Vidéo question :: Utilisation des résultats d'un croisement monohybride pour déterminer un génotype parental | Nagwa Vidéo question :: Utilisation des résultats d'un croisement monohybride pour déterminer un génotype parental | Nagwa

Vidéo question :: Utilisation des résultats d'un croisement monohybride pour déterminer un génotype parental Biologie • Première secondaire

Un plant de pois avec une grande tige peut avoir le génotype TT ou Tt, alors qu’un plant avec une petite tige aura le génotype tt. Un plant de pois grand est croisé avec un plant de petite taille pour produire 4 descendants. Lequel des résultats suivants indiquerait que le plant de grande taille avait le génotype TT? [A] 3 des 4 descendants ont de grandes tiges. [B] 50% des descendants ont des tiges courtes. [C] Tous les descendants ont de grandes tiges. [D] Aucun des descendants n’a de grandes tiges. [E] Tous les descendants ont des tiges dont la taille se situe entre les plantes grandes et courtes.

04:26

Transcription de la vidéo

Un plant de pois avec une grande tige peut avoir le génotype T majuscule T majuscule ou T majuscule t minuscule, alors qu’un plant avec une petite tige aura le génotype t minuscule t minuscule. Un plant de pois grand est croisé avec un petit plant pour produire quatre descendants. Lequel des résultats suivants indiquerait que le plant de grande taille avait le génotype T majuscule T majuscule? (A) Trois des quatre descendants ont de grandes tiges. (B) 50 pour cent des descendants ont des tiges courtes. (C) Tous les descendants ont de grandes tiges. (D) Aucun des descendant n’a de grandes tiges. Ou (E), tous les descendants ont des tiges dont la taille se situe entre les grandes et les petites plantes.

Cette question présente une expérience théorique dans laquelle deux plants de pois sont croisés pour produire quatre descendants et nous demande de prédire les phénotypes potentiels de ces descendants, compte tenu des génotypes parentaux spécifiques.

Clarifions d’abord ces termes clés et la relation entre le génotype et le phénotype. Un gène est une séquence d’ADN qui peut coder pour un caractère particulier. Par exemple, ici la caractéristique que nous observons est la hauteur de la tige du plant de pois.

Comme vous le savez peut-être, pour chaque gène du génome, il y a deux allèles, un hérité de chaque parent. Les allèles sont des versions différentes du même gène. Ici, il y a deux allèles possibles pour notre caractère de hauteur de tige, qui sont représentés par T majuscule et t minuscule. Notez que dans notre exemple, l'un de ces deux allèles différents code pour les tiges hautes et l'autre pour les tiges courtes.

Le terme génotype fait référence à la constitution génétique, ou à la combinaison d’allèles, qu’un organisme possède pour un certain gène. En revanche, le terme «phénotype» fait référence à l’expression physique du génotype. Dans notre cas, le phénotype que nous observons est une tige grande ou courte.

Maintenant, nous devons utiliser les indices dans la question pour mieux comprendre comment la combinaison de différents allèles dans le génotype détermine les différents phénotypes. On nous dit qu’un plant de génotype T majuscule T majuscule ou T majuscule t minuscule peut présenter le phénotype grande tige. En revanche, un plant de pois avec le génotype t minuscule t minuscule manifestera toujours le phénotype tige courte. Avec ces indices, nous pouvons supposer qu’un allèle est récessif et que l’autre est dominant.

Un allèle dominant est toujours exprimé dans le phénotype quand il est présent dans le génotype. Dans ce cas, l’allèle dominant T majuscule fera toujours apparaître le phénotype de la grande tige dans les caractéristiques physiques de l’organisme, même si l’allèle t minuscule est également présent dans le génotype.

L’allèle récessif n’est exprimé dans le phénotype que si deux copies sont présentes dans le génotype et que l’allèle dominant est absent. Le phénotype de la tige courte n’apparaîtra donc que si le génotype du plant est t minuscule t minuscule.

Donc, en supposant que l’allèle T majuscule domine t minuscule, dessinons un tableau de croisement pour voir quels seront les génotypes et les phénotypes de la progéniture. Nous devons croiser un grand plant de pois avec le génotype T majuscule T majuscule, comme indiqué dans la question, avec un petit plant de pois qui aura toujours le génotype t minuscule t minuscule.

Lors de la création du tableau de croisement, les deux allèles d’un parent sont indiqués sur la ligne du haut, tandis que les deux allèles de l’autre parent sont affichés dans la colonne à gauche. Par conséquent, nous pouvons écrire T majuscule dans chaque case de la ligne supérieure et t minuscule dans chaque case de la colonne la plus à gauche. Chaque case restante du tableau représente les génotypes potentiels de la progéniture et devrait combiner un allèle de chaque parent: un de la rangée supérieure correspondante et un de la colonne extrême gauche correspondante.

Comme vous pouvez le voir, chacun des descendants issus de ce croisement aura le même genotype: T majuscule t minuscule. Puisque le T majuscule domine par rapport au t minuscule, nous savons que le génotype T majuscule t minuscule produira le phénotype de la grande tige dans toute la progéniture. Cela signifie que la bonne réponse à cette question doit être (C): tous les descendants ont de grandes tiges.

Rejoindre Nagwa Classes

Assistez à des séances en direct sur Nagwa Classes pour stimuler votre apprentissage avec l’aide et les conseils d’un enseignant expert !

  • Séances interactives
  • Chat et messagerie électronique
  • Questions d’examen réalistes

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Apprenez-en plus à propos de notre Politique de confidentialité