Vidéo question :: Reconnaître les caractéristiques de la tête d’une molécule de détergent | Nagwa Vidéo question :: Reconnaître les caractéristiques de la tête d’une molécule de détergent | Nagwa

Vidéo question :: Reconnaître les caractéristiques de la tête d’une molécule de détergent Chimie • Troisième secondaire

Dans cette figure, quelle partie d’une molécule commune de détergent anionique est représentée par le cercle jaune ? [A] la tête polaire hydrophobe [B] la tête non polaire hydrophile [C] la tête polaire hydrophile [D] la tête non polaire hydrophobe

02:55

Transcription de la vidéo

Dans cette figure, quelle partie d’une molécule commune de détergent anionique est représentée par le cercle jaune ? (A) la tête polaire hydrophobe, (B) la tête non polaire hydrophile, (C) la tête polaire hydrophile ou (D) la tête non polaire hydrophobe.

La figure représente une molécule de détergent. Les détergents constituent une classe de substances ayant des propriétés nettoyantes et qui possèdent une tête et une queue. Comme tous les choix de réponse incluent le mot tête, nous pouvons assumer que le cercle jaune représente la tête. Par conséquent, la ligne bleue ondulée doit représenter la queue. Les détergents sont des agents nettoyants efficaces, car leur molécule possède à la fois une région polaire et une région non polaire. La région polaire d’une molécule de détergent interagit avec les molécules d’eau, qui sont également polaires, tandis que la région non polaire interagit avec les graisses et les huiles non polaires.

Il est mentionné dans la question que la figure représente une molécule de détergent anionique. Le laurylsulfate de sodium est un exemple de détergent anionique. La tête consiste en un anion chargé négativement, alors que la queue consiste en une longue chaîne hydrocarbonée. L’ion sodium est le contre-ion qui équilibre la charge négative de la tête. Comme la queue de cette molécule de détergent consiste en une longue chaîne hydrocarbonée, cette région est non polaire. Par conséquent, la tête est nécessairement la région polaire d’une molécule de détergent. Comme nous venons de déterminer que la tête d’une molécule de détergent est polaire, nous pouvons éliminer les choix de réponse (B) et (D).

Nous devons maintenant déterminer si la tête est hydrophobe ou hydrophile. Décomposons chacun de ces mots pour en découvrir le sens. Hydro- signifie eau, alors que -phobe vient du mot grec phobia, qui signifie « la peur de ». Hydrophobe peut donc être traduit par la peur de l’eau. Le suffixe -phile vient du grec philos, qui signifie « aimer ». Hydrophile peut donc être traduit par aimer l’eau. Étant donné que la région polaire d’un détergent interagit avec l’eau, nous ne nous attendons pas à ce que cette région soit classée comme ayant peur de l’eau, mais plutôt comme aimant l’eau. Par conséquent, la tête d'une molécule de détergent, qui est polaire, peut être considérée comme hydrophile étant donné qu'elle interagit avec l’eau.

Inversement, la queue d’une molécule de détergent, qui est non polaire, peut être considérée comme hydrophobe étant donné qu'elle n’a pas tendance à avoir des interactions fortes avec l’eau. À la lumière de ces informations, nous pouvons éliminer le choix de réponse (A), ce qui nous laisse avec le choix de réponse (C). Par conséquent, dans la figure illustrant une molécule commune de détergent anionique, le cercle jaune représente la tête polaire hydrophile, soit le choix de réponse (C).

Rejoindre Nagwa Classes

Assistez à des séances en direct sur Nagwa Classes pour stimuler votre apprentissage avec l’aide et les conseils d’un enseignant expert !

  • Séances interactives
  • Chat et messagerie électronique
  • Questions d’examen réalistes

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Apprenez-en plus à propos de notre Politique de confidentialité