Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Comparer le soutien structurel et physiologique chez les Plantes Biologie

Lequel des tableaux suivants différencie correctement les exemples de soutien structurel et de soutien physiologique chez les Plantes? [A] tableau A [B] tableau B

02:23

Transcription de vidéo

Lequel des tableaux suivants différencie correctement les exemples de soutien structurel et de soutien physiologique chez les Plantes? (A) La cellulose dans les parois cellulaires et la lignine dans les parois du xylème sont des exemples de soutien structurel, et la vacuole qui augmente ou diminue la turgescence des cellules est un exemple de soutien physiologique. Ou (B), la vacuole qui augmente ou diminue la turgescence des cellules est un exemple de soutien structurel, et la cellulose dans les parois cellulaires et la lignine dans les parois du xylème sont des exemples de soutien physiologique.

Les plantes ont deux types de soutien qui leur confèrent leur structure et leur forme: le soutien physiologique et le soutien structurel. Le soutien physiologique est assuré par l'eau contenue dans la vacuole de chaque cellule végétale, qui exerce une pression de turgescence sur la membrane cellulaire pour la plaquer contre la paroi cellulaire, ce qui fait que les cellules apparaissent gonflées et fermes et que la plante dans son ensemble est rigide et verticale. Ce soutien est temporaire, car si la plante se déshydrate et que les vacuoles perdent de l'eau, alors le soutien diminue, ce qui peut entraîner le flétrissement de la plante.

Le soutien structurel décrit le dépôt permanent de polymères solides et rigides dans certaines parois cellulaires végétales, qui persiste même après la mort de la plante. Un exemple de polymère de soutien structurel déposé dans les parois cellulaires de chaque cellule végétale inclue la cellulose, qui rend les cellules solides et les empêche d'éclater lorsqu'elles sont remplies d'eau. Un autre exemple est la lignine, qui est déposée dans les parois cellulaires des vaisseaux du xylème, les rendant solides, rigides et imperméables à l'eau, ce qui augmente ainsi l'efficacité du transport de l'eau dans la plante.

Alors, lequel de ces tableaux définit correctement les exemples de soutien structurel et physiologique? Comme nous le savons, le soutien physiologique est temporaire et dépend de la teneur en eau des vacuoles dans les cellules. Ainsi, la vacuole qui augmente ou diminue la turgescence des cellules est un exemple de soutien physiologique, ce qui suggère que la bonne réponse est l'option (A). Comme nous l'avons vu, le dépôt de polymères tels que la cellulose et la lignine dans les parois cellulaires fournit un soutien structurel, ce qui confirme qu'il s'agit du bon tableau.

Ainsi, le tableau qui différencie correctement les exemples de soutien structurel et physiologique chez les Plantes est (A). La cellulose dans les parois cellulaires et la lignine dans les parois du xylème sont des exemples de soutien structurel, et la vacuole qui augmente ou diminue la turgescence des cellules est un exemple de soutien physiologique.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.