Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Propriétés qui augmentent dans l’alliage de cuivre Chimie

Les alliages de cuivre comprennent le laiton, le bronze et le cupronickel. Lesquelles des deux propriétés suivantes augmentent généralement dans la production d’un alliage de cuivre ? [I] Conductivité électrique [II] Point de fusion [III] Résistance [IV] Dureté [V] Malléabilité

02:31

Transcription de vidéo

Les alliages de cuivre comprennent le laiton, le bronze et le cupronickel. Lesquelles des deux propriétés suivantes augmentent généralement dans la production d’un alliage de cuivre ? (I) Conductivité électrique, (II) point de fusion, (III) résistance, (IV) dureté, (V) malléabilité.

Un alliage est une solution solide métallique qui contient au moins deux types d’éléments différents. L’un des éléments est un métal et l’autre peut être un élément métallique ou non métallique. Donc, tous ces alliages de cuivre mentionnés dans la question contiennent du cuivre et au moins une autre substance. Le laiton est un alliage de cuivre et de zinc, le bronze est un alliage de cuivre et d’étain et le cupronickel est un alliage de cuivre, de nickel et d’autres éléments d’alliage comme le fer et le manganèse.

Les alliages de cuivre ont des propriétés différentes à celles du cuivre pur car ils ont une structure différente. Les métaux purs forment un réseau très symétrique constitué de cations métalliques dans une mer d’électrons délocalisés. Étant donné que les réseaux métalliques contiennent des électrons très mobiles, ils sont électriquement conducteurs. Et comme il s’agit d’un agencement tellement régulier de particules, il est relativement facile pour une couche de particules métalliques de glisser les unes sur les autres. Cela signifie que les métaux purs comme le cuivre sont relativement mous et peu résistants. Mais ceci rend les métaux purs très malléables, ce qui signifie qu’ils peuvent être martelés ou pressés en différentes formes et en feuilles minces sans se rompre ou se fissurer.

Dans un alliage, les atomes de l’élément d’alliage se dispersent à travers le réseau. Cela perturbe le réseau très ordonné que nous avons vu dans le métal pur. Cela rend l’alliage plus dur et plus résistant mais moins malléable car les particules ne peuvent plus facilement glisser les unes sur les autres.

La conductivité électrique ne change pas beaucoup car un alliage est toujours constitué de cations métalliques dans une mer d’électrons délocalisés.

Les points de fusion changent en raison de l’alliage, mais pas dans un sens particulier. Le cuivre pur a un point de fusion de 1 085 degrés Celsius. Le bronze et le laiton ont des points de fusion compris entre 900 et 950 degrés Celsius. Le cupronickel a un point de fusion de 1 171 degrés Celsius.

Donc, dans un alliage de cuivre, les propriétés qui augmentent généralement sont la résistance et la dureté, les propriétés (III) et (IV).

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.