Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Décrire la Série d’évènements au niveau d’une Jonction Neuromusculaire Biologie

Le schéma fourni décrit les événements qui se produisent au niveau d’une jonction neuromusculaire, avec un numéro attribué à chaque étape. Classez les évènements dans le bon ordre.

03:40

Transcription de vidéo

Le schéma fourni décrit les événements qui se produisent au niveau d’une jonction neuromusculaire, avec un numéro attribué à chaque étape. Classez les évènements dans le bon ordre. (1) L’afflux d’ions calcium provoque la fusion des vésicules contenant le neurotransmetteur acétylcholine avec la membrane du motoneurone. (2) Les canaux calciques des motoneurones sont stimulés pour s’ouvrir et les ions calcium entrent dans le motoneurone. (3) Les canaux sodiques s’ouvrent et les ions sodium se diffusent dans la fibre musculaire. (4) L’acétylcholine diffuse à travers la fente synaptique et se lie aux récepteurs membranaires de la fibre musculaire. (5) L’afflux d’ions sodium dépolarise la membrane de la fibre musculaire. (6) Un potentiel d’action atteint l’extrémité d’un motoneurone.

Chaque fois que vous faites une activité physique, que ce soit courir un marathon, nager dans la mer ou escalader une montagne, des impulsions électriques, également connues sous le nom de potentiels d’action, se déplacent de votre cerveau, le long des motoneurones, vers vos muscles et leur disent de commencer à se contracter. Là où un motoneurone se termine et une fibre musculaire commence, il y a un type spécifique de synapse appelé jonction neuromusculaire, comme vous pouvez le voir sur cette figure.

Considérons la séquence des événements qui se produisent afin de pouvoir mettre les énoncés de gauche dans le bon ordre pour répondre à la question. Nous allons écrire, au fur et à mesure et en bas de l’écran, les chiffres correspondants à l’ordre correct des étapes.

Tout d’abord, un potentiel d’action parcourt un motoneurone et atteint son extrémité ou terminaison. Ceci est décrit par l’énoncé six. Le potentiel d’action provoque la dépolarisation de la terminaison du motoneurone. La dépolarisation est le changement de la distribution de charge à travers la membrane, ce qui fait que le côté interne devient moins négatif. Cela stimule l’ouverture des canaux calciques voltage dépendant ce qui permet aux ions calcium de pénétrer dans le motoneurone. Ceci est décrit par l’énoncé (2).

L’afflux d’ions calcium dans le motoneurone provoque la fusion des vésicules contenant le neurotransmetteur acétylcholine avec la membrane du motoneurone. Voyons cela en action. Cette étape est décrite par l’énoncé (1). L’acétylcholine est libérée dans la fente synaptique, l’espace entre la terminaison du motoneurone et la fibre musculaire. Il y a, maintenant, une forte concentration d’acétylcholine près du motoneurone et une faible concentration près de la fibre musculaire. L’acétylcholine diffuse ainsi à travers la fente synaptique vers la fibre musculaire. Ici, l’acétylcholine se lie aux récepteurs membranaire de la fibre musculaire. Ceci est décrit par l’énoncé (4).

La liaison de l’acétylcholine aux récepteurs provoque l’ouverture des canaux ioniques associés, permettant aux ions sodium de diffuser dans la fibre musculaire. Cette étape est décrite par l’énoncé (3). L’afflux d’ions sodium, qui sont chargés positivement, conduit à la dépolarisation de la membrane de la fibre musculaire. Cette dernière étape est décrite par l’énoncé (5). Si la dépolarisation atteint un certain seuil, un potentiel d’action sera généré dans la fibre musculaire, ce qui conduira finalement à la contraction du muscle.

Par conséquent, l’ordre correct des événements ayant lieu à la jonction neuromusculaire est (6), (2), (1), (4), (3), (5).

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.