Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Décrire le déroulement de la croissance du tube pollinique Biologie

Quelle est la succession correcte des structures à travers lesquelles le tube pollinique se développe?

02:26

Transcription de vidéo

Quelle est la succession correcte des structures à travers lesquelles un tube pollinique se développe? (A) stigmate, style, téguments, ovule. (B) style, filament, micropyle, ovule. (C) stigmate, style, micropyle, ovule. (D) stigmate, filament, micropyle, ovule. Ou (E) style, stigmate, micropyle, ovule.

Le pollen est une substance poudreuse qui contient le gamète mâle des angiospermes, également connus comme plantes à fleurs. La fonction du gamète mâle est d’atteindre et de féconder un oosphère, le gamète femelle d’un angiosperme. Il le fait en formant une structure appelée tube pollinique. Regardons un aperçu de la façon dont le gamète mâle atteint l’oosphère.

Cette figure montre la structure de base des organes reproducteurs femelles dans la fleur d’un angiosperme. Ils consistent en un structure collante au sommet appelée stigmate qui est reliée à l’ovaire par une structure appelée style. L’ovaire contient un ou parfois plusieurs ovules qui contiennent chacun, lorsqu’ils sont entièrement matures, un oosphère, le gamète femelle. Les ovules sont entourés d’une couche de téguments, de deux téguments dans ce cas. Mais ce nombre varie entre différentes espèces de plantes.

Quand un grain de pollen qui contient le gamète mâle atterrit pour la première fois sur la partie femelle d’une fleur lors de la pollinisation, il entre en contact avec le stigmate. Ensuite, une structure appelée tube pollinique commence à se développer à partir du stigmate et à travers le style. Le tube pollinique croît vers l’ovaire, qui contient l’ovule et donc l’oosphère. Les noyaux mâles se déplacent le long du tube pollinique. Il y a un petit espace dans les téguments entourant l’ovule appelé le micropyle. Le tube pollinique et les noyaux mâles situés à l’intérieur peuvent alors entrer dans le micropyle. Une fois que le tube pollinique est entré dans l’ovule, il arrête sa croissance, mais il fournit un point d’entrée pour que les noyaux mâles puissent pénétrer dans l’ovule femelle et féconder l’oosphère.

La succession correcte des structures à travers lesquelles un tube pollinique se développe est donc (C): stigmate, style, micropyle, ovule.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.