Vidéo question :: Identifier le type de rayonnement qui n'est pas considéré comme un rayonnement non ionisant | Nagwa Vidéo question :: Identifier le type de rayonnement qui n'est pas considéré comme un rayonnement non ionisant | Nagwa

Vidéo question :: Identifier le type de rayonnement qui n'est pas considéré comme un rayonnement non ionisant Chimie • Première secondaire

Lequel des énoncés suivants ne constitue pas un exemple de rayonnement non ionisant ? [A] Les infrarouges [B] Les rayons ultraviolets (UV) inférieurs [C] Les rayons gamma (𝛾) [D] Les ondes radio [E] Les micro-ondes

02:08

Transcription de la vidéo

Lequel des énoncés suivants ne constitue pas un exemple de rayonnement non ionisant ? (A) les infrarouges, (B) les rayons ultraviolets (UV) inférieurs, (C) les rayons gamma (𝛾), (D) les ondes radio ou (E) les micro-ondes.

Pour répondre à cette question, nous devons identifier lequel des choix de réponse ne constitue pas un exemple de rayonnement non ionisant. Le rayonnement est un terme qui englobe les ondes électromagnétiques et les particules qui se déplacent rapidement, comme les particules 𝛼 et 𝛽. De plus, le rayonnement peut être classé comme étant ionisant ou non ionisant. Les rayonnements ionisants transportent suffisamment d’énergie pour éliminer les électrons dans les atomes, alors que les rayonnements non ionisants ne transportent pas assez d’énergie pour éliminer les électrons dans les atomes. Nous pouvons donc constater que la différence entre ionisant et non ionisant est la quantité d’énergie transportée par le rayonnement. Examinons les différents choix de réponse en gardant ces informations en tête.

Les cinq choix de réponse correspondent à différentes longueurs d’onde sur le spectre électromagnétique. À une extrémité du spectre électromagnétique, nous retrouvons des ondes plus longues de faible énergie, telles que des ondes radio. Au fur et à mesure que nous progressons à travers le spectre électromagnétique, les longueurs d’onde diminuent et les ondes ont une plus grande énergie. Nous savons que les rayonnements ionisants transportent suffisamment d’énergie pour éliminer les électrons dans les atomes. Nous devons donc nous attendre à ce que les rayonnements de haute énergie, tels que les rayons 𝛾, soient ionisants, et que les rayonnements de faible énergie, tels que les ondes radio, soient non ionisants.

En fait, le spectre électromagnétique peut être divisé en rayonnements non ionisants et ionisants dans la gamme des ultraviolets. Cela signifie que les infrarouges, les rayons ultraviolets inférieurs, les ondes radio et les micro-ondes représentent tous des exemples de rayonnements non ionisants, car ils ne transportent pas assez d’énergie pour éliminer les électrons dans les atomes. En revanche, les rayons 𝛾 ont suffisamment d’énergie pour éliminer les électrons dans les atomes et sont donc considérés comme étant des rayonnements ionisants.

Par conséquent, parmi les différents choix de réponse proposés, le type de rayonnement qui ne constitue pas un exemple de rayonnement non ionisant est le choix de réponse (C), les rayons gamma.

Rejoindre Nagwa Classes

Assistez à des séances en direct sur Nagwa Classes pour stimuler votre apprentissage avec l’aide et les conseils d’un enseignant expert !

  • Séances interactives
  • Chat et messagerie électronique
  • Questions d’examen réalistes

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Apprenez-en plus à propos de notre Politique de confidentialité