Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Comprendre les conséquences de l'incapacité des espèces à se reproduire Biologie

Si les individus d'une espèce ne parviennent pas à se reproduire à un rythme suffisamment rapide pour maintenir la taille de la population, laquelle des situations suivantes est la plus probable? [A] L'espèce s'éteindra. [B] Certains organismes s'accoupleront avec d'autres espèces pour produire des animaux hybrides. [C] Les individus migreront vers de nouveaux habitats géographiquement distincts. [D] Le processus de reproduction introduira de nouvelles mutations nuisibles dans la population.

02:27

Transcription de vidéo

Si les individus d'une espèce ne parviennent pas à se reproduire à un rythme suffisamment rapide pour maintenir la taille de la population, laquelle des situations suivantes est la plus probable? (A) L’espèce s'éteindra. (B) Certains organismes s’accoupleront avec d’autres espèces pour produire des animaux hybrides. (C) Les individus migreront vers de nouveaux habitats géographiquement distincts. Ou (D) le processus de reproduction introduira de nouvelles mutations nuisibles dans la population.

Examinons un modèle de population, où chacun des points représente un individu, pour voir ce qui se passe lorsque les individus d'une espèce ne parviennent pas à se reproduire à un rythme suffisant. Disons que ces X roses représentent les individus d'une population qui meurent dans le cycle naturel de la vie. Et disons que les points verts représentent de nouveaux individus qui naissent et s'ajoutent à la population grâce à la reproduction des individus existants.

Lorsque les espèces ne parviennent pas à se reproduire à un rythme suffisamment rapide pour maintenir la taille de la population, celle-ci se réduit en nombre. Certains individus peuvent même mourir avant d’avoir eu l’opportunité de se reproduire, ce qui réduit davantage le nombre de descendants. En résumé, une reproduction trop lente peut conduire à un nombre plus élevé d'individus qui meurent par rapport à ceux qui naissent. Au fil du temps, il y aura moins d'individus qui pourront générer une descendance et moins d'occasions pour chaque individu de s'accoupler. La population peut finir par devenir si petite que les membres de l’espèce ne se reproduiront plus du tout.

La reproduction est essentielle à la survie d’une espèce au-delà de la durée de vie des membres existants de cette espèce. Si les membres d’une espèce ne se reproduisent pas, alors l’espèce n’existera plus une fois que ces membres se seront éteints. Finalement, l’espèce disparaîtra. Donc, la bonne réponse à la question est (A). Les trois autres choix de réponse font référence à des événements qui peuvent se produire indépendamment de la reproduction des individus d’une même espèce. Ils ne sont donc pas liés à la situation proposée par la question.

Si les individus d'une espèce ne parviennent pas à se reproduire à un rythme suffisamment rapide pour maintenir la taille de la population, il est probable que l'espèce s'éteigne.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.