Vidéo question :: Rappeler les caractéristiques de l’embranchement des Chrysophytes | Nagwa Vidéo question :: Rappeler les caractéristiques de l’embranchement des Chrysophytes | Nagwa

Vidéo question :: Rappeler les caractéristiques de l’embranchement des Chrysophytes Biologie • Première secondaire

Laquelle des affirmations suivantes remplace correctement le X dans le diagramme de Venn ? [A] sont exclusivement hétérotrophes [B] ont du matériel génétique qui est principalement stocké dans les plasmides [C] ont une membrane cellulaire qui contient du peptidoglycane [D] ont une paroi cellulaire qui contient du dioxyde de silicium

04:22

Transcription de la vidéo

Laquelle des affirmations suivantes remplace correctement le X dans le diagramme de Venn ? (A) sont exclusivement hétérotrophes (B) ont du matériel génétique qui est principalement stocké dans des plasmides (C) ont une membrane cellulaire qui contient du peptidoglycan ou (D) ont une paroi cellulaire qui contient du dioxyde de silicium

Un scientifique nommé Whittaker a classé tout le vivant en cinq règnes principaux : les Végétaux, les Animaux, les Champignons, les Monères et les Protistes. Comme les autres règnes, le règne des Protistes peut être divisé en plusieurs embranchements différents, à savoir les Protozoaires, les Euglénophytes, les Chrysophytes et les Dinophytes. Cette question nous montre un diagramme de Venn présentant certaines similitudes et différences entre l’embranchement des Chrysophytes et des Dinophytes. Elle demande spécifiquement une différence associée aux Chrysophytes. Alors parlons de ces organismes et de ce qui les rend différents.

Les Protistes, ainsi que les Végétaux, les Animaux et les Champignons, sont tous eucaryotes. Cela signifie que leurs cellules stocke la majorité de leur matériel génétique dans un noyau délimité par une membrane, et possèdent aussi d’autres organites délimités par une membrane. En revanche, les cellules procaryotes, qui se trouvent exclusivement dans le règne des Monères, ne possèdent pas de noyau ou d’autres organites délimités par une membrane. Au lieu de cela, leur matériel génétique se trouve dans le cytosol sous la forme d’un chromosome circulaire et de petites boucles appelées plasmides.

L’option (B) suggère que le matériel génétique des organismes appartenant à l’embranchement des Chrysophytes est principalement stocké dans des plasmides. D’après les informations que nous avons apprises, nous pouvons éliminer cette option car ces organismes sont eucaryotes. Ainsi, la majorité de leur matériel génétique n’est pas stocké dans des plasmides.

Comme nous pouvons le voir dans le diagramme de Venn, les organismes classés dans ces deux embranchements ont une paroi cellulaire. Cependant, les organismes du règne des Protistes n’ont pas de paroi cellulaire en peptidoglycane. C’est une autre propriété unique à certains des organismes du règne des Monères. Il est certain que les Protistes n’ont pas de membrane cellulaire contenant du peptidoglycane. Nous pouvons donc exclure l’option (C): ont une membrane cellulaire qui contient du peptidoglycane.

Maintenant que nous avons exclu deux réponses en énumérant simplement les caractéristiques des Protistes, nous pouvons examiner de plus près les différences entre les Dinophytes et les Chrysophytes. Comme les Plantes, les organismes appartenant à l’embranchement des Dinophytes ont tendance à avoir des pigments photosynthétiques, tels que la chlorophylle, même s’ils sont classés dans un règne à part entière. En raison de ces pigments, de nombreux dinophytes sont souvent appelés phytoplancton. Ce terme dérive du grec qui signifie plante vaganonde, car elles dérivent dans leur environnement aquatique en réalisant la photosynthèse comme le ferait une plante.

Une autre caractéristique partagée avec les Végétaux est qu’ils ont de la cellulose dans leur paroi cellulaire. Beaucoup d’organismes appartenant à cet embranchement sont communément appelés Dinoflagellés. Le suffixe -flagellé fait référence au fait qu’il s’agit d’organismes mobiles qui utilisent leurs deux flagelles pour se déplacer. Les organismes tels que les Diatomées qui sont classées dans l’embranchement des Chrysophytes effectuent aussi généralement la photosynthèse. Comme il s’agit d’organismes autotrophes comme ceux appartenant à l’embranchement des Dinophytes, ils sont également capables de fabriquer leur propre nourriture à partir de simples matériaux inorganiques. En sachant cela, nous pouvons éliminer l’option (A), qui propose que les Chrysophytes sont exclusivement hétérotrophes. Comme les Diatomées sont des Chrysophytes autotrophes, l’embranchement des Chrysophytes ne ne contient pas que des hétérotrophes.

Contrairement à la paroi cellulaire en cellulose des Dinophytes, la paroi cellulaire des Chrysophytes est constituée de dioxyde de silicium et d’une matrice organique qui leur permet de résister à de fortes pressions. Avec ces informations, nous pouvons en déduire la bonne réponse à cette question. La caractéristique qui distingue les organismes de l’embranchement des Chrysophytes de ceux de l’embranchement des Dinophytes est (D). Les Chrysophytes ont une paroi cellulaire qui contient du dioxyde de silicium.

Rejoindre Nagwa Classes

Assistez à des séances en direct sur Nagwa Classes pour stimuler votre apprentissage avec l’aide et les conseils d’un enseignant expert !

  • Séances interactives
  • Chat et messagerie électronique
  • Questions d’examen réalistes

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Apprenez-en plus à propos de notre Politique de confidentialité