Vidéo question :: Rappeler le nom du processus naturel de formation d'une barrière protectrice sur un métal | Nagwa Vidéo question :: Rappeler le nom du processus naturel de formation d'une barrière protectrice sur un métal | Nagwa

Vidéo question :: Rappeler le nom du processus naturel de formation d'une barrière protectrice sur un métal Chimie • Troisième secondaire

Dans un certain processus, une nouvelle couche se forme spontanément à la surface d’un métal. Cette couche est moins réactive et protège le métal de la corrosion. Quel est le nom de ce processus ?

02:02

Transcription de la vidéo

Dans un certain processus, une nouvelle couche se forme spontanément à la surface d’un métal. Cette couche est moins réactive et protège le métal de la corrosion. Quel est le nom de ce processus ?

En règle générale, la corrosion est considérée comme un phénomène indésirable car elle affaiblit la résistance des métaux. Elle peut être définie comme un processus où un métal réagit avec d’autres substances pour former des composés plus stables. Les métaux se corrodent de l’extérieur vers l’intérieur. D’abord, les couches externes se corrodent en réagissant avec des substances telles que l’oxygène et l’eau. Ces couches corrodées se détachent souvent du métal, exposant le métal sous-jacent qui n'a pas encore corrodé. À leur tour, ces zones exposées se corrodent et se détachent. Et le procédé se répète jusqu’à ce que tout le métal se soit corrodé.

Pour résoudre ce problème, on peut faire réagir la surface d’un métal avec une autre substance ou une série de substances pour créer une couche mince d’un composé métallique résistant à la corrosion. Cela l’empêche de se corroder et de s’endommager. Ce processus se produit naturellement chez les métaux tels que l’aluminium et le chrome. Ces métaux réagissent facilement avec l’oxygène et l’eau pour former une barrière de protection sur leur surface. Ces barrières protectrices qui se forment sont des composés qui adhèrent au métal et ne se décollent pas, empêchant ainsi la corrosion.

Pour les métaux dont ce processus ne se produit pas naturellement, on peut traiter la surface pour encourager la production de la barrière de protection. Ce processus, qui peut se produire naturellement ou par traitement permettant de former une barrière de protection à la surface d’une pièce métallique, s’appelle la passivation. Par conséquent, le nom du processus naturel de formation d'une barrière protectrice sur un métal est la passivation.

Rejoindre Nagwa Classes

Assistez à des séances en direct sur Nagwa Classes pour stimuler votre apprentissage avec l’aide et les conseils d’un enseignant expert !

  • Séances interactives
  • Chat et messagerie électronique
  • Questions d’examen réalistes

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Apprenez-en plus à propos de notre Politique de confidentialité