Vidéo question :: Rappeler le rôle des tissus de sclérenchyme des Plantes | Nagwa Vidéo question :: Rappeler le rôle des tissus de sclérenchyme des Plantes | Nagwa

Vidéo question :: Rappeler le rôle des tissus de sclérenchyme des Plantes Biologie • Troisième secondaire

Les tissus de sclérenchyme n’ont qu’un rôle de soutien physiologique. Cette affirmation est-elle vraie? Pourquoi?

02:49

Transcription de la vidéo

Les tissus de sclérenchyme n’ont qu’un rôle de soutien physiologique. Cette affirmation est-elle vraie? Pourquoi? (A) L’affirmation est fausse car les tissus de sclérenchyme sont principalement impliqués dans le soutien structurel. (B) L’affirmation est vraie car les tissus de sclérenchyme n’ont qu’un rôle principal dans le développement et la croissance des Plantes. (C) L’affirmation est vraie car les tissus de sclérenchyme sont principalement impliqués dans la reproduction chez les Plantes. Ou (D), l’affirmation est fausse car les tissus de sclérenchyme n’ont aucun rôle dans le soutien des Plantes.

En général, nous pouvons distinguer deux types de soutien chez les Plantes: le soutien structurel et le soutien physiologique. Le soutien physiologique est temporaire et se caractérise par le maintien d’un grand volume d’eau dans les cellules végétales pour conserver leur forme. Les principales structures impliquées dans le soutien physiologique sont la vacuole, qui stocke cette eau, et la paroi cellulaire. Lorsque la disponibilité de l'eau est limitée, l'eau sort de la vacuole et de la cellule, ce qui signifie que le soutien physiologique n'est pas assuré et, à plus grande échelle, provoque le flétrissement de la plante. Cependant, lorsqu'il y a une quantité suffisante d'eau, la vacuole absorbe cette eau et la paroi cellulaire résiste à l’éclatement de la cellule végétale, celle-ci apparaît alors rigide et gonflée et, à plus grande échelle, permet à la plante de se tenir verticale.

Le soutien structurel, en revanche, est permanent et implique le dépôt de polymères robustes dans certaines parois cellulaires de parties spécifiques de la plante. Cela maintient la forme de ces cellules et de la plante dans son ensemble.

Il existe trois types de tissus simples dans une plante: le parenchyme, le collenchyme et le sclérenchyme. La paroi cellulaire des cellules de sclérenchyme est épaisse et renforcée par un polymère appelé la lignine et par davantage de cellulose. Les cellules de sclérenchyme se trouvent généralement dans les parties de la plante qui ne poussent pas afin de leur apporter un soutien structurel. Par exemple, les cellules de sclérenchyme peuvent soutenir les faisceaux vasculaires d’une tige, les tissus végétaux responsables du transport.

L’énoncé dans la question suggère que les tissus de sclérenchyme ne contribuent qu’au soutien physiologique. À l’aide de nos connaissances, nous savons que cela est incorrect car le tissu de sclérenchyme est impliqué dans le soutien structurel, et non dans le soutien physiologique. En examinant les choix de réponse, nous pouvons donc immédiatement exclure (B) et (C) car ils suggèrent tous deux que l'affirmation est correcte, ce qui est inexact. Comme nous savons que les tissus de sclérenchyme sont impliqués dans le soutien structurel, nous pouvons également éliminer l’option (D), qui suggère que les tissus de sclérenchyme n’ont aucun rôle dans le soutien des Plantes.

Cela signifie que la bonne réponse est l’option (A). L’affirmation est fausse car les tissus de sclérenchyme sont principalement impliqués dans le soutien structurel.

Rejoindre Nagwa Classes

Assistez à des séances en direct sur Nagwa Classes pour stimuler votre apprentissage avec l’aide et les conseils d’un enseignant expert !

  • Séances interactives
  • Chat et messagerie électronique
  • Questions d’examen réalistes

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Apprenez-en plus à propos de notre Politique de confidentialité