Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Identifier le processus de désintégration représenté par une équation de réaction Chimie

Quel processus de désintégration est représenté par l’équation suivante ? [A] Émission de positons [B] Émission bêta [C] Émission alpha [D] Émission gamma [E] Capture d’électrons

03:41

Transcription de vidéo

Quel processus de désintégration est représenté par l’équation suivante ? (A) Émission de positrons, (B) Émission bêta, (C) Émission alpha, (D) Émission gamma ou (E) capture d’électrons ?

La question nous dit que l’équation donnée représente un processus de désintégration. La désintégration radioactive est le processus par lequel un noyau instable émet spontanément des particules ou des radiations (rayonnements). L’équation donnée montre que le bore 8 se désintègre pour former du béryllium 8, et qu’une particule ou une forme d’énergie est également émise. Dans les quatre premiers choix de réponse, nous voyons que le processus de désintégration est décrit comme une émission. « Émission » signifie que la particule ou le rayonnement distinctif du type de désintégration doit être écrit comme un produit dans l’équation nucléaire, tandis que le dernier choix de réponse (E) utilise le mot « capture », ce qui signifie que la particule, dans ce cas un électron, est prise par le noyau et doit être écrit comme un réactif dans l’équation nucléaire.

Il convient de noter que la capture d’électrons est toujours considérée comme une désintégration radioactive, car les rayons gamma et les rayons X sont émis au cours de ce processus. Comme la particule émise est exprimée ici comme un produit, nous pouvons éliminer le choix de réponse (E). Identifions nos particules émises en utilisant la notation nucléide, où X représente le symbole de l’élément ou de la particule, où A représente le nombre de masse, qui pour les noyaux est la somme des protons et des neutrons, et où Z représente la charge, qui pour les noyaux est le nombre de protons. Le symbole de notre particule émise représente un électron avec un nombre de masse nul et une charge positive.

Comparons ce que nous savons de nos particules émises aux choix de réponses restants. Le choix de réponse (A), émission de positons, se produit lorsqu’un positron est émis, que nous pouvons représenter avec un e représentant un électron avec un nombre de masse nul et une charge positive ; alors que le choix de réponse (B), l’émission bêta, se produit quand une particule bêta est émise, que nous pouvons représenter en utilisant un e pour un électron avec à nouveau un nombre de masse de zéro mais une charge de moins un.

Ensuite, le choix de choix (C), émission alpha, qui se produit lorsqu’une particule alpha est émise par le noyau. Une particule alpha a la même composition qu’un noyau d’hélium. Donc, nous pouvons utiliser le symbole He pour l’hélium, qui a un nombre de masse de quatre et un numéro atomique de deux. Et enfin, le choix de réponse (D), émission gamma, se produit lorsque des rayons gamma sont émis, qui sont une forme de rayonnement et n’ont donc ni nombre de masse ni charge.

Nous pouvons voir que le symbole d’un positron correspond au symbole de la particule émise dans l’équation donnée. Nous savons donc que cette équation représente l’émission de positons. Par conséquent, la bonne réponse est la(A), émission de positons.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.