Vidéo question :: Identifier les adaptations des plantes du désert pour réduire la perte d’eau | Nagwa Vidéo question :: Identifier les adaptations des plantes du désert pour réduire la perte d’eau | Nagwa

Vidéo question :: Identifier les adaptations des plantes du désert pour réduire la perte d’eau Biologie • Troisième secondaire

Les plantes du désert ont différentes adaptations pour réduire la perte d’eau et maintenir la turgescence des cellules, telles que _.

02:53

Transcription de la vidéo

Les plantes du désert ont différentes adaptations pour réduire la perte d’eau et maintenir la turgescence des cellules, telles que_. (A) des feuilles plus petites avec moins de stomates. (B) des feuilles transformées en épines pour réduire la surface de la transpiration. (C) des cuticules épaisses pour éviter la perte d’eau. Ou (D) toutes les réponses sont correctes.

La question nous demande l’adaptation des plantes du désert qui réduit la perte d’eau. Puisque les choix de réponse fournis font tous référence à la structure et à la fonction des feuilles, commençons par voir le rôle principal des feuilles.

Vous savez probablement déjà qu’elles représentent le principal site de la photosynthèse. Et la photosynthèse produit du glucose pour nourrir la plante. Comme cette fonction est cruciale, de nombreuses espèces de plantes ont évolué pour avoir des feuilles avec une grande surface afin de capturer autant de lumière solaire que possible.

Cependant, les feuilles sont également le principal site de transpiration, ce qui entraîne la perte d’eau. Les déserts sont des biomes qui reçoivent moins de 25 centimètres de précipitations par an. Étonnamment, le désert du Sahara ne reçoit que un à trois centimètres de pluie par an. Afin de survivre dans ces climats extrêmement secs, les plantes du désert ont développé des adaptations pour réduire la transpiration tout en maintenant la photosynthèse.

La transpiration se produit lorsque la vapeur d’eau s’échappe de la plante à travers des ouvertures des feuilles appelées stomates, ou stomie au singulier. En préiode de pénurie d’eau, les stomates peuvent se fermer par des cellules de garde pour réduire les pertes d’eau. Cependant, la photosynthèse nécessite que les stomates soient ouverts afin que le dioxyde de carbone puisse entrer et que l’oxygène puisse sortir. Avoir de petites feuilles avec moins de stomates peut réduire la perte d’eau due à la transpiration. Et c’est l’une des adaptations observée chez les plantes du désert.

Les cactus sont communs dans les biomes du désert. Ces plantes fascinantes se sont adaptées en modifiant leurs feuilles en épines, qui sont extrêmement petites. Les épines ont non seulement une très petite surface, ce qui réduit la transpiration, mais elles protègent également les cactus des rayons ultraviolets et constituent une défense physique contre les herbivores.

La surface de presque toutes les plantes terrestres est couverte par une couche cireuse appelée la cuticule. Cette couche empêche la perte d’eau par évaporation et constitue une barrière physique contre les virus, les bactéries et les champignons. Une cuticule plus épaisse permet de réduire plus efficacement la perte d’eau qu’une fine cuticule. Il est donc logique qu’il s’agisse d’une autre adaptation des plantes du désert.

Nous avons maintenant appris que toutes les adaptations citées sont utilisées par les plantes du désert pour réduire la perte d’eau et maintenir la turgescence des cellules. Le meilleur choix de réponse est donc (D). Toutes les réponses sont correctes.

Rejoindre Nagwa Classes

Assistez à des séances en direct sur Nagwa Classes pour stimuler votre apprentissage avec l’aide et les conseils d’un enseignant expert !

  • Séances interactives
  • Chat et messagerie électronique
  • Questions d’examen réalistes

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Apprenez-en plus à propos de notre Politique de confidentialité