Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Comprendre les implications de l'universalité du code génétique pour l'évolution de la vie Biologie

Le code génétique est universel, ce qui signifie qu’il est conservé au sein des organismes qui utilisent l’ADN comme matériel génétique sur Terre. Quelle est la théorie qui repose sur cette caractéristique importante ?

02:29

Transcription de vidéo

Le code génétique est universel, ce qui signifie qu’il est conservé au sein des organismes qui utilisent l’ADN comme matériel génétique sur Terre. Quelle est la théorie qui repose sur cette caractéristique importante ? (A) La théorie selon laquelle les organismes vivants sont apparus indépendamment à des moments différents (B) la théorie de l’homéostasie (C) la théorie de la génération spontanée de la vie (D) la théorie des ancêtres communs à tous les organismes

Pour qu’un gène de l’ADN soit converti en une protéine, il faut passer par quelques étapes. La première étape est appelée transcription et consiste à copier l’ADN pour former un ARNm. Ensuite, cette séquence d’ARNm est traduite en une séquence d’acides aminés pour former un polypeptide. Ce polypeptide peut ensuite se replier en une protéine. Puisque cette question concerne le code génétique, décrivons comment une séquence d’ARNm peut être traduite en acides aminés.

Un groupe de trois nucléotides dans l’ARNm est appelé un codon. Dans cette séquence de six nucléotides d’ARNm, il y a deux codons. La séquence spécifique d’un codon correspond à un acide aminé spécifique. Nous pouvons utiliser une roue à codons pour comprendre cela. Pour lire une séquence d’ARNm, il faut commencer à l’extrémité cinq prime et se diriger vers l’extrémité trois prime.

Il faut faire la même chose dans la roue à codons, en partant du centre, ce qui correspond à l’extrémité cinq prime, et en allant vers l’extrémité trois prime. Le codon CCA nous donne donc l’acide aminé proline. Et le codon GUA correspond à l’acide aminé valine. Ces codons et les acides aminés qu’ils codent, comme illustré avec cette roue à codons, correspondent au code génétique. Ce code génétique est commun à toutes les formes de vie sur Terre. Le codon GUA correspond à la valine chez l’homme, la poule, la bactérie, etc. C’est universel. Puisque toutes les formes de vie utilisent le même code génétique, cela suggère que nous partageons tous un ancêtre commun qui a également utilisé le code génétique.

Par conséquent, l’option qui identifie correctement une théorie soutenue par la nature universelle du code génétique est donnée par le choix de réponse (D) : la théorie des ancêtres communs à tous les organismes.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.