Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Interpréter les résultats de tests alimentaires pour déterminer les groupes alimentaires présents dans un jaune d’œuf Biologie

Un jaune d’œuf a été testé pour y détecter différents groupes alimentaires et les résultats sont donnés. D’après ces résultats, laquelle des conclusions suivantes est la bonne concernant les molécules présentes dans le jaune d’œuf? [A] Le jaune d’œuf contient de l’amidon, des sucres, des protéines et des graisses. [B] Le jaune d’œuf contient des graisses et des protéines, mais pas d’amidon ni de sucre. [C] Le jaune d’œuf contient des sucres et des protéines, mais ni amidon ni graisses. [D] Le jaune d’œuf contient des sucres et de l’amidon, mais pas de protéines.

04:07

Transcription de vidéo

Un jaune d’œuf a été testé pour y détecter différents groupes alimentaires et les résultats sont donnés. D’après ces résultats, laquelle des conclusions suivantes est la bonne concernant les molécules présentes dans le jaune d’œuf? Le jaune d’œuf contient de l’amidon, des sucres, des protéines et des graisses. Le jaune d’œuf contient des graisses et des protéines, mais ni amidon ni sucre. Le jaune d’œuf contient des sucres et des protéines, mais ni amidon ni graisses. Ou le jaune d’œuf contient des sucres et de l’amidon, mais pas de protéines.

Différentes molécules biologiques peuvent être identifiées dans des échantillons d’aliments en utilisant des tests alimentaires, ce qui a été fait ici pour obtenir les résultats visibles dans ce tableau. Pour répondre à cette question, nous devons savoir quelle molécule biologique est identifiée par chaque test alimentaire et comment reconnaître le résultat positif que nous verrions si cette molécule est présente dans le jaune d’œuf.

Le tableau nous indique que quatre tests distincts ont été effectués sur ce jaune d’œuf. Le premier test consistait à ajouter de l’iode au jaune d’œuf. Le deuxième test consistait à ajouter le réactif de Benedict au jaune d’œuf. Le troisième test consistait à ajouter le réactif du biuret au jaune d’œuf. Et le dernier test était un test d’émulsion du jaune d’œuf.

Nous avons retiré les options de réponse pour le moment. Nous pouvons tout d’abord passer en revue les principales molécules biologiques abondantes dans notre nourriture et pouvant être identifiées à l’aide de tests alimentaires. Ces molécules sont les glucides, parfois appelés sucres, les protéines et les graisses, parfois appelées lipides.

Les glucides sont classés dans deux grandes catégories: les sucres réducteurs ou simples, comme le glucose, et les sucres plus complexes comme l’amidon, composé de nombreuses molécules de glucose assemblées. Voyons maintenant les tests alimentaires qui peuvent être effectués pour identifier la présence de ces différentes molécules dans un échantillon alimentaire.

Il existe deux tests alimentaires différents pour les deux principales formes de glucides. Les sucres réducteurs ou simples tels que le glucose peuvent être testés en ajoutant un réactif appelé solution de Benedict et en chauffant le mélange pendant quelques minutes dans un bain-marie. Un résultat positif pour un test alimentaire indique que la molécule biologique testée est présente dans l’aliment, et cela implique généralement un changement de couleur.

Nous pouvons voir que ces tests alimentaires sont effectués dans des éprouvettes. Lorsque le réactif de Benedict est ajouté, si du glucose est présent dans l’aliment, la solution passera du bleu au vert, au jaune, à l’orange ou même au rouge brique. Plus la couleur est proche du rouge, plus l’échantillon alimentaire contient de glucose.

L’amidon peut être testé en ajoutant un réactif appelé iode. Si de l’amidon est présent dans l’échantillon, l’iode, une fois ajoutée, passera de l’orange au bleu-noir. Un réactif appelé réactif du biuret peut être ajouté à un échantillon d’aliments pour tester la présence de protéines. Si des protéines sont présentes dans l’échantillon, la solution passera du bleu au violet.

Pour tester la présence de graisses dans un échantillon alimentaire, un test d’émulsion peut être effectué. Cela comprend le mélange de l’échantillon avec de l’eau et aussi avec de l’éthanol. Les graisses présentes dans les aliments se mélangent à l’éthanol et se séparent en une couche blanche trouble appelée émulsion au-dessus d’une couche d’eau. La formation d’une émulsion est donc un résultat positif, indiquant que des graisses étaient présentes dans l’échantillon d’aliment original.

Regardons nos résultats pour voir quelles molécules biologiques ont été identifiées par chaque test alimentaire. Lorsque de l’iode a été ajouté, la solution est restée orange. Il s’agit d’un résultat négatif pour l’iode, il n’y avait donc pas d’amidon dans le jaune d’œuf. Lorsque la solution de Benedict a été ajoutée au jaune d’œuf, la solution est restée bleue. C’est également un résultat négatif pour la solution de Benedict.

Nous savons donc qu’il n’y avait pas de sucres simples comme le glucose dans le jaune d’œuf. La solution est devenue violette lorsque le réactif du biuret a été ajoutée. C’est un résultat positif qui montre que le jaune d’œuf contient des protéines. Lorsqu’un test d’émulsion est effectué sur le jaune d’œuf, il forme une couche d’émulsion blanche. C’est également un résultat positif, qui montre que le jaune d’œuf contenait également des graisses.

Par conséquent, les résultats des tests alimentaires montrent que le jaune d’œuf contient des graisses et des protéines, mais pas d’amidon ni de sucre.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.