Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de la leçon : Action des hormones Sciences

Dans cette vidéo, nous allons apprendre comment décrire les composants et le fonctionnement du système endocrinien, en utilisant des exemples particuliers de glandes endocrines et des hormones qu’elles sécrètent.

14:00

Transcription de vidéo

Dans cette vidéo, nous allons découvrir les différents composants du système endocrinien humain. Nous étudierons quelques exemples de glandes endocrines et les différentes hormones qu’elles sécrètent pour réguler et maintenir l’environnement interne de notre organisme.

Les hormones sont impliquées dans de nombreux processus vitaux. Elles peuvent contrôler votre faim, votre sommeil et même jouer un rôle dans la détermination de votre taille. Les hormones jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement du système reproducteur, du système immunitaire et du système digestif. En fait, sans hormones, les aliments que nous mangeons ne pourraient pas être utilisés comme source d’énergie.

Les hormones sont des messagers chimiques qui se déplacent dans le corps, généralement dans la circulation sanguine, parfois par un autre mode de transport, pour coordonner et réguler les réponses. Les hormones sont produites et sécrétées par les glandes endocrines. Ce sont des groupes spécialisés de cellules qui sécrètent des hormones directement dans le sang. La circulation sanguine transporte ensuite ces hormones dans tout l’organisme. Les hormones sont généralement dissoutes dans la partie liquide du sang, appelée plasma. Le sang transporte ces hormones dans tout le corps et vers des cellules spécifiques appelées cellules cibles, qui peuvent produire une réponse particulière.

Toutes les glandes du corps libèrent une substance ayant une fonction spécifique. Avant de comparer ces différentes glandes, résumons d’abord ce que nous savons des glandes endocrines. Elles produisent et sécrètent des hormones. Et ces sécrétions entrent directement dans le sang, qui les transporte vers leurs cellules cibles.

Les glandes exocrines sont un autre type de glandes du corps humain, que nous allons maintenant explorer. Les glandes exocrines agissent légèrement différemment, car elles ne libèrent pas d’hormones dans le sang. À la place, elles produisent et sécrètent des substances, par exemple des enzymes, sur les surfaces corporelles internes comme externes, via des structures en forme de tubes appelées canaux. Voyons un exemple.

Les glandes salivaires sont situées près de notre bouche. Elles sécrètent une substance appelée salive, qui contient des enzymes. Ces enzymes sont libérées à la surface interne de notre bouche pour aider à dégrader les glucides dans notre nourriture. Et la salive est libérée par les canaux salivaires. Un autre exemple est les glandes sudoripares qui se trouvent juste en dessous de la surface de la majorité de notre peau. Ce sont aussi des glandes exocrines, qui sécrètent une substance appelée sueur à la surface externe de notre peau pour nous aider à nous rafraîchir quand il fait trop chaud. Et la sueur est également sécrétée par des canaux. Comme les glandes endocrines ne sécrètent pas de substances par des canaux, elles sont parfois appelées glandes sans canaux.

Penchons-nous maintenant sur un rôle majeur des hormones dans le corps humain. L’Homme et les autres organismes multicellulaires ont différents tissus et organes qui remplissent différentes fonctions. Dans le corps des organismes multicellulaires, les conditions internes sécuritaires, normales, doivent être maintenues dans une fourchette assez étroite. Cela signifie par exemple veiller à ce que la température centrale du corps ne soit ni trop chaude ni trop froide. Les hormones jouent un rôle important dans le maintien de ces conditions, un processus connu sous le nom d’homéostasie.

L’homéostasie est la façon dont l’organisme maintient son environnement interne stable malgré les changements à l’extérieur du corps. Par exemple, si vous êtes dehors dans le froid, votre corps peut commencer à frissonner pour générer de la chaleur et maintenir sa température interne. L’homéostasie garantit que l’organisme fonctionne de manière optimale. Et tous les organismes, pas seulement les humains, régulent leur environnement interne afin de survivre. Afin de maintenir l’homéostasie, des systèmes de communication doivent être en place dans le corps pour envoyer et recevoir des signaux différents. Les deux principaux systèmes de communication du corps humain sont le système nerveux, qui envoie des signaux électriques dans tout le corps, et le système endocrinien, ou hormonal, qui fait l'objet de cette vidéo.

Parmi les principales glandes endocrines figurent l'hypophyse, la thyroïde, les glandes surrénales, le pancréas, les testicules chez l'homme et les ovaires chez la femme. Chaque glande endocrine produit une ou plusieurs hormones. Ces hormones peuvent ensuite être sécrétées dans la circulation sanguine pour se déplacer vers différents organes cibles spécifiques afin d’entraîner un effet particulier. Comme ces hormones doivent d’abord être produites, puis sécrétées, puis transportées parfois sur de longues distances, ce processus peut être assez lent. Voyons quelques-unes des hormones produites et sécrétées par certaines de ces glandes endocrines.

L’hypophyse est une glande de la taille d’un petit pois située à la base du cerveau. On l’appelle parfois la glande maîtresse, car elle peut sécréter des hormones qui contrôlent les actions d’autres glandes endocrines, comme les ovaires par exemple. Les cellules cibles des hormones de l'hypophyse ne se trouvent pas seulement dans d'autres glandes endocrines, mais aussi dans de nombreux tissus de l'ensemble du corps. Par exemple, l’hypophyse peut sécréter l’hormone de croissance, qui est impliquée dans la croissance des tissus et la régénération des cellules.

La glande thyroïde est une glande en forme de papillon située à la base avant de notre cou. Les hormones thyroïdiennes contrôlent les fonctions vitales du corps, comme la température corporelle. Elles jouent également un rôle dans la façon dont nous métabolisons les aliments et consommons de l’énergie dans nos cellules. Les hormones thyroïdiennes peuvent même avoir un effet sur notre fréquence cardiaque.

Les glandes surrénales sont des glandes de forme vaguement pyramidale, nous en avons une au-dessus de chaque rein. Elles produisent et sécrètent de nombreuses hormones différentes, mais l'une d'entre elles, dont vous avez peut-être entendu parler, est l'adrénaline, qui est l'hormone impliquée dans la réponse de combat ou fuite. Cette hormone peut cibler les cellules musculaires pour augmenter leur apport sanguin ainsi que leur utilisation d’énergie afin de préparer notre corps à se battre ou fuir une situation stressante et potentiellement dangereuse.

Le pancréas est un organe allongé qui fait partie de notre système digestif. Il est situé juste en dessous de l’estomac. L'une des hormones qu'il produit et sécrète s'appelle l'insuline, qui intervient dans la régulation de la glycémie. L'insuline est une hormone qui dit aux cellules de notre corps d'absorber le glucose obtenu à partir des sucres de notre alimentation pour l'utiliser comme énergie. En absorbant le glucose, la glycémie peut baisser et revenir à la normale lorsqu'elle était trop élevée. Le pancréas est une glande super intéressante, car il est techniquement aussi capable de fonctionner comme une glande exocrine, en sécrétant des dans l’intestin grêle pour faciliter la digestion. Le pancréas est donc parfois appelé glande mixte, car il exerce à la fois des fonctions endocrines et exocrines.

Toutes les glandes endocrines du corps ont une taille et une forme très similaires entre hommes et femmes, à l'exception des glandes sexuelles, aussi appelées glandes reproductrices ou gonades. Les testicules et les ovaires produisent et sécrètent des hormones impliquées dans le développement du système reproducteur masculin ou féminin. Les testicules du système reproducteur masculin produisent de la testostérone, et les ovaires du système reproducteur féminin produisent de l’œstrogène et de la progestérone. Toutes ces hormones jouent un rôle important dans le développement des organes sexuels et dans la puberté pour les deux sexes. Et les hormones sexuelles féminines ont des fonctions supplémentaires plus tard dans la vie reproductive de la femme.

Voyons ce que nous avons appris sur l'action des hormones en appliquant nos connaissances à quelques questions d’entraînement.

Cette figure montre certaines des principales glandes endocrines du corps. Quel organe, (A), (B), (C), (D) ou (E) est la glande surrénale? Quelle est la glande endocrine X?

Pour répondre à ces questions, nous devons d’abord savoir ce qu’est une glande endocrine. Les glandes endocrines sont des groupes de cellules spécialisées qui sécrètent des hormones dans la circulation sanguine. Les hormones sont des messagers chimiques qui peuvent induire une réponse dans l’organisme hors de leur site de production afin de réguler différents processus du corps humain. Examinons les différentes glandes endocrines représentées sur ce schéma afin de pouvoir identifier laquelle est la glande surrénale.

L’organe (A) est un testicule et l’organe (B) est un ovaire. Ces deux organes sont communément appelés les gonades. Les deux testicules sont principalement responsables de la production et sécrétion des hormones sexuelles masculines, et les deux ovaires sont principalement responsables de la production et sécrétion des hormones sexuelles féminines. L’organe (C) est l’une des deux glandes surrénales. Ces glandes sont responsables de la production de nombreuses hormones, dont l’adrénaline qui contrôle la réponse de combat ou fuite dans les situations stressantes. L’organe (D) est le pancréas. Le pancréas libère plusieurs hormones, dont l’insuline, qui peut contrôler notre glycémie si elle devient trop élevée. L’organe (E) est l’hypophyse. On l'appelle parfois la glande maîtresse, car elle libère plusieurs hormones qui peuvent contrôler les autres glandes. Nous avons donc déduit que l’organe (C) est la glande surrénale.

Passons à la partie suivante de la question. La dernière glande que nous n’avons pas encore étiquetée sur le schéma, l’organe X, est la glande thyroïde. Cette glande est responsable de la libération d’hormones thyroïdiennes, qui ont un certain nombre d’effets différents, y compris sur notre métabolisme et même notre fréquence cardiaque. Nous pouvons donc conclure que l’organe X correspond à la glande thyroïde.

Essayons ensemble une autre question d’entraînement.

Cette figure représente certaines des principales glandes endocrines du corps. Quel organe endocrinien, (A), (B), (C), (D) ou (E) sécrète l’hormone de croissance? Quel organe endocrinien, (A), (B), (C), (D) ou (E) contrôle la glycémie?

Pour répondre à cette question, nous devons être en mesure d’identifier certaines des glandes endocrines représentées sur cette image, les hormones qu’elles libèrent et les fonctions de ces hormones. Alors commençons. L’organe (A) est l’hypophyse, située à la base du cerveau. L’hypophyse est parfois appelée glande maîtresse car elle libère des hormones qui peuvent avoir un effet sur de nombreuses autres glandes endocrines. L’une des hormones qu’elle libère est appelée hormone de croissance. La fonction principale de l’hormone de croissance est de contrôler la croissance des tissus et la régénération des cellules. Par conséquent, c’est une hormone très importante dans le développement humain. Nous avons donc trouvé la réponse à la première partie de la question. Quel est l’organe endocrinien qui sécrète l’hormone de croissance? C’est l’organe (A), l’hypophyse.

Passons maintenant à la deuxième partie de la question. L’organe noté (D) s’appelle le pancréas. Le pancréas libère plusieurs hormones, dont l’insuline. L’insuline est en partie responsable du maintien d’une glycémie saine. Si le taux de sucre sanguin devient trop élevé, l’insuline permet de l’abaisser à un niveau normal. Nous avons donc répondu à la deuxième partie de la question, l'organe endocrinien qui contrôle la glycémie est le (D), le pancréas.

Essayons ensemble une dernière question d’entraînement.

Cette figure montre trois différents types de glandes. Quelle image, (A), (B) ou (C) représente une glande endocrine? Quelle caractéristique de l’image est commune à toutes les glandes endocrines? (A) Elles n’ont pas de canaux. (B) Elles ont des cellules de différentes tailles. (C) Elles ont une longue structure en forme de tube. Ou (D) Elles ont un espace où l’hormone est sécrétée.

Une glande endocrine est un groupe de cellules spécialisées qui sécrètent des hormones directement dans la circulation sanguine. Ces hormones peuvent alors contrôler et réguler différents processus du corps humain. Afin d’identifier quelle image montre une glande endocrine, regardons les caractéristiques clés de chacune des images.

Dans l’image (A), nous pouvons voir quelques vaisseaux sanguins. Dans les images (B) et (C), nous pouvons voir une longue structure en forme de tube appelée canal. Nous pouvons également voir sur ces deux images qu'une sorte de sécrétion est produite sur une surface corporelle. Cependant, dans les images (B) et (C), nous ne pouvons voir aucun vaisseau sanguin. Comme nous savons que les glandes endocrines sécrètent des hormones directement dans la circulation sanguine, nous pouvons déterminer que l’image montrant une glande endocrine, donc étroitement associée aux vaisseaux sanguins, est l’image (A).

Essayons la deuxième partie de la question. Nous avons déjà identifié que l’image (A) nous montre une glande endocrine. Mais qu’en est-il des images (B) et (C)? Ce sont deux exemples de glandes exocrines, qui sont des groupes de cellules spécialisées qui sécrètent des substances via des canaux sur les surfaces corporelles. Par exemple, l’image (B) est une glande salivaire sécrétant de la salive par le canal salivaire dans la bouche, qui est une surface interne du corps. L’image (C) montre une glande sudoripare sécrétant de la sueur par les canaux sudoripares sur la surface externe du corps, à savoir la peau.

Une caractéristique commune de toutes les glandes endocrines est que, contrairement aux glandes exocrines, elles ne possèdent pas de canaux. Donc, on les appelle parfois glandes sans canaux. Elles n'ont pas nécessairement des cellules de différentes tailles, et elles n'ont pas de structures longues et tubulaires, car cela décrit un canal. Comme vous pouvez également le voir dans l’image (A), elles n’ont pas d’espace dans lequel l’hormone est sécrétée. Elles sécrètent leurs hormones directement dans le sang. La caractéristique commune à toutes les glandes endocrines qui est visible sur cette image est donc leur absence de canaux.

Il est maintenant temps de finir cette vidéo en passant en revue les points clés que nous avons abordés sur l’action des hormones. Les hormones sont impliquées dans l’homéostasie, qui est le maintien constant par le corps d’un environnement interne normal. Les glandes endocrines sécrètent des hormones dans le sang, où elles peuvent rejoindre leurs organes cibles et les affecter. Quelques exemples de glandes endocrines sont l’hypophyse, parfois appelée glande maîtresse; la glande thyroïde; les glandes surrénales; le pancréas, qui a également des fonctions exocrines; les ovaires et les testicules.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.