Vidéo question :: Rappeler les parties d’une plante de mimosa qui effectuent un type de mouvement lorsqu’elles sont touchées | Nagwa Vidéo question :: Rappeler les parties d’une plante de mimosa qui effectuent un type de mouvement lorsqu’elles sont touchées | Nagwa

Vidéo question :: Rappeler les parties d’une plante de mimosa qui effectuent un type de mouvement lorsqu’elles sont touchées Biologie • Deuxième secondaire

Toutes les parties suivantes de la plante mimosa effectueraient un type de mouvement initié par la réponse unique de la plante au toucher, sauf _.

02:41

Transcription de la vidéo

Toutes les parties suivantes de la plante mimosa effectueraient un type de mouvement initié par la réponse unique de la plante au toucher, sauf (espace vide). (A) la tige, (B) les folioles, (C) le rachis, ou (D) les pulvini.

On nous demande de compléter la phrase en identifiant la partie d’une plante mimosa qui n’effectuerait pas un type de mouvement initié par la réponse unique de la plante au toucher. Commençons par examiner la structure du Mimosa pudica, la plante mimosa.

Comme d’autres plantes vasculaires, le mimosa possède des racines, une tige et des feuilles. Les feuilles des plantes mimosa sont des feuilles composées, ce qui signifie que chaque limbe est divisé en plusieurs folioles distinctes, toutes reliées à une tige unique, ou pétiole. La feuille composée de mimosa représentée sur la figure comporte quatre folioles. Le pétiole se divise en plusieurs extensions appelées rachis, une pour chaque foliole. Chaque rachis est attaché à plusieurs petites structures ressemblant à des feuilles appelées pinnules. Chaque rachis, avec ses pinnules, compose une seule foliole, que l'on peut également appeler pinna.

Les feuilles des plantes de mimosa ont des structures ressemblant à des articulations situées à l’endroit où le pétiole se ramifie en rachis. Il s’agit des pulvini, ou pulvinus au singulier. Le pulvinus est une structure gonflée, semblable à une articulation, située à la base d'une feuille, d'une foliole ou d'un pétiole, qui est responsable du mouvement des feuilles en réponse à des stimuli. Vous vous souvenez peut-être qu’un stimulus est un changement dans le milieu d’un organisme capable d’influencer son comportement. Par exemple, être touché est un stimulus. Quand une foliole de mimosa est touchée ou secouée, les pulvini réagissent en convertissant le stimulus mécanique en un signal électrique, ce qui amène certaines cellules de chaque pulvinus à perdre de l’eau, tandis que d’autres gonflent avec de l’eau.

Cette différence dans la pression de turgescence entraîne la fermeture ou le repliement des folioles et l’affaissement des rachis et des pétioles vers le bas. La réaction unique de la plante mimosa au toucher la protège contre une éventuelle menace, par exemple un insecte ou un autre herbivore, et se reflète dans le nom de son espèce. Pudica vient du mot latin qui signifie « timide » ou « qui se rétrécit ».

Voyons maintenant nos options de réponse. Nous venons d’apprendre que les pulvini sont à l’origine du mouvement, ce qui provoque le déplacement des rachis et des folioles. La tige de la plante ne bouge pas car elle est ancrée dans le sol par les racines de la plante mimosa. Par conséquent, l’option de réponse correcte est (A), la racine. Et voici la phrase complétée : « Toutes les parties suivantes de la plante mimosa effectueraient un type de mouvement initié par la réponse unique de la plante au toucher, sauf la tige. »

Rejoindre Nagwa Classes

Assistez à des séances en direct sur Nagwa Classes pour stimuler votre apprentissage avec l’aide et les conseils d’un enseignant expert !

  • Séances interactives
  • Chat et messagerie électronique
  • Questions d’examen réalistes

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Apprenez-en plus à propos de notre Politique de confidentialité