Vidéo question :: Utiliser des enzymes de restriction | Nagwa Vidéo question :: Utiliser des enzymes de restriction | Nagwa

Vidéo question :: Utiliser des enzymes de restriction Biologie • Troisième secondaire

Laquelle des affirmations suivantes sur les enzymes de restriction est vraie? [A] Toutes les enzymes de restriction créent des extrémités cohésives en coupant l’ADN, ce qui permet la jonction de différents fragments d’ADN. [B] Les enzymes de restriction coupent à des séquences nucléotidiques spécifiques, qui sont palindromiques. [C] Les enzymes de restriction ont été découvertes chez des souches de virus résistantes aux antibiotiques. [D] Un fragment d’ADN produit par une enzyme de restriction est toujours associé à un fragment d’ADN produit par une autre enzyme de restriction.

02:28

Transcription de la vidéo

Laquelle des affirmations suivantes sur les enzymes de restriction est vraie? (A) Toutes les enzymes de restriction créent des extrémités cohésives en coupant l’ADN, ce qui permet la jonction de différents fragments d’ADN. (B) Les enzymes de restriction coupent à des séquences nucléotidiques spécifiques, qui sont palindromiques. (C) Les enzymes de restriction ont été découvertes chez des souches de virus résistantes aux antibiotiques. (D) Un fragment d’ADN produit par une enzyme de restriction est toujours associé à un fragment d’ADN produit par une autre enzyme de restriction.

Les enzymes de restriction servent à combiner différentes sources d’ADN afin de former un ADN recombinant. Elles sont utiles car elles agissent comme des «ciseaux moléculaires» qui coupent l’ADN. Ces enzymes ont été découvertes chez des bactéries, où elles sont utilisées comme moyen de défense contre les infections virales. Donc la réponse (C) est fausse.

Les enzymes de restriction coupent l’ADN à des séquences nucléotidiques spécifiques, appelées sites de restriction. Cette séquence en particulier est reconnue par l’enzyme de restriction Eco R un. Eco R un coupe l’ADN comme ceci. Cela produit deux fragments qui ont chacun une extrémité de nucléotides non appariés. On parle d’extrémités cohésives ou collantes, car elles peuvent se lier avec les nucléotides complémentaires d’une autre extrémité cohésive compatible.

Si la même enzyme de restriction est utilisée, n’importe quelles sources d’ADN peuvent être combinées. C’est comme ça que l’on peut insérer des gènes dans des organismes grâce au génie génétique. Si différentes enzymes de restriction sont utilisées, alors les extrémités cohésives produites seront différentes et donc non compatibles; dans ce cas, les fragments d’ADN ne peuvent pas être joints. Par conséquent, la réponse (D) est fausse.

Les enzymes de restriction ne donnent pas toutes des extrémités cohésives. L’enzyme de restriction Eco R5 coupe l’ADN de cette manière à son site de restriction. Cela produit des extrémités franches, qui ne sont pas aussi pratiques pour combiner des fragments que les extrémités dites collantes ou cohésives. Par conséquent, la réponse (A) est fausse.

Les sites de restriction ont la caractéristique importante d’être palindromiques, c’est-à-dire qu’on peut les lire dans les deux sens, comme le mot «kayak». Sur le brin supérieur, la séquence se lit GAT ATC. Et sur le brin inférieur, elle se lit également GAT ATC dans le sens inverse. Par conséquent, la bonne réponse est la (B). Les enzymes de restriction coupent à des séquences nucléotidiques spécifiques, qui sont palindromiques.

Rejoindre Nagwa Classes

Assistez à des séances en direct sur Nagwa Classes pour stimuler votre apprentissage avec l’aide et les conseils d’un enseignant expert !

  • Séances interactives
  • Chat et messagerie électronique
  • Questions d’examen réalistes

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Apprenez-en plus à propos de notre Politique de confidentialité