Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Décrire le rôle de l’ADN ligase Biologie

Quel est le rôle principal de l’ADN ligase dans la réplication semi-conservatrice de l’ADN? [A] L’ADN ligase ajoute des nucléotides à une chaîne d’ADN en croissance pour synthétiser un brin d’ADN complémentaire au brin matrice. [B] L’ADN ligase relie les fragments formés sur un brin complémentaire lors de la réplication. [C] L’ADN ligase catalyse la rupture des liaisons phosphodiester dans le squelette sucre-phosphate, pour que l’ADN soit divisé en fragments pouvant être répliqués. [D] L’ADN ligase rompt les liaisons hydrogène entre les paires de bases, séparant les deux brins d’ADN pour qu’ils puissent être répliqués. [E] L’ADN ligase relie les amorces d’ARN à l’extrémité 5’ d’un brin d’ADN pour indiquer où débute la réplication.

03:32

Transcription de vidéo

Quel est le rôle principal de l’ADN ligase dans la réplication semi-conservatrice de l’ADN? (A) L’ADN ligase ajoute des nucléotides à une chaîne d’ADN en croissance pour synthétiser un brin d’ADN complémentaire au brin matrice. (B) L’ADN ligase relie les fragments formés sur un brin complémentaire lors de la réplication. (C) L’ADN ligase catalyse la rupture des liaisons phosphodiester dans le squelette sucre-phosphate, pour que l’ADN soit divisé en fragments pouvant être répliqués. (D) L’ADN ligase rompt les liaisons hydrogène entre les paires de bases, séparant les deux brins d’ADN pour qu’ils puissent être répliqués. Ou (E) l’ADN ligase relie les amorces d’ARN à l’extrémité cinq prime d’un brin d’ADN pour indiquer où débute la réplication.

Cette question nous interroge sur le rôle principal de l’enzyme ADN ligase dans la réplication de l’ADN. Pour répondre à cette question, effaçons ces choix de réponse afin d’avoir la place de travailler. Pour qu’une cellule se divise et créé de nouvelles cellules, son ADN doit être répliqué au cours d’un processus appelé réplication de l’ADN. L’ADN est répliqué de manière semi-conservatrice, ce qui signifie qu’un nouveau brin est synthétisé à partir de chacun des deux brins parentaux. Voyons ce processus plus en détail. Voici une molécule d’ADN avec les bases azotées de différentes couleurs et le squelette sucre-phosphate en noir. Ces deux brins d’ADN sont reliés grâce à l’appariement des bases complémentaires entre les bases.

Vous vous souvenez sûrement que l’ADN a une orientation bidirectionnelle et qu’un brin va dans le sens cinq prime vers trois prime, tandis que l’autre brin va dans le sens trois prime vers cinq prime. Au cours de la réplication de l’ADN, ces deux brins sont séparés, ce qui nous laisse avec des bases individuelles. Une enzyme appelée ADN polymérase peut alors se lier à un brin d’ADN et ajouter de nouvelles bases complémentaires pour synthétiser un nouveau brin d’ADN, que nous pouvons voir en rose ici. Nous pouvons voir que l’orientation de ce segment d’ADN nouvellement synthétisé va dans la direction trois prime vers cinq prime.

L’ADN polymérase peut uniquement se déplacer et ajouter des nucléotides dans la direction cinq prime vers trois prime. Ainsi, lorsque l’ADN polymérase se trouve sur ce brin supérieur cinq prime à trois prime, elle forme un nouveau brin trois prime-cinq prime, mais elle se déplace dans la direction cinq prime vers trois prime parce que c’est la seule façon qu’elle peut ajouter de nouveaux nucléotides. Sur ce brin, un nouveau brin d’ADN peut être synthétisé en continu, tandis que sur le brin opposé trois prime-cinq prime, le nouveau brin d’ADN est formé dans le sens cinq prime vers trois prime, donc dans le même sens que pour la synthèse de l’ADN. Mais pour synthétiser cette région indiquée ici, l’ADN polymérase doit se détacher et se rattacher ici.

Après la synthèse, ces deux fragments indiqués ici forment une lacune dans le squelette sucre-phosphate du brin d’ADN nouvellement synthétisé, que vous pouvez voir ici. Cette lacune peut être comblée par l’enzyme ADN ligase. Nous avons maintenant suffisamment d’informations pour répondre à cette question. Dans la réplication semi-conservatrice de l’ADN, l’ADN ligase relie les fragments formés sur un brin complémentaire lors de la réplication.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.