Vidéo question :: Se rappeler le processus du mouvement de l’eau entrant et sortant de la vacuole d’une cellule végétale | Nagwa Vidéo question :: Se rappeler le processus du mouvement de l’eau entrant et sortant de la vacuole d’une cellule végétale | Nagwa

Vidéo question :: Se rappeler le processus du mouvement de l’eau entrant et sortant de la vacuole d’une cellule végétale Biologie • Troisième secondaire

Le schéma fourni montre comment les cellules peuvent augmenter leur turgescence. Par quel processus l’eau entre-t-elle dans la vacuole de la cellule?

02:43

Transcription de la vidéo

Le schéma fourni montre comment les cellules peuvent augmenter leur turgescence. Par quel processus l’eau se déplace-t-elle dans la vacuole de la cellule?

La turgescence fait référence au stade où la membrane plasmique de la cellule fait pression contre la paroi cellulaire, la rendant gonflée et ferme. Dans une cellule végétale, un état de turgescence élevée se produit lorsque la vacuole est remplie de sève cellulaire, qui est un mélange d’eau et de solutés dissous, tels que des sucres et des enzymes. La question nous demande de donner le processus par lequel l’eau entre dans la vacuole. Et pour que cela se produise, l’eau doit d’abord entrer dans la cellule.

Les plantes utilisent une variété de mécanismes pour transporter des matériaux dans et hors de leurs cellules. Et ces mécanismes entrent dans deux grandes catégories: le transport actif et le transport passif.

Le transport passif déplace les substances des zones de concentration plus élevée aux concentrations plus faibles et ne nécessite pas l’apport d’énergie cellulaire. Un exemple de transport passif est la diffusion, dans laquelle les substances dissoutes, ou solutés, traversent la membrane plasmique des zones de plus forte concentration aux zones de plus faible concentration. En l’absence de transport actif, la diffusion se poursuivra jusqu’à ce que les deux zones aient atteint des concentrations à peu près égales du soluté, un état connu sous le nom d’équilibre.

Parfois, la cellule peut avoir besoin de maintenir une concentration plus élevée de soluté à l’intérieur de la cellule. Cela signifie que la molécule en question doit se déplacer contre son gradient de concentration et contre la tendance naturelle à l’équilibre. Il y a aussi des cas où les molécules doivent entrer ou sortir de la cellule, mais sont trop grandes pour traverser la membrane plasmique. Dans ces cas, des mécanismes de transport actif, qui nécessitent de l’énergie cellulaire, seront utilisés.

Un exemple de transport actif, appelé transport actif primaire ou direct, utilise des enzymes transmembranaires alimentées par l’ATP pour pomper les ions dans et hors de la cellule contre leur gradient de concentration. Heureusement pour les plantes et tous les organismes vivants, l’eau ne nécessite pas d’énergie cellulaire pour entrer et sortir des cellules. Au lieu de cela, elle est transportée par un processus appelé osmose, qui est similaire à la diffusion.

Dans l’osmose, les molécules d’eau se déplacent des zones à plus faible concentration de soluté et à plus forte concentration d’eau vers des zones à plus forte concentration de soluté et à plus faible concentration d’eau. En d’autres termes, lors de l’osmose, les molécules d’eau se déplacent vers l’équilibre, tout comme la nature l’aime.

Les cellules végétales peuvent stocker de grandes quantités d’eau dans leurs vacuoles. Ainsi, lorsque la concentration des molécules d’eau est plus élevée à l’extérieur de la cellule qu’à l’intérieur de la cellule, l’eau entrera par osmose dans la vacuole de la cellule.

Rejoindre Nagwa Classes

Assistez à des séances en direct sur Nagwa Classes pour stimuler votre apprentissage avec l’aide et les conseils d’un enseignant expert !

  • Séances interactives
  • Chat et messagerie électronique
  • Questions d’examen réalistes

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Apprenez-en plus à propos de notre Politique de confidentialité