Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Protection du fer par une couche de rouille Chimie

Lorsque de la rouille se forme à la surface du fer, elle n’empêche pas l’oxydation du métal restant. Quelle est la raison principale pour laquelle la rouille ne se comporte pas comme un revêtement de protection ?

02:35

Transcription de vidéo

Lorsque de la rouille se forme à la surface du fer, elle n’empêche pas l’oxydation du métal restant. Quelle est la raison principale pour laquelle la rouille ne se comporte pas comme un revêtement de protection ? (A) La rouille forme des écailles qui adhèrent faiblement à la surface du fer. (B) La rouille réagit avec le fer métallique, catalysant sa propre formation. (C) La rouille accélère l’oxydation en se liant à l’eau dans l’air. (D) La rouille accélère l’oxydation en abaissant le pH à la surface du fer. Ou (E) la rouille forme une fine couche à la surface du fer et se dissout facilement.

La rouille est un oxyde de fer(III) hydraté brun rougeâtre friable formé par l’oxydation du fer. Ce processus de corrosion est un processus redox qui se produit lorsque l’oxygène et l’eau entrent en contact avec la surface d’une substance comme le fer. Parce que la rouille est un oxyde de fer(III) hydraté chimiquement, il est important de comprendre que l’exposition du fer aux deux réactifs principaux, l’oxygène et l’eau, modifiera la vitesse de réaction de la rouille. Et en raison des propriétés néfastes de la rouille sur le fer, il est essentiel d’empêcher la rouille. Nous l’empêchons en réduisant la durée pendant laquelle le fer est exposé à l’eau et à l’oxygène en enduisant le fer métallique de matériaux hydrophobes tels que l’huile ou la peinture.

Contrairement à d’autres formes de corrosion qui se produisent avec d’autres métaux, la rouille du fer n’empêche pas que le métal soit davantage oxydé. La rouille n’agit pas comme un revêtement de protection pour le fer se trouvant en dessous, car la rouille peut facilement s’effriter ou s’écailler après sa formation. C’est parce qu’elle n’est pas fortement fixée au métal en dessous. Et cela expose ainsi davantage de fer à l’eau et à l’oxygène, ce qui perpétue le cycle de la rouille. En plus du processus d’écaillage, la réaction du fer métallique en oxyde de fer provoque un gonflement à mesure que la rouille se forme, décomposant la rouille et exposant plus de fer.

Et pour résumer, le fait que la rouille puisse s’écailler et s’effriter, entraîner le gonflement de l’objet et pénétrer profondément dans le morceau de métal montre les effets négatifs importants de la rouille sur le fer.

Et avec ces informations, nous devrions être en mesure de revenir à notre question et d’y répondre. Lorsque de la rouille se forme à la surface du fer, elle n’empêche pas l’oxydation du métal restant. Quelle est la raison principale pour laquelle la rouille ne se comporte pas comme un revêtement de protection ? Et la bonne réponse est le choix de réponse (A). La rouille forme des écailles qui adhèrent faiblement à la surface du fer.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.