Vidéo question :: Identifier la déclaration incorrecte concernant le Projet Génome Humain | Nagwa Vidéo question :: Identifier la déclaration incorrecte concernant le Projet Génome Humain | Nagwa

Vidéo question :: Identifier la déclaration incorrecte concernant le Projet Génome Humain Sciences • Troisième préparatoire

Le Projet Génome Humain (PGH) visait à déterminer l’ordre des paires de bases qui composent l’ADN humain et à identifier tous les gènes du génome humain. Quelle déclaration concernant le PGH n’est pas vraie ?

03:01

Transcription de la vidéo

Le Projet Génome Humain (PGH) visait à déterminer l’ordre des paires de bases qui composent l’ADN humain et à identifier tous les gènes du génome humain. Quelle déclaration concernant le PGH n’est pas vraie ? (A) Le nombre de paires de bases dans le génome humain que le projet a séquencé était d’environ trois milliards. (B) Le projet a confirmé que plus de 99 pour cent de l’ADN est le même entre les humains. (C) Le projet a été achevé avec succès en 2003. (D) Le PGH a identifié les gènes qui causent le rhume et la tuberculose.

Avant de discuter du Projet Génome Humain, passons d’abord en revue nos connaissances à propos de l’ADN. L’ADN est composé de deux brins qui s’enroulent l’un autour de l’autre pour former la double hélice que nous pouvons voir ici. L’ADN est composé de sous-unités répétées appelées nucléotides, chacune pouvant contenir une base azotée différente : la guanine, la cytosine, l’adénine ou la thymine. Ces bases sur chaque brin d’ADN peuvent s’apparier entre elles pour former une paire de bases, parfois abrégée par pb. C’est ce qui maintient les deux brins ensemble.

Nous pouvons lire l’ordre de ces bases le long d’un brin d’ADN comme indiqué ici. Cela s’appelle une séquence d’ADN. La séquence de certains segments d’ADN, appelés gènes, donne les instructions pour nos différentes caractéristiques, comme la couleur de nos yeux.

Maintenant que nous avons examiné certaines informations sur l’ADN, parlons du Projet Génome Humain. Le Projet Génome Humain était un projet à l’échelle mondiale qui a permis de séquencer toutes les paires de bases de notre ADN. C’est un projet qui a pris des années, puisqu’il a débuté en 1990 et s’est terminé en 2003. Le mot génome fait référence à toutes les informations génétiques d’un organisme.

Après avoir séquencé le génome humain, nous avons découvert que nous avions environ trois milliards de paires de bases dans notre génome. Nous avons également appris que nous avons environ 20 000 gènes dans notre génome. En comparant la séquence du génome avec d’autres humains, nous avons constaté que nous sommes tous très semblables et partageons environ 99.9 pour cent de notre ADN. Toutes ces informations nous ont permis d’en apprendre davantage sur les gènes responsables de certains troubles génétiques. Cette information aide à traiter ces troubles.

En revenant à notre question, on nous demande de choisir la réponse incorrecte à propos du Projet Génome Humain. Nous pouvons voir que les énoncés (A), (B) et (C) sont tous vrais, donc ce sont des choix de réponse incorrects.

Le choix de réponse (D) est correct car il propose une affirmation fausse. Le Projet Génome Humain a découvert des gènes impliqués dans des maladies génétiques. Le rhume et la tuberculose sont causés par des agents pathogènes qui infectent notre organisme. Par conséquent, la bonne réponse est (D) : le PGH a identifié les gènes qui causent le rhume et la tuberculose.

Rejoindre Nagwa Classes

Assistez à des séances en direct sur Nagwa Classes pour stimuler votre apprentissage avec l’aide et les conseils d’un enseignant expert !

  • Séances interactives
  • Chat et messagerie électronique
  • Questions d’examen réalistes

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Apprenez-en plus à propos de notre Politique de confidentialité