La mesure de la variation de la masse après avoir fait réagir un échantillon pour produire un précipité. [B] La mesure de la variation de la masse après avoir éliminé les composés volatils d’un échantillon. [C] La mesure de la variation du volume après avoir mélangé deux échantillons. [D] La mesure de la variation de la concentration après avoir neutralisé un échantillon.

02:30

Transcription de vidéo

Lequel des énoncés suivants décrit le mieux le procédé de gravimétrie par volatilisation ? (A) La mesure de la variation de la masse après avoir fait réagir un échantillon pour produire un précipité. (B) La mesure de la variation de la masse après avoir éliminé les composés volatils d’un échantillon. (C) La mesure de la variation du volume après avoir mélangé deux échantillons. (D) La mesure de la variation de la concentration après avoir neutralisé un échantillon.

Le terme volatilisation désigne les substances qui s’évaporent. Dans la gravimétrie par volatilisation, de l’énergie thermique ou chimique convertit certaines molécules solides d’un échantillon en molécules gazeuses. Ces substances sont volatiles, ce qui signifie qu’elles ont des points d’ébullition bas et peuvent être évaporées du solide sans apporter beaucoup d’énergie.

En laboratoire, un sel hydraté peut être chauffé dans un creuset avec un bec Bunsen pour séparer les molécules d’eau du sel. Ou bien on pourrait faire réagir un sel de bicarbonate, tel que le bicarbonate de potassium, avec un acide pour séparer les molécules de dioxyde de carbone gazeux du sel. Dans les deux exemples, nous pourrions mesurer la masse de l’échantillon solide avant et après l’expérience pour déterminer la variation de la masse. En fait, le terme gravimétrie désigne la mesure de la masse.

Maintenant, nous comprenons que nous nous intéressons à une variation de masse lorsque nous faisons une expérience de gravimétrie par volatilisation, et non à une variation de volume ou de concentration. En sachant cela, nous pouvons éliminer les choix de réponses (C) et (D).

Nous pouvons également éliminer le choix de réponse (A) car il fait référence à la gravimétrie par précipitation. La gravimétrie par précipitation est une méthode d’analyse de masse qui utilise une réaction de précipitation pour mesurer la masse de substances. D’autre part, la gravimétrie par volatilisation est une méthode d’analyse de masse qui utilise l’énergie thermique ou chimique pour séparer les constituants volatils d’un composé ou d’un mélange.

En conclusion, l’énoncé qui décrit le mieux le procédé de gravimétrie par volatilisation est le choix de réponse (B) : la mesure de la variation de la masse après avoir éliminé les composés volatils d’un échantillon.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.