Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Prouver que la transformation bactérienne a été démontrée par Griffith et son équipe Biologie

L’expérience de Griffith a prouvé que le matériel génétique peut être transmis entre les cellules de différentes souches de bactéries. Quel nom est aujourd’hui donné à ce processus?

03:12

Transcription de vidéo

L’expérience de Griffith a prouvé que le matériel génétique peut être transmis entre les cellules de différentes souches de bactéries. Quel nom est aujourd’hui donné à ce processus?

Cette question parle d’une expérience réalisée par Frederick Griffith en 1928. Les expériences de Griffith et leurs résultats ont constitué la base à partir de laquelle d’autres scientifiques ont pu prouver que l’ADN était le matériel génétique, mais il a également démontré un processus biologique chez des bactéries qui n’avait jamais été constaté auparavant.

Notre question mentionne le terme de souche bactérienne. Griffith a utilisé une bactérie appelée Streptococcus pneumoniae pour ses expériences. Il a utilisé deux souches différentes de cette bactérie, l'une appelée souche rugueuse ou R (pour rough, le terme anglais) et l'autre, souche lisse ou S (pour smooth).

Ces deux souches ont deux différences essentielles. Les noms des deux souches nous donnent un indice sur la première différence. Les bactéries de souche R ont des surfaces rugueuses, tandis que les bactéries de souche S ont des surfaces lisses. En effet, les bactéries de la souche lisse, ou S, synthétisent un revêtement lisse sur leur couche la plus externe. La deuxième différence est que les bactéries de la souche rugueuse sont non virulentes, ce qui signifie qu’elles ne sont pas capables de provoquer une infection néfaste chez d’autres organismes. Les bactéries de la souche lisse sont virulentes, ce qui signifie qu’elles sont capables de causer une infection néfaste.

Revenons maintenant aux affirmations de notre question. Il est dit que l'expérience de Griffith a prouvé que le matériel génétique peut être transmis entre les cellules de différentes souches de bactéries. Mais comment? Griffith a pris un lot de bactéries de souche rugueuse et un lot de bactéries de souche lisse. Il a utilisé la chaleur pour tuer les bactéries de la souche lisse, ce qui signifie qu’elles ne pouvaient plus causer d’infection néfaste. Il a ensuite mélangé ces souches bactériennes lisses tuées par la chaleur avec des bactéries vivantes de la souche rugueuse. N’oubliez pas qu’aucun de ces éléments n’aurait dû être capable de causer une quelconque infection. Pourtant, lorsqu’il a injecté ce mélange dans un groupe de souris, toutes les souris ont développé une pneumonie et sont décédées.

Griffith a examiné le sang de ces souris mortes et y a trouvé des bactéries lisses vivantes, alors qu'il n’y en avait pas dans le mélange qu'il avait injecté. Il en a déduit qu’une substance avait été transmise des bactéries de la souche lisse tuées par la chaleur aux bactéries vivantes de la souche rugueuse. Cette substance avait provoqué la transformation des bactéries de la souche rugueuse. Elles étaient maintenant en mesure de synthétiser un revêtement de protection lisse et d’infecter les souris.

Nous savons maintenant que cette substance était l’ADN, le matériel génétique. Griffith ne savait pas exactement quelle était cette substance, et il l’a donc simplement nommée le principe transformant. Le processus par lequel une souche bactérienne est transformée en une autre s’appelle aujourd’hui la transformation bactérienne, et elle a plusieurs applications en génie génétique.

Nous pouvons maintenant répondre à notre question. Le nom du processus par lequel du matériel génétique peut être transmis entre les cellules de différentes souches de bactéries est la transformation bactérienne.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.