Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Vidéo de question : Interpréter des données graphiques sur les méthodes contraceptives Biologie

Le graphique montre l’efficacité de deux types de préservatifs et de la pilule contraceptive pour prévenir les grossesses lors d’une utilisation parfaite et lors d’un usage classique (c’est-à-dire avec une erreur humaine possible). Quelle affirmation au sujet des données présentées est correcte?

03:42

Transcription de vidéo

Le graphique montre l’efficacité de deux types de préservatifs et de la pilule contraceptive pour prévenir les grossesses lors d’une utilisation parfaite et lors d’un usage classique, c’est-à-dire avec une erreur humaine possible. Quelle affirmation au sujet des données présentées est correcte? (A) Le préservatif féminin est plus efficace que la pilule contraceptive pour prévenir les grossesses. (B) Toutes les méthodes sont moins efficaces lors d’un usage classique que lors d’une utilisation parfaite. (C) Les préservatifs masculins sont plus efficaces pour prévenir la grossesse lors d’un usage classique que lors d’une utilisation parfaite. Ou (D) la pilule contraceptive est la méthode de contraception la moins efficace.

Cette question nous demande d’interpréter un graphique à colonnes qui compare trois méthodes contraceptives. Commençons par examiner les axes du graphique pour mieux comprendre les données. L’axe des abscisses montre les trois méthodes contraceptives. En se déplaçant de gauche à droite le long de l’axe des 𝑥, nous pouvons voir que la première méthode est la pilule contraceptive, qui est une méthode de contraception hormonale. Cela signifie qu’elle implique la libération artificielle d’œstrogène et/ou de progestérone dans la circulation sanguine d’une femme.

Les deuxième et troisième méthodes affichées le long de l’axe des 𝑥 sont les préservatifs masculins et les préservatifs féminins. Les préservatifs sont des moyens de contraception barrières, ce qui signifie qu’ils impliquent une structure qui bloque physiquement les spermatozoïdes. L’axe des 𝑦 du graphique affiche le pourcentage de grossesses évitées pour chaque méthode de contraception, ou son efficacité. Nous pouvons remarquer qu’il y a deux colonnes pour chaque méthode de contraception. La légende nous dit que la colonne rose, qui apparaît en premier pour chaque méthode, correspond à son efficacité lors d’une utilisation parfaite, tandis que la colonne violette, qui apparaît en deuxième pour chaque méthode, donne son efficacité en cas d’un usage classique.

Vous vous souvenez peut-être que l’utilisation parfaite décrit l’efficacité de la contraception lorsqu’elle est utilisée exactement comme indiqué, alors que l’usage classique décrit l’efficacité de la contraception lorsqu’elle est utilisée avec une erreur humaine normale, par exemple oublier de prendre une pilule contraceptive ou ne pas suivre exactement les instructions du préservatif. Il y a un modèle distinct dans les données. Si vous ne l’avez pas encore remarquée, mettez la vidéo en pause et voyez si vous pouvez la repérer.

Nous pouvons voir que pour chaque méthode de contraception, la colonne de l’utilisation parfaite est plus grande que la colonne de l’usage classique, ce qui indique que pour chaque méthode représentée sur le graphique, l’utilisation parfaite est plus efficace que l’usage classique. Ce modèle est tout à fait logique car avec une utilisation parfaite, les pilules et les préservatifs sont utilisés exactement comme ils ont été conçus, sans erreur. Toutefois, ce schéma ne s'applique pas aux méthodes réversibles de longue durée, comme les dispositifs intra-utérins (DIU). Ces méthodes ont une utilisation parfaite et un usage classique presque identique car, après avoir été administrées par un professionnel de la santé, elles ne nécessitent pas que les utilisateurs suivent des instructions.

Revenons maintenant aux réponses possibles pour déterminer quelle est l’affirmation correcte au sujet des données. La tendance que nous avons découverte dans les données - c’est-à-dire que l’utilisation parfaite est plus efficace qu’un usage classique - n’est qu’une autre façon de formuler ce choix de réponse. Par conséquent, l’affirmation correcte au sujet des données présentées dans ce graphique est que toutes les méthodes sont moins efficaces lors d’un usage classique que lors d’une utilisation parfaite.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.