Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Déterminer le nombre de liaisons covalentes que peut former l’hydrogène Chimie

L’hydrogène a un électron dans sa couche de valence. Combien de liaisons covalentes peut-il former ?

02:04

Transcription de vidéo

L’hydrogène a un électron dans sa couche de valence. Combien de liaisons covalentes peut-il former ?

Cette question implique les électrons de valence, qui sont des électrons d’atomes ou d’ions situés dans la couche électronique la plus externe. Nous pouvons utiliser un schéma pour visualiser les électrons de valence dans la couche la plus externe. La plupart des atomes ont également des électrons de cœur, qui se trouvent dans les couches d’électrons internes.

Prenons quelques exemples représentatifs, en commençant par un atome d’oxygène. L’oxygène a un total de huit électrons. Deux de ces électrons sont dans la couche électronique interne. Six de ces électrons sont dans la couche de valence. L’azote est un autre exemple, avec sept électrons dont cinq dans la couche de valence.

Considérons maintenant les atomes inhabituels d’hélium et d’hydrogène. Ils ne sont pas comme les autres éléments car tous leurs électrons se trouvent dans une seule couche d’électrons. L’hydrogène a un seul électron de valence et l’hélium en a deux.

Des liaisons covalentes se forment lorsque les atomes partagent des électrons de valence. De nombreux atomes partagent juste assez d’électrons de valence pour en avoir huit au total. Les atomes d’azote forment généralement trois liaisons covalentes. Ils obtiennent huit électrons de valence lorsqu’ils en partagent trois. Les atomes d’oxygène ont tendance à former deux liaisons covalentes. En partageant deux électrons de valence, ils peuvent en avoir huit. En raison de sa configuration électronique inhabituelle et très petite, l’hydrogène ne peut pas avoir huit électrons de valence en partageant son unique électron. L’hydrogène peut former une liaison covalente pour avoir deux électrons de valence. L’hydrogène et l’hélium sont des exceptions notables à la règle générale selon laquelle les atomes partagent un nombre approprié d’électrons de valence pour en obtenir huit.

Par conséquent, avec son seul électron dans la couche de valence, le nombre de liaisons covalentes que l’hydrogène peut former est égal à un.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.