Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Fiche explicative de la leçon : Hormones et corps humain Sciences

Dans cette fiche explicative, nous allons apprendre à décrire les effets de différentes hormones produites par l’hypophyse et les fonctions spécifiques des hormones produites par la glande thyroïde, les gonades, le pancréas et les glandes surrénales.

As-tu un animal de compagnie?Certaines études ont montré que passer du temps avec son animal de compagnie, par exemple en le caressant, entraîne une libération d’ocytocine chez l’homme et chez l’animal. L’ocytocine est parfois appelée l’hormone du désir/ bonheur, car elle procure des sentiments de joie et de confiance. Cette hormone nous fait nous sentir bien et pourrait expliquer pourquoi nous nous attachons à ces animaux domestiques!

Les hormones sont des messagers chimiques qui peuvent circuler dans le sang pour coordonner et réguler différentes réponses. Elles sont sécrétées dans le sang par des glandes spécialisées appelées glandes endocrines. Chez les humains, les principales glandes endocrines sont entre autres le pancréas, les ovaires et les testicules, les glandes surrénales et l’hypophyse. Vous pouvez voir leur emplacement sur la figure 1.

Terme clé: Hormones

Les hormones sont des messagers chimiques qui circulent dans le corps d’un organisme, généralement dans le sang ou un autre milieu de transport, pour coordonner et réguler différentes réponses.

Terme clé: Glande endocrine

Une glande endocrine est un groupe de cellules spécialisées qui sécrètent des hormones dans le sang.

L’hypophyse est située sous le cerveau et a à peu près la taille d’un petit pois. Même si elle est petite, on l’appelle parfois la glande maîtresse, car elle sécrète des hormones qui régulent les fonctions d’autres glandes endocrines.

L’hypophyse peut sécréter de nombreuses hormones. Certaines hormones hypophysaires ont un effet direct sur les organes cibles. Analysons les exemples de la somatropine (hormone de croissance), de la vasopressine (hormone antidiurétique ADH), de la prolactine, de la thyréostimuline (TSH) et de l’ocytocine. La figure 2 illustre ces hormones libérées par l’hypophyse et indique les organes cibles sur lesquels elles agissent.

La somatropine est sécrétée par l’hypophyse et contrôle la croissance des muscles, des os et des organes de votre corps. C’est l’hormone qui aide à déterminer votre taille. Un manque de somatropine peut conduire au nanisme. Ce trouble de la croissance donne des adultes de petite taille qui ne dépassent rarement 122 cm environ.

Terme clé: Somatropine

La somatropine ou hormone de croissance est une hormone sécrétée par l’hypophyse qui joue un rôle dans la croissance tissulaire.

L’hypophyse sécrète également la vasopressine (hormone antidiurétique ADH). Cette hormone indique à vos reins la quantité d’eau à retenir. La concentration d’eau dans le sang doit se situer dans une certaine fourchette, et l’ADH peut aider à maintenir ces niveaux.

La prolactine est une hormone qui joue un rôle dans la production de lait dans les glandes mammaires pendant la grossesse et après la naissance. Chez les femmes qui ne sont pas enceintes et chez les hommes, le taux de prolactine est faible. Une autre hormone produite par l’hypophyse est la thyréostimuline (TSH). Cette hormone agit sur la thyroïde pour produire des hormones qui jouent un rôle dans le métabolisme énergétique comme la thyroxine, qui seront discutées plus loin.

Terme clé: Prolactine

La prolactine est une hormone sécrétée par l’hypophyse qui joue un rôle dans la lactation.

L’ocytocine est une hormone hypophysaire qui a de nombreux effets. Elle joue un rôle important dans l’accouchement et dans l’élargissement du col de l’utérus pour que le bébé puisse passer. Comme mentionné, l’ocytocine est également importante dans le comportement social et les réponses émotionnelles telles que la confiance, l’empathie et la communication positive.

Terme clé: Ocytocine

L’ocytocine est une hormone sécrétée par l’hypophyse qui joue de nombreux rôles dans l’accouchement, le comportement social et les émotions.

Exemple 1: Rappel des hormones de l’hypophyse

Parmi les hormones suivantes, lesquelles sont sécrétées par l’hypophyse?

  1. La somatropine et la thyréostimuline
  2. La calcitonine et l’insuline
  3. La somatropine et l’insuline
  4. La thyréostimuline et la thyroxine

Réponse

Les hormones sont des messagers chimiques qui circulent dans le sang pour réguler différentes réponses. Elles sont sécrétées par les glandes endocrines comme le pancréas, la thyroïde et l’hypophyse.

Le pancréas peut sécréter de l’insuline, qui joue un rôle dans la régulation de la glycémie.

La thyroïde peut sécréter la calcitonine, qui joue un rôle dans l’homéostasie calcique, ainsi que la thyroxine, qui joue un rôle dans le métabolisme énergétique.

L’hypophyse peut sécréter la somatropine, qui joue un rôle dans la croissance des tissus, ainsi que la thyréostimuline, qui peut influencer la production d’hormones de la thyroïde.

Par conséquent, la somatropine et la thyréostimuline sont deux hormones sécrétées par l’hypophyse.

L’hypophyse peut également sécréter des hormones qui contrôlent l’activité d’autres glandes endocrines telles que les ovaires, les testicules, la thyroïde et la glande surrénale. Voyons comment l’hypophyse peut influencer la production d’hormones sexuelles par les ovaires et les testicules, comme le montre la figure 3 ci-dessous.

La puberté commence généralement entre 10 et 11 ans chez les femmes et entre 11 et 12 ans chez les hommes, et dure environ 4 ans. Pendant ce temps, des caractères sexuels secondaires se développent, tels que l’augmentation de la masse musculaire chez les hommes et le développement des seins chez les femmes. L’hypophyse influence la production de testostérone par les testicules et d’œstrogène par les ovaires, les hormones responsables du développement de ces caractères.

La menstruation, également appelée règles, commence généralement pendant la puberté chez la femme. Au cours du cycle menstruel, les ovaires libèrent un ovule et la muqueuse utérine, ou endomètre, s’épaissit. Si une grossesse ne se produit pas, l’endomètre se désagrège durant 3 à 5 jours de règles. Le cycle menstruel dure généralement 28 jours (bien que cela puisse varier) et est dû aux fluctuations de différentes hormones.

L’une des hormones qui joue un rôle dans le cycle menstruel est la progestérone. La progestérone est sécrétée par les ovaires après qu’ils ont été stimulés par l’hypophyse. Cette hormone a pour fonction d’épaissir l’endomètre pour le préparer à la grossesse.

Terme clé: Hormones sexuelles (œstrogène, testostérone et progestérone)

Les hormones sexuelles, telles que l’œstrogène, la testostérone et la progestérone, sont produites pendant la puberté et jouent un rôle dans le système reproducteur.

Exemple 2: Rappel du rôle des hormones spécifiques pendant le cycle menstruel

La figure montre les variations de l’endomètre de l’utérus au cours d’un cycle menstruel de 28 jours.

Quelle hormone stimule l’épaississement de la muqueuse utérine (endomètre) entre les jours 19 et 28?

Réponse

Les hormones sont des messagers chimiques qui circulent dans le sang pour réguler différentes réponses. Elles sont sécrétées par les glandes endocrines telles que le pancréas, l’hypophyse et les gonades, c’est-à-dire les testicules et les ovaires.

L’hypophyse est capable de réguler de nombreuses glandes endocrines et, pour cette raison, on l’appelle parfois la glande maîtresse. L’une de ses cibles sont les ovaires.

L’hypophyse peut réguler la production des hormones œstrogène et progestérone dans les ovaires. L’œstrogène jouent un rôle dans le développement des caractères sexuels secondaires pendant la puberté, comme le développement des seins, et pendant le cycle menstruel.

Pendant le cycle menstruel, un ovule est libéré par les ovaires au cours d’un processus appelé ovulation, tandis que la muqueuse utérine, ou endomètre, s’épaissit. Si l’ovule est fécondé par un spermatozoïde, l’embryon qui en résulte peut s’implanter dans l’endomètre pour entraîner une grossesse. Si une grossesse ne se produit pas, l’endomètre se désagrège pendant les règles.

La menstruation se produit généralement lors d’un cycle de 28 jours et est régulée par différentes hormones, comme l’œstrogène et la progestérone. La progestérone est l’hormone qui épaissit l’endomètre.

Par conséquent, l’hormone qui stimule l’épaississement de la muqueuse utérine (endomètre) au cours du cycle menstruel est la progestérone.

Voyons quelques-unes des autres glandes endocrines et les hormones qu’elles produisent.

Le pancréas est unique, car il peut agir comme une glande exocrine et endocrine. Les cellules du pancréas peuvent sécréter des enzymes digestives dans les canaux (cellules exocrines) ou sécréter des hormones directement dans le sang (cellules endocrines). Vous pouvez le voir sur la figure 4 ci-dessous.

Les hormones du pancréas jouent un rôle dans le métabolisme énergétique et l’homéostasie glycémique. L’homéostasie est le moyen par lequel le corps maintient son environnement interne malgré les changements.

Terme clé: Homéostasie

L’homéostasie est le maintien d’un environnement interne constant et normal au sein d’un organisme.

Lorsque vous mangez, la nourriture est décomposée en glucose et dissoute dans le sang. Une partie du glucose est absorbée par les cellules pour être utilisé comme énergie, et une partie est convertie en glycogène, qui est stocké dans le foie. Le glycogène est une forme importante de stockage du glucose dans le corps et peut être décomposé en glucose lorsqu’il n’y a pas de nourriture disponible.

La concentration de glucose dans le sang ou glycémie doit être comprise dans une certaine fourchette. Les hormones insuline et glucagon maintiennent la glycémie dans cette fourchette, maintenant ainsi l’homéostasie.

Lorsque le taux de glucose est élevé dans le sang, de l’insuline est produite par le pancréas pour signaler aux cellules du corps d’absorber le glucose. Elle indique également au foie de commencer à stocker le glycogène. Cela réduit le taux de glucose. Lorsque la glycémie est basse, le pancréas produit du glucagon pour indiquer au foie de décomposer le glycogène pour libérer le glucose. Cela augmente le taux de glucose. Les actions de l’insuline et du glucagon équilibrent la glycémie. Vous pouvez le voir sur la figure 5 ci-dessous.

Terme clé: Insuline

L’insuline est une hormone produite par le pancréas qui participe à la régulation de la glycémie.

Terme clé: Glucagon

Le glucagon est une hormone produite par le pancréas qui joue un rôle dans la décomposition du glycogène pour libérer du glucose dans le sang.

Exemple 3: Comprendre les actions de l’insuline et du glucagon sur la glycémie

La figure montre les variations de glycémie après l’ingestion d’une boisson sucrée.

  1. Quelle hormone entraîne une diminution de la glycémie, représentée par Q, sur le graphique?
  2. Quelle glande endocrine maintient la concentration de glucose dans le sang?
  3. Qu’arrive-t-il au glucose lorsque sa concentration dans le sang diminue à Q?
    1. Il est décomposé en glycogène.
    2. Il est excrété dans les selles.
    3. Il est absorbé par les cellules.
    4. Il est excrété dans l’urine.

Réponse

Partie 1

Les hormones sont des messagers chimiques qui circulent dans le sang pour réguler différentes réponses. Elles sont sécrétées par les glandes endocrines, telles que l’hypophyse, les glandes surrénales et le pancréas.

Les hormones du pancréas jouent un rôle dans l’homéostasie glycémique. L’homéostasie est le maintien d’un environnement interne constant et normal au sein d’un organisme. La concentration de glucose dans notre sang ou glycémie doit être comprise dans une certaine fourchette. Sinon, cela peut être dangereux.

Lorsque vous buvez une boisson sucrée, les sucres sont décomposés en glucose et dissous dans le sang. Une partie de ce glucose peut être absorbée par les cellules de notre corps pour fournir de l’énergie. Une partie du glucose peut également être stockée sous forme de glycogène dans le foie. Ce glycogène peut ensuite être décomposé en glucose lorsque la glycémie est basse.

Quand on boit une boisson sucrée et que le glucose est dissous dans le sang, la concentration de glucose augmente dans le sang. Cela entraîne la production d’insuline par le pancréas. L’insuline entraîne l’absorption du glucose par les cellules du corps et la conversion du glucose en glycogène par le foie. De cette manière, l’insuline diminue la glycémie.

Lorsque la glycémie est basse, l’hormone glucagon est libérée par le pancréas. Le glucagon signale au foie de commencer à décomposer le glycogène stocké. Cela libère du glucose et augmente la glycémie.

Vous pouvez voir les actions de l’insuline et du glucagon sur le schéma ci-dessous.

Donc, l’hormone insuline provoque une diminution de la glycémie à Q dans le graphique ci-dessus.

Partie 2

D’après les explications de la partie 1, le pancréas est la glande endocrine qui maintient la concentration de glucose dans le sang.

Partie 3

La concentration de glucose dans le sang diminue à Q. En effet, l’insuline entraîne l’absorption du glucose par les cellules du corps et la conversion du glucose en glycogène dans le foie. Normalement, le glucose n’est pas excrété dans les selles ni dans les urines.

Par conséquent, la concentration de glucose dans le sang diminue à Q car le glucose est absorbé par les cellules.

La glande thyroïde est située à l’avant du cou et se compose de deux lobes. Quand l’hypophyse est stimulée, la thyroïde peut produire de la thyroxine, qui joue un rôle dans le métabolisme énergétique. La calcitonine est une autre hormone produite, qui contribue à la régulation des taux de calcium dans le sang, par exemple en augmentant le stockage du calcium dans les os. Les glandes parathyroïdes, au nombre de quatre, entourent la thyroïde et peuvent sécréter des hormones supplémentaires. Ceci est illustré sur la figure 6 ci-dessous.

Terme clé: Thyroxine

La thyroxine est une hormone produite par la glande thyroïde qui joue un rôle dans le métabolisme énergétique.

Terme clé: Calcitonine

La calcitonine est une hormone produite par la glande thyroïde qui joue un rôle dans l’homéostasie calcique.

Vous êtes-vous déjà senti nerveux avant de monter sur scène ou avant de faire quelque chose de nouveau?Cela est dû à l’hormone adrénaline produite par les glandes surrénales, qui se situent juste au-dessus des reins.

L’adrénaline joue un rôle dans la réponse combat- fuite et peut augmenter le flux sanguin vers les muscles, augmenter la fréquence cardiaque, dilater les bronchioles dans les poumons et convertir le glycogène en glucose dans le foie. Tout cela permet au corps de dépenser plus d’énergie pour répondre à des situations de peur ou de stress. Vous pouvez voir les glandes surrénales sur la figure 7 ci-dessous.

Terme clé: Adrénaline

L’adrénaline est une hormone produite par les glandes surrénales qui contrôle la réponse combat-fuite.

Exemple 4: Rappel de la fonction des hormones spécifiques

La figure montre certaines des réponses corporelles à la peur et au stress, qui sont principalement coordonnées par l’hormone X.

Quelle est l’hormone X?

  1. le glucagon
  2. l’adrénaline
  3. l’insuline
  4. la testostérone
  5. la thyroxine

Réponse

Les hormones sont des messagers chimiques qui circulent dans le sang et ont diverses fonctions. Certaines peuvent jouer un rôle dans la reproduction, la croissance, l’homéostasie et la réponse au danger.

Les hormones sont sécrétées par les glandes endocrines, telles que l’hypophyse, le pancréas et les glandes surrénales. Chaque hormone a une cible et une fonction spécifiques. Voyons quelques exemples.

Les hormones insuline et glucagon sont produites par le pancréas et participent à la régulation de la glycémie. La glycémie doit être comprise dans une certaine fourchette pour que le corps fonctionne de manière optimale. On obtient du glucose en décomposant les sucres dans les aliments qu’on mange. L’insuline est une hormone qui baisse la glycémie, alors que le glucagon peut élever la glycémie.

Les testicules et les ovaires peuvent produire des hormones qui jouent un rôle dans la reproduction. Par exemple, la testostérone est produite par les testicules et joue un rôle dans le développement de caractères sexuels secondaires, tels que l’augmentation de la masse musculaire chez l’homme. Cette hormone est importante pour la puberté.

La thyroxine est une hormone produite par la glande thyroïde qui joue un rôle dans le métabolisme énergétique.

Les glandes surrénales peuvent produire de l’adrénaline. Cette hormone joue un rôle dans la réponse combat-fuite et a de nombreuses fonctions, telles que l’augmentation du flux sanguin vers les muscles, l’augmentation de la fréquence cardiaque, la dilatation des bronchioles dans les poumons, et d’autres encore. C’est ainsi que notre corps se prépare pour une situation dangereuse.

Par conséquent, l’hormone X est l’adrénaline.

Les hormones détaillées dans cette fiche explicative et leurs fonctions sont décrites dans le tableau 1 ci-dessous.

Comme le montre le tableau 1, les hormones produites par les glandes endocrines ont des fonctions diverses. Certaines jouent un rôle dans la reproduction, la croissance, l’homéostasie et la réponse au danger. Certaines durent plus longtemps, comme pendant la puberté, tandis que d’autres agissent de façon plus ponctuelle, comme l’insuline.

Exemple 5: Rappel des activités des glandes endocrines

La figure montre différentes glandes endocrines dans le corps.

  1. Quelle glande (A, B, C, D ou E) n’est pas contrôlée par une hormone hypophysaire?
  2. Quelle glande (A, B, C, D ou E) produit de la calcitonine?

Réponse

Partie 1

Les hormones sont des messagers chimiques qui circulent dans le sang et ont diverses fonctions. Certaines peuvent jouer un rôle dans la reproduction, la croissance, l’homéostasie et la réponse au danger. Elles sont sécrétées par les glandes endocrines, telles que l’hypophyse, le pancréas, les glandes surrénales, la thyroïde, les ovaires et les testicules.

L’hypophyse peut produire de nombreuses hormones et peut contrôler les actions des autres glandes endocrines. C’est pourquoi on l’appelle parfois la glande maîtresse.

L’hypophyse peut agir sur la glande surrénale pour produire de l’adrénaline. Cette hormone joue un rôle dans la réponse combat-fuite et prépare votre corps à une situation dangereuse.

L’hypophyse peut agir sur la thyroïde pour produire de la thyroxine. Cette hormone joue un rôle dans le métabolisme énergétique.

L’hypophyse peut également agir sur les gonades (les testicules et les ovaires) pour produire des hormones sexuelles comme la testostérone ou l’œstrogène. Ces hormones jouent un rôle dans la reproduction et sont importantes pendant la puberté.

Le pancréas n’est pas contrôlé par l’hypophyse, mais il produit les hormones insuline et glucagon, qui jouent un rôle dans la régulation de la glycémie.

Par conséquent, l’hypophyse ne contrôle pas le pancréas.

Partie 2

La calcitonine est une hormone produite par la thyroïde qui joue un rôle dans l’homéostasie calcique.

Par conséquent, la thyroïde est la glande endocrine qui produit la calcitonine.

Récapitulons certains des points clés que nous avons couverts dans cette fiche explicative.

Points clés

  • Les hormones sont des messagers chimiques qui circulent dans le sang et coordonnent différentes réponses.
  • L’hypophyse produit de nombreuses hormones et peut contrôler l’action des autres glandes endocrines.
  • Quelques exemples d’hormones produites par l’hypophyse sont l’hormone de croissance, la prolactine et l’ocytocine.
  • Les testicules peuvent produire de la testostérone, et les ovaires peuvent produire de l’œstrogène et de la progestérone.
  • Le pancréas peut sécréter de l’insuline et du glucagon, qui jouent un rôle dans l’homéostasie glycémique.
  • La thyroïde peut produire de la thyroxine et de la calcitonine.
  • La glande surrénale peut produire de l’adrénaline, qui joue un rôle dans la réponse combat-fuite.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.