Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Interpréter un graphique de profil réactionnel Chimie

Dans lequel de ces graphiques de profils réactionnels l’énergie nécessaire pour rompre les liaisons chimiques est-elle la plus grande ?

02:41

Transcription de vidéo

Dans lequel de ces graphiques de profils réactionnels l’énergie nécessaire pour rompre les liaisons chimiques est-elle la plus grande ?

Les profils réactionnels sont des graphiques représentant les changements d’énergies des espèces au cours d’une réaction. L’axe des 𝑥 représente l’évolution de la réaction dans le temps. Et l’axe des 𝑦 représente les énergies des espèces au cours de la réaction. On identifie trois parties principales sur ce graphique. Le premier segment plat à gauche représente les réactifs. Le pic du graphique correspond à l’état de transition. Et la partie plate à droite représente les produits. Pour qu’une réaction chimique se produise, il faut apporter suffisamment d’énergie pour amener les réactifs à l’état de transition. Cette énergie est appelée énergie d’activation. C’est la quantité d’énergie nécessaire pour rompre les liens et commencer à réorganiser les atomes pour que les molécules du produit puissent se former.

On peut déterminer l’énergie d’activation à partir du graphique en mesurant la différence entre l’énergie de l’état de transition et l’énergie des réactifs. À l’état de transition, les molécules de réactifs ont juste la bonne quantité d’énergie et la bonne orientation dans l’espace pour que les molécules du produit puissent se former. De l’énergie est libérée au fur et à mesure que de nouvelles liaisons se forment dans les molécules du produit. Enfin, la différence entre l’énergie des réactifs et celle des produits correspond à l’enthalpie de la réaction, ou Δ𝐻. Cependant, on ne parlera pas de l’enthalpie dans cette vidéo.

Dans cette question, on doit identifier le profil réactionnel pour lequel l’énergie nécessaire à la rupture des liaisons chimiques est la plus grande. L’énergie nécessaire pour briser les liaisons chimiques est l’énergie d’activation. Trouvons l’énergie d’activation sur chacun des graphiques de profils réactionnels proposés dans l’énoncé. Le segment en bas à gauche de chaque profil de réaction représente l’énergie des réactifs. Et le pic ou maximum de chaque profil de réaction correspond à l’état de transition. La distance verticale entre ces deux points sur la courbe traduit l’énergie d’activation.

C’est pour la proposition (A) que la différence entre l’état de transition et l’énergie des réactifs est la plus grande, signifiant que l’énergie nécessaire pour rompre les liaisons chimiques est également la plus grande. La bonne réponse est la réponse (A).

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.