Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Comprendre la loi de Gay-Lussac Physique

Pour un gaz à volume constant, si la température _, alors la pression _ : [A] diminue, augmente ; [B] diminue, reste la même ; [C] augmente, augmente également ; [D] augmente, diminue [E] augmente, reste la même.

02:23

Transcription de vidéo

Pour un gaz à volume constant, si la température est *blanc*, alors la pression *blanc*. Proposition une : diminue, augmente; Proposition deux : diminue, reste la même ; Proposition trois : augmente, augmente; Proposition quatre : augmente, diminue ; Proposition cinq : augmente, reste la même.

Il s’agit ici d’une question où il faut compléter les mots manquants en choisissant la bonne proposition. Commençons alors par le début, on sait que le gaz est à volume constant. Dans cette question, on compare la température du gaz avec la pression du gaz.

Pour pouvoir répondre à cette question, on doit utiliser la loi dite de Gay-Lussac. Cette loi dit que pour un gaz à volume constant 𝑉, la pression du gaz est directement proportionnelle à sa température. Cependant cela ne s’applique que lorsque le gaz est à volume constant. Heureusement il nous est indiqué que le gaz est bien à volume constant.

Donc, pour ce gaz, la pression sera directement proportionnelle à la température. En d’autres termes, si la pression augmente, la température augmente également. Si la pression diminue, la température diminue également. Ainsi, si la pression reste la même, alors la température reste la même. On doit donc déterminer laquelle parmi les cinq propositions reflète cette relation de proportionnalité directe.

Les premiers mots de chacune de ces propositions permettent de remplir le premier blanc, qui est celui-ci. Les seconds mots remplissent le deuxième blanc, qui est celui-ci.

Passons donc à la proposition une. Si la température diminue, la pression augmente. En d’autres termes, une augmentation de la température entraîne une diminution de la pression. Ceci n’est pas l’une de nos possibilités. Donc, la proposition numéro une ne correspond pas à ce que l’on cherche. Deuxième proposition : Si la température diminue, la pression reste la même. Encore une fois, ceci n’est pas l’une de nos possibilités, on peut donc éliminer cette proposition.

Troisième proposition : Si la température augmente, la pression augmente. Cela reflète bien une relation de proportionnalité directe. Il semble donc que la proposition numéro trois soit notre réponse. Mais passons aux numéros quatre et cinq au cas où. Quatrième proposition : Si la température augmente, la pression diminue - encore une fois incorrecte. Pour finir, cinquième proposition : Si la température augmente, la pression reste la même – incorrecte également.

Il semble donc que l’on ait trouvé notre réponse. Pour un gaz à volume constant, si la température augmente, la pression augmente.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.