Fiche explicative de la leçon: Voies circulatoires | Nagwa Fiche explicative de la leçon: Voies circulatoires | Nagwa

Fiche explicative de la leçon: Voies circulatoires Biologie

Dans cette fiche explicative, nous allons apprendre à décrire les différentes voies de circulation dans le corps humain.

Nous savons que le cœur est l’organe central et le plus crucial du système circulatoire. Le cœur fonctionne toujours, que l’on soit endormi ou que l’on fasse de l’exercice. Nous pouvons sentir notre cœur battre tout le temps, mais quelle fonction remplit le cœur lorsqu’il bat?

Le cœur pompe le sang vers toutes les autres parties du corps pour leur apporter l’oxygène et les nutriments dont elles ont besoin pour fonctionner, et pour éliminer leurs déchets, tels que le dioxyde de carbone. Ce processus s’appelle la circulation. Comme vous pouvez le voir sur la figure 1, le cœur agit comme l’organe central, et un réseau complexe de tubes appelés vaisseaux sanguins acheminent le sang de et aux différentes parties du corps. Les organes qui contribuent à la même fonction sont organisés en systèmes appelés systèmes d’organes, aussi dits appareils. Au total, le corps humain possède 11 appareils (par exemple, l’appareil digestif et le système nerveux)!Ensemble, le cœur et les vaisseaux sanguins forment l’appareil cardiovasculaire, parfois appelé appareil circulatoire.

Terme clé : Circulation

La circulation est le processus par lequel le sang est transporté, dans les vaisseaux sanguins, de et aux différentes parties du corps, par l’action de pompage du cœur.

Comme avec tous les autres systèmes d’organes, le système circulatoire est hautement organisé et structuré, afin d’effectuer ses fonctions de manière efficace. Il existe plusieurs types de vaisseaux sanguins dans le corps, chacun jouant un rôle très spécifique dans le système circulatoire.

Figure 1 : Schéma représentant le système circulatoire humain, avec le cœur servant de pompe centrale et un réseau de vaisseaux sanguins qui transportent le sang de et aux différentes parties du corps.

Examinons les structures de chacun de ces composants afin de comprendre comment ils effectuent leurs fonctions, en commençant par l’organe principal:le cœur. La structure du cœur est représentée sur la figure 2.

Figure 2 : Schéma représentant la structure du cœur humain, dépeignant les quatre cavités et les principaux vaisseaux sanguins entourant le cœur.

Le cœur est composé de tissu musculaire et de tissu nerveux. Il se situe entre les deux poumons, incliné légèrement vers la gauche. Serrez le poing;votre cœur fait à peu près la même taille!Le cœur contient quatre cavités:deux cavités supérieures appelées atriums et deux cavités inférieures appelées ventricules. Pendant que le cœur bat, les atriums droit et gauche reçoivent le sang qui entre dans le cœur. Le sang circule ensuite vers les ventricules droit et gauche, qui pompent le sang hors du cœur et vers les organes du corps.

Avant d’en apprendre davantage sur les structures du cœur, discutons d’abord d’un point intéressant!Observez les annotations des cavités droites et gauches du cœur sur la figure 2. Vous remarquerez peut-être que les annotations pour le côté droit du cœur sont en fait sur le côté gauche de la page, et vice versa!C’est parce que lorsque nous étudions le cœur, nous le regardons comme si c’était le cœur d’une personne qui nous fait face. Le côté gauche de cette personne correspond au côté gauche du cœur, et leur côté droit correspond au côté droit du cœur!C’est pourquoi, sur le papier, nous annotons les cavités du cœur comme vous le voyez sur la figure 2.

Les atriums (au singulier:atrium) sont entourés par des parois minces faites de tissu musculaire, tandis que les ventricules ont des parois plus épaisses et musclées, qui sont utiles pour leur rôle dans le pompage du sang.

Terme clé : Atriums

Les atriums sont les deux cavités supérieures du cœur. Ils reçoivent le sang qui entre dans le cœur et ont des parois minces et musclées.

Terme clé : Ventricules

Les ventricules sont les deux cavités inférieures du cœur. Ils pompent le sang du cœur aux organes du corps et ont des parois épaisses et musclées.

De chaque côté du cœur, les passages entre les atriums et les ventricules sont protégés par des structures appelées valves. Les valves se composent de feuillets faits de tissu conjonctif dense;elles aident à empêcher le sang dans le cœur de s’écouler dans la mauvaise direction. Comme vous pouvez le voir sur la figure 2, l’ouverture entre l’atrium droit et le ventricule droit est gardée par une valve appelée valve tricuspide. On l’appelle valve tricuspide parce qu’elle est composée de trois feuillets de tissu conjonctif dense. Du côté gauche, l’ouverture entre l’atrium gauche et le ventricule gauche est gardée par la valve mitrale, généralement constituée de deux feuillets de tissu conjonctif dense.

Terme clé : Valve

Dans le cœur humain, les valves sont des feuillets de tissu conjonctif dense qui protègent les entrées des ventricules pour empêcher le sang de s'écouler dans la mauvaise direction.

L’atrium gauche est séparé de l’atrium droit par une mince paroi musculaire appelée le septum interauriculaire. Les ventricules gauche et droit sont séparés par une paroi musculaire plus épaisse appelée le septum interventriculaire. Cette séparation, comme nous le verrons, est cruciale pour le rôle joué par chacune des cavités du cœur.

Le corps contient trois types principaux de vaisseaux sanguins:les artères, les veines et les capillaires. Les artères sont responsables du transport du sang du cœur aux différents tissus du corps. D’un autre côté, les veines transportent le sang des tissus au cœur. Les artères et les veines se ramifient en plus petits vaisseaux sanguins appelés artérioles et veinules, qui atteignent toutes les cellules du corps humain. Ces vaisseaux sanguins minces, qui lient les veinules et les artérioles dans un circuit continu, sont appelés capillaires, comme vous pouvez le voir sur la figure 3.

Terme clé : Artères

Les artères sont des vaisseaux sanguins qui transportent le sang du cœur à tous les tissus du corps.

Terme clé : Veines

Les veines sont des vaisseaux sanguins qui transportent le sang des autres organes du corps au cœur.

Terme clé : Artériole

Les artérioles sont les plus petites ramifications des artères qui mènent aux capillaires.

Terme clé : Veinule

Les veinules sont les plus petites ramifications des veines qui repartent des capillaires.

Figure 3 : Schéma montrant les différents vaisseaux sanguins dans le cœur. Les artères transportent le sang depuis cœur et les veines le transportent au cœur. Les vaisseaux sanguins se ramifient en capillaires pour atteindre les tissus du corps.

Les animaux à sang chaud comme les oiseaux et les mammifères, y compris les humains, ont besoin de grandes quantités d’oxygène et d’autres nutriments pour que leur corps fonctionne. En effet, ils ont besoin de grandes quantités d’énergie pour les activités qu’ils effectuent, telles que le mouvement rapide et la régulation de la température. Comme nous allons le voir, le système circulatoire de ces organismes est organisé de manière très efficace, ce qui permet de satisfaire leurs besoins importants en oxygène et en nutriments.

Lorsque le sang est pompé du cœur aux différents organes du corps, il contient l’oxygène dont ceux-ci ont besoin pour fonctionner. D’un autre côté, le sang transporté des parties du corps au cœur contient des déchets et du dioxyde de carbone. Chez les oiseaux et les mammifères, les cavités du cœur sont séparées, comme indiqué précédemment. Comme le montre la figure 4, cela empêche le sang propre et riche en oxygène de se mélanger avec le sang riche en dioxyde de carbone, ce qui permet à l’organisme d’apporter de l’oxygène à ses organes de manière très efficace.

Figure 4 : Schéma montrant la séparation entre le sang riche en oxygène (en rouge) et le sang riche en dioxyde de carbone (en bleu) dans le cœur humain.

Cette séparation implique deux voies circulatoires principales:la circulation pulmonaire et la circulation systémique. Ensemble, ces deux voies forment un système appelé système de circulation double.

La circulation pulmonaire, illustrée dans la partie supérieure de la figure 5, implique le transport de sang du cœur aux poumons, où le processus d’oxygénation a lieu. Cela signifie que le sang provenant du cœur est enrichi en oxygène dans les alvéoles des poumons. Le sang est ensuite ramené au cœur. Le mot pulmonaire est utilisé pour décrire tout ce qui concerne les poumons.

Définition : Circulation pulmonaire

La circulation pulmonaire est la voie impliquant le transport de sang du cœur aux poumons.

La circulation systémique, illustrée dans la partie inférieure de la figure 5, transporte le sang riche en oxygène du cœur aux différents organes du corps. Ici, le sang livre de l’oxygène aux cellules et recueille le dioxyde de carbone à éliminer du corps. Le sang repart ensuite vers le cœur. Le mot systémique est utilisé pour décrire ce qui concerne le corps entier.

Définition : Circulation systémique

La circulation systémique est la voie impliquant le transport de sang du cœur aux autres principaux organes du corps.

Figure 5 : Schéma des deux voies de la double circulation sanguine:les circulations pulmonaire (« grande ») et systémique (« petite »).

Exemple 1: La fonction de la circulation pulmonaire

Quel est le but principal de la circulation pulmonaire?

  1. transporter le sang entre le cœur et le reste du corps
  2. transporter le glucose et les acides aminés au foie
  3. transporter le sang au cœur pour y être oxygéné
  4. transporter le sang entre le cœur et les poumons

Réponse

Chez l’Homme et les autres mammifères, l’appareil cardiovasculaire est divisé en deux voies principales impliquant le cœur:la circulation pulmonaire et la circulation systémique. Ce système est appelé système de circulation double.

La circulation pulmonaire est celle qui transporte le sang du cœur aux poumons. Le sang est transporté de la cavité inférieure droite du cœur, le ventricule droit, aux poumons. Pour que cela se produise, les muscles de la paroi du ventricule droit se contractent, ce qui pompe le sang. Il est transporté par un vaisseau sanguin appelé l’artère pulmonaire.

Lorsque le sang atteint les poumons, il est enrichi en oxygène dans les alvéoles des poumons. Le sang est ensuite ramené au cœur par un autre vaisseau sanguin appelé veine pulmonaire, qui amène le sang dans la cavité supérieure gauche du cœur, l’atrium gauche.

Le but principal de la circulation pulmonaire est donc de transporter le sang entre le cœur et les poumons.

Étudions de plus près les cavités cardiaques et les vaisseaux sanguins impliqués dans chaque voie circulatoire, en commençant par la circulation pulmonaire, représentée en figure 5.

Lorsque le sang des différentes parties du corps est transporté par les veines vers le cœur, il est riche en dioxyde de carbone et pauvre en oxygène. Ce sang pénètre dans l’atrium droit du cœur. Les muscles du ventricule droit se détendent, afin que le sang traverse la valve depuis l’atrium droit et remplisse le ventricule droit.

Les muscles de la paroi ventriculaire droite se contractent alors, pompant ce sang à travers un vaisseau appelé l’artère pulmonaire. Ce vaisseau transporte le sang riche en dioxyde de carbone vers les poumons et se divise en plusieurs capillaires. Ici, le sang relâche son dioxyde de carbone dans les alvéoles des poumons et se charge en oxygène. Les poumons sont donc le site où le sang est oxygéné.

Terme clé : Artère pulmonaire

L’artère pulmonaire est le vaisseau sanguin qui transporte le sang riche en dioxyde de carbone du cœur aux poumons. Elle fait partie de la circulation pulmonaire.

Terme clé : Oxygénation

Lorsque le sang riche en dioxyde de carbone est acheminé vers les poumons par la circulation pulmonaire, il relâche le dioxyde de carbone dans les alvéoles des poumons et se charge en oxygène. Ce processus s’appelle l’oxygénation.

Une fois que le sang a été enrichi en oxygène, il doit être transporté au cœur, afin qu’il puisse être pompé vers les organes du corps. Un vaisseau appelé la veine pulmonaire accomplit cela en transportant le sang oxygéné des poumons au cœur, où il pénètre dans l’atrium gauche.

Terme clé : Veine pulmonaire

La veine pulmonaire est le vaisseau sanguin qui transporte le sang riche en oxygène des poumons au cœur. Elle fait partie de la circulation pulmonaire.

Le flux sanguin dans la circulation pulmonaire est donc le suivant:atriumdroitventriculedroitartèrepulmonairepoumonsveinepulmonaireatriumgauche.

Maintenant que nous avons compris la circulation pulmonaire, étudions les étapes impliquées dans la circulation systémique, comme représenté en figure 5.

Une fois que le sang oxygéné pénètre dans l’atrium gauche, les muscles du ventricule gauche se détendent, et le sang traverse la valve entre l’atrium gauche et le ventricule gauche. Ici, comme sur le côté droit, les muscles du ventricule gauche se contractent.

Cette fois, le sang est pompé dans l’aorte, le plus gros vaisseau sanguin du corps humain. C’est une artère qui se ramifie en capillaires à travers tout le corps, livrant de l’oxygène et récoltant du dioxyde de carbone dans chaque cellule.

Terme clé : Aorte

L’aorte est le plus gros vaisseau sanguin du corps humain. Il transporte le sang du cœur aux autres organes du corps, leur apportant de l’oxygène.

Le sang riche en dioxyde de carbone est transporté au cœur. Les plus petits flux de sang fusionnent en deux veines plus larges appelées veines caves – la veine cave supérieure amène le sang venant du haut du corps et la veine cave inférieure amène le sang venant du bas du corps. Ces deux gros vaisseaux sanguins acheminent le sang vers l’atrium droit du cœur.

Terme clé : Veines caves

Les veines caves sont deux grandes veines qui transportent le sang des organes du corps au cœur et pénètrent dans l’atrium droit. La veine cave supérieure achemine le sang du haut du corps, tandis que la veine cave inférieure achemine le sang du bas du corps.

Le flux sanguin dans la circulation systémique est donc le suivant:atriumgaucheventriculegaucheaorteorganesducorpsveinecaveatriumdroit.

Il est important de noter que les deux voies de circulation forment une boucle de circulation sanguine fermée. Les deux voies se produisent simultanément, car les muscles des ventricules droit et gauche se contractent en même temps. Ces cycles de circulation sanguine se produisent constamment dans notre corps et sont maintenus sous contrôle par le pompage régulier du cœur.

Exemple 2: Oxygénation et désoxygénation dans le système circulatoire

Complètez la phrase:dans la circulation systémique, le sang transporté du cœur au corps est .

  1. oxygéné
  2. désoxygéné

Réponse

Le système de circulation double implique deux voies de circulation:la circulation pulmonaire et la circulation systémique. La circulation systémique implique la circulation du sang du cœur aux autres organes du corps, puis son retour au cœur.

Dans cette circulation, le sang riche en oxygène est pompé de la cavité inférieure gauche du cœur, le ventricule gauche, aux organes du corps. Pour ce faire, les muscles de la paroi du ventricule gauche se contractent. Le sang sort ensuite du cœur par un vaisseau sanguin appelé aorte, qui est le plus gros vaisseau sanguin du corps. L’aorte achemine le sang vers tous les autres organes du corps, leur apportant l’oxygène dont ils ont besoin pour fonctionner. Sur le schéma, ce flux sanguin est représenté par la ligne rouge qui sort du cœur et suit la circulation systémique.

Lorsque le sang atteint les organes du corps, il leur apporte de l’oxygène et, à la place, absorbe le dioxyde de carbone. Ce sang est ensuite transporté vers le cœur par de grandes veines appelées veines caves. Ceci est représenté sur la figure par la ligne bleue retournant au cœur par la circulation systémique.

Dans le système circulatoire général, le sang transporté du cœur au corps est donc oxygéné.

Mis à part la circulation pulmonaire et la circulation systémique, il existe un système appelé le système porte hépatique – une connexion spéciale entre le système digestif et le foie. Le mot hépatique est utilisé pour décrire tout ce qui concerne le foie.

Figure 6 : Schéma représentant le système porte hépatique, qui transporte le sang des organes du système digestif au foie.

À la différence du sang venant des autres organes du corps, le sang qui sort des organes du système digestif n’est pas immédiatement collecté par la veine cave. À la place, ce sang est d’abord prélevé par le système porte hépatique, à travers une autre veine appelée veine porte, comme vous pouvez le voir sur la figure 6. Cette veine collecte le sang des capillaires de l’estomac, des intestins, du pancréas et de la rate et l’amène aux capillaires du foie.

Terme clé : Veine porte hépatique

La veine porte collecte le sang qui sort des organes du système digestif et l’apporte au foie.

Le foie est le plus grand organe interne du corps humain, et il remplit des fonctions extrêmement importantes. Il élimine les molécules toxiques de l’organisme, produit de la bile pour décomposer les graisses, stocke et libère le glucose en fonction des besoins de l’organisme. En fait, le foie remplit plus de deux cents fonctions différentes dans le corps, toutes essentielles à la survie. Le foie est aussi le seul organe capable de se régénérer!Si une personne fait don d'une partie de son foie à un patient en besoin, la partie restante va progressivement se régénérer et retrouver sa fonction normale.

Le sang qui sort du système digestif contient des nutriments, tels que le glucose et les acides aminés, absorbés par les organes digestifs. Étant donné que le foie a tant de fonctions essentielles à remplir, il a besoin d’un apport important de ces nutriments. Le système porte hépatique remplit cette fonction en détournant le sang riche en nutriments du système digestif vers le foie. Une fois que le sang a été traité par le foie, il entre dans la veine cave inférieure avec le sang du reste du corps.

Exemple 3: Les organes du système porte hépatique

Quels sont les organes impliqués dans le système porte hépatique?

  1. le cœur et les organes de l’appareil respiratoire
  2. le cœur et l’intestin grêle
  3. le foie et les organes du système digestif
  4. les poumons et l’estomac
  5. les reins et le cœur

Réponse

Le système porte hépatique est une voie spéciale qui achemine le sang des organes du système digestif au foie, plutôt que de le transporter directement au cœur. Ce sang est riche en nutriments comme le glucose et les acides aminés, absorbés par les organes du système digestif.

Le foie est le plus grand organe interne du corps, et il remplit plus de deux cents fonctions essentielles à la survie. Cela signifie qu’il a besoin de grandes quantités de nutriments. Le sang du système digestif est donc acheminé directement au foie par le système porte hépatique.

Les organes impliqués dans le système porte hépatique sont donc le foie et les organes du système digestif.

En plus d’apporter au foie les nutriments dont il a besoin, le système porte hépatique remplit une autre fonction très importante dans le corps.

Le sang du système digestif pourrait également contenir des molécules toxiques absorbées par les organes digestifs. Celles-ci pourraient être dérivées de substances comme l’éthanol ou certains médicaments ingérés par une personne. Le système porte hépatique garantit que ces molécules sont transportées dans la circulation sanguine vers le foie, où le sang est détoxifié. Ceci est une étape cruciale dans le système circulatoire, car il élimine toutes les substances toxiques du corps avant que le sang ne retourne au cœur.

Passons en revue et résumons ce que nous avons appris sur les voies de circulation.

Points clés

  • Le cœur humain est un organe à quatre cavités, avec deux cavités supérieures appelées atriums et deux cavités inférieures appelées ventricules.
  • Les artères sont des vaisseaux sanguins qui transportent le sang depuis cœur, et les veines sont des vaisseaux sanguins qui transportent le sang au cœur.
  • Les humains et les autres mammifères ont un système circulatoire double, impliquant deux voies:la circulation pulmonaire et la circulation systémique.
  • La circulation pulmonaire transporte le sang du cœur aux poumons, où le sang est enrichi en oxygène, puis retourne au cœur. Elle implique l’artère et la veine pulmonaires.
  • La circulation systémique transporte le sang du cœur aux organes du corps, pour leur fournir de l’oxygène, puis retourne au cœur. Elle implique l’aorte et la veine cave.
  • Le système porte hépatique est une connexion spéciale entre le système digestif et le foie, qui apporte au foie les nutriments dont il a besoin et des toxines à neutraliser.

Rejoindre Nagwa Classes

Assistez à des séances en direct sur Nagwa Classes pour stimuler votre apprentissage avec l’aide et les conseils d’un enseignant expert !

  • Séances interactives
  • Chat et messagerie électronique
  • Questions d’examen réalistes

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Apprenez-en plus à propos de notre Politique de confidentialité