Vidéo question :: Identifier une fausse affirmation sur les liaisons chimiques | Nagwa Vidéo question :: Identifier une fausse affirmation sur les liaisons chimiques | Nagwa

Vidéo question :: Identifier une fausse affirmation sur les liaisons chimiques Chimie • Deuxième secondaire

Laquelle des affirmations suivantes concernant les liaisons chimiques est incorrecte ? [A] Les composés moléculaires ne peuvent contenir que des liaisons covalentes ou ioniques, jamais les deux. [B] Les liaisons chimiques impliquent des attractions électrostatiques entre des particules de charges opposées. [C] Dans la liaison covalente, les électrons sont partagés entre les atomes. [D] Dans la liaison métallique, il se forme une mer d’électrons délocalisés. (E) Dans la liaison ionique, les électrons sont transférés entre les atomes, formant des ions.

03:53

Transcription de la vidéo

Laquelle des affirmations suivantes concernant les liaisons chimiques est incorrecte ? (A) Les composés moléculaires ne peuvent contenir que des liaisons covalentes ou ioniques, jamais les deux. (B) Les liaisons chimiques impliquent des attractions électrostatiques entre des particules de charges opposées. (C) Dans la liaison covalente, les électrons sont partagés entre les atomes. (D) Dans la liaison métallique, il se forme une mer d’électrons délocalisés. Ou (E) dans la liaison ionique, les électrons sont transférés entre les atomes, formant des ions.

Dans cette question, nous voulons savoir quelle affirmation est fausse en ce qui concerne les différents comportements dans les liaisons chimiques.

Les liaisons chimiques sont des forces qui maintiennent des atomes ensemble dans des molécules. Les liaisons chimiques impliquent les attractions électrostatiques qui maintiennent les atomes ensemble pour créer des composés. Il existe trois principaux types de liaisons, les liaisons covalentes, les liaisons ioniques et les liaisons métalliques. Parfois, avec des ions polyatomiques, il peut y avoir des liaisons covalentes et ioniques dans le même composé.

Des liaisons covalentes se forment lorsque deux atomes non métalliques partagent une ou plusieurs paires d’électrons, formant une liaison forte. En général, le but de la liaison covalente est de remplir la règle de l’octet. Un électron d’un atome est associé à un électron d’un autre atome, et forment ensemble une paire d’électrons.

L’option (C) indique que dans la liaison covalente, les électrons sont partagés entre les atomes. Nous savons maintenant que cela est vrai. Mais la question demande quelle affirmation est fausse. Ainsi, l’option (C) n’est pas la réponse à cette question.

L’option (B) indique que les liaisons chimiques impliquent des attractions électrostatiques entre des particules de charges opposées. Nous avons déjà déterminé que cette affirmation est vraie. Ainsi, elle ne peut pas non plus être la réponse à la question.

Dans les liaisons ioniques, la règle de l’octet est également généralement respectée. Cependant, contrairement à la liaison covalente où les électrons sont partagés, dans ce cas, un électron est transféré à un autre atome, ce qui crée deux ions de charges opposées. En raison des charges opposées, les deux ions sont attirés par des forces électrostatiques. Comme les liaisons chimiques impliquent des attractions électrostatiques entre des particules de charges opposées, l’atome qui perd des électrons devient positif, car il a perdu un électron chargé négativement. Et l’accepteur d’électrons devient chargé négativement, puisqu’il a gagné un électron de charge négative.

L’option (E) indique que dans les liaisons ioniques, les électrons sont transférés entre les atomes, formant des ions. Nous venons de voir que cela est vrai. Ainsi, l’option (E) ne peut pas être la réponse à cette question.

Dans les liaisons métalliques, un réseau métallique est formé entre les cations métalliques et une mer d’électrons délocalisés. Il existe de fortes attractions électrostatiques entre les cations métalliques chargés positivement et les électrons délocalisés.

L’option (D) indique que lors de la liaison métallique, il se forme une mer d’électrons délocalisés. Nous savons maintenant que cela est vrai. Ainsi, l’option (D) n’est pas la réponse à cette question.

Par élimination, nous pouvons voir que l’option (A) - les composés moléculaires ne peuvent contenir que des liaisons covalentes ou ioniques, jamais les deux - doit être fausse. L’affirmation est fausse car on ne peut pas de liaisons ioniques dans une molécule Ainsi, la fausse affirmation concernant les liaisons chimiques est (A) ; les composés moléculaires ne peuvent contenir que des liaisons covalentes ou ioniques, jamais les deux.

Rejoindre Nagwa Classes

Assistez à des séances en direct sur Nagwa Classes pour stimuler votre apprentissage avec l’aide et les conseils d’un enseignant expert !

  • Séances interactives
  • Chat et messagerie électronique
  • Questions d’examen réalistes

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Apprenez-en plus à propos de notre Politique de confidentialité