Vidéo question :: Identifier la situation où la respiration aérobie est susceptible d’être utilisée | Nagwa Vidéo question :: Identifier la situation où la respiration aérobie est susceptible d’être utilisée | Nagwa

Vidéo question :: Identifier la situation où la respiration aérobie est susceptible d’être utilisée Biologie • Deuxième secondaire

Lequel des exemples suivants est une situation où les cellules musculaires du corps sont le plus susceptibles de compter principalement sur la respiration aérobie pour répondre à leurs besoins énergétiques? [A] Une personne qui court un marathon de 26 milles sur 4 heures. [B] Un enfant qui court à 50 mètres dans un couloir en 8 secondes. [C] Un lapin dans un jardin aperçoit un renard et saute immédiatement.

02:21

Transcription de la vidéo

Lequel des exemples suivants est une situation où les cellules musculaires du corps sont le plus susceptibles de compter principalement sur la respiration aérobie pour répondre à leurs besoins énergétiques? (A) Une personne qui court un marathon de 26 milles sur quatre heures. (B) Un enfant qui court 50 mètres dans un couloir en huit secondes. (C) Un lapin dans un jardin aperçoit un renard et saute immédiatement.

La respiration cellulaire est le processus de conversion de l’énergie du glucose en ATP pour nos cellules. Elle peut se produire en présence ou en l’absence d’oxygène. La respiration aérobie utilise de l’oxygène et est souvent le processus favorisé car elle produit une grande quantité d’ATP par molécule de glucose. Cependant, parfois, l’oxygène n’est pas disponible pour que ce processus se produise. Quand il n’y a pas d’oxygène disponible, le corps utilisera la respiration anaérobie pour continuer à générer de l’énergie.

Maintenant que nous avons examiné comment le corps génère de l’énergie, nous pouvons jeter un autre regard sur notre question.

On nous présente trois situations nécessitant de l’énergie. La première situation décrit une personne qui court un marathon pendant quatre heures. Parce que ces demandes d’énergie sont réparties sur une longue période, cette personne devrait pouvoir obtenir suffisamment d’oxygène pour la respiration aérobie. Donc, cela semble être la bonne réponse, mais regardons les deux autres choix pour être sûrs.

La deuxième situation implique un enfant qui court dans un couloir, ce qui nécessiterait une bouffée d’énergie dans un court laps de temps. Parce que cet enfant a besoin de grandes quantités d’énergie sur une période de huit secondes, il est peu probable qu’il puisse absorber suffisamment d’oxygène pour répondre à cette demande. Ainsi, les cellules de l’enfant utilisent probablement la respiration anaérobie. Et cette réponse est incorrecte.

Dans la dernière situation, un lapin saute immédiatement après avoir repéré un renard. Ceci est similaire à l’enfant qui court dans le couloir, car le lapin devra utiliser de grandes quantités d’énergie dans un court laps de temps. Il est donc peu probable qu’une quantité suffisante d’oxygène soit livrée aux cellules dans ce temps, et la respiration anaérobie prédominera. Donc, cette réponse est incorrecte.

Par conséquent, l’option qui identifie correctement la respiration aérobie est donnée par le choix de réponse (A): une personne qui court une distance de marathon de 26 milles sur quatre heures.

Rejoindre Nagwa Classes

Assistez à des séances en direct sur Nagwa Classes pour stimuler votre apprentissage avec l’aide et les conseils d’un enseignant expert !

  • Séances interactives
  • Chat et messagerie électronique
  • Questions d’examen réalistes

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Apprenez-en plus à propos de notre Politique de confidentialité