Le portail a été désactivé. Veuillez contacter l'administrateur de votre portail.

Fiche explicative de la leçon : Glandes surrénales Biologie

Dans cette fiche explicative, nous allons apprendre à décrire la structure des glandes surrénales dans le corps humain et à rappeler la fonction des hormones libérées par la médullosurrénale et la corticosurrénale.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi la prise de parole en public peut rendre les gens si nerveux ou pourquoi voir une araignée peut faire peur à quelqu’un au point de crier et de fuir?Ces réactions sont en partie causées par des hormones libérées par les glandes surrénales, parfois appelées glandes suprarénales, pour nous aider à survivre à des situations potentiellement dangereuses. Les glandes surrénales peuvent également libérer de nombreuses autres hormones, qui régulent notre métabolisme alimentaire et l’équilibre hydrique dans nos cellules, et contribuent même au développement de nos caractères sexuels!

Le terme rénal désigne tout ce qui concerne les reins. Le « sur » ou « supra » fait référence à l’emplacement « au-dessus » et « rénal » est le mot latin pour « rein ». En effet, les glandes surrénales sont liées à et se situent au-dessus de nos reins, comme le montre la figure 1.

Terme clé: Glandes surrénales (suprarénales)

Les glandes surrénales sont deux petites glandes situées au-dessus des reins et responsables de la libération d’hormones variées.

Figure 1 : Schéma montrant l’emplacement des glandes surrénales au-dessus des reins dans le corps humain.

Les surrénales sont des glandes endocrines, car elles libèrent des hormones dans le sang. Une hormone est un messager chimique qui circule dans le sang pour influencer certaines cellules cibles et entraîner une réponse. Les glandes surrénales libèrent de nombreuses hormones aux nombreuses fonctions.

Terme clé: Glande endocrine

Une glande endocrine est un groupe de cellules spécialisées qui sécrètent des hormones dans le sang.

Terme clé: Hormone

Les hormones sont des messagers chimiques qui circulent dans le corps d’un organisme, généralement dans le sang ou un autre milieu de transport.

Avant d’étudier les fonctions des hormones libérées par les glandes surrénales, voyons d’abord la structure des glandes surrénales elles-mêmes.

Figure 2 : Schéma montrant la structure d’une coupe transversale de glande surrénale, y compris la capsule, la corticosurrénale et la médullosurrénale.

Comme vous pouvez le voir sur la figure 2, chaque glande surrénale est entourée d’une capsule en tissu conjonctif qui forme une couche de protection autour de la glande. La corticosurrénale (cortex) se trouve juste en dessous de cette couche externe. La partie interne de la glande est appelée médullosurrénale (moelle).

La corticosurrénale et la médullosurrénale libèrent différentes hormones. La corticosurrénale libère des hormones stéroïdes qui sont essentielles aux processus vitaux, tandis que la médullosurrénale libère des hormones moins vitales, mais toujours très utiles, telles que celles qui aident notre corps à réagir aux situations stressantes.

Terme clé: Corticosurrénale

La corticosurrénale est la partie externe des glandes surrénales, responsable de la libération d’hormones vitales, telles que celles qui contrôlent le métabolisme.

Terme clé: Médullosurrénale

La médullosurrénale est la partie centrale des glandes surrénales, responsable de la libération d’hormones moins essentielles à la survie que celles libérées par la corticosurrénale, telles que celles qui aident le corps à réagir au stress.

Exemple 1: Identifier les différentes parties des glandes surrénales

Quelles sont les deux parties distinctes des glandes surrénales?

  1. la matrice et la crête
  2. la moelle et le cortex
  3. la capsule et le corps
  4. la grande et la petite
  5. le lobe frontal et le lobe pariétal

Réponse

Les glandes surrénales sont des glandes endocrines, car elles libèrent des hormones dans le sang. Une hormone est un messager chimique qui circule dans le sang pour influencer certaines cellules cibles et entraîner une réponse cellulaire. Les glandes surrénales libèrent de nombreuses hormones aux nombreuses fonctions.

Comme vous pouvez le voir sur la figure ci-dessous, chaque glande surrénale est entourée d’une capsule qui forme une couche de protection autour de la glande. La corticosurrénale (cortex) se trouve juste en dessous de cette couche externe. La partie interne de la glande est appelée médullosurrénale (moelle).

Par conséquent, les deux parties distinctes des glandes surrénales sont la moelle et le cortex.

Le cortex sécrète un groupe d’hormones stéroïdes appelées minéralocorticoïdes. Le minéralocorticoïde principal est l’aldostérone. L’aldostérone joue un rôle important dans le maintien de la pression artérielle en équilibrant la concentration de sel et d’eau dans le sang. L’aldostérone cible les tissus rénaux, leur signalant d’absorber plus de sodium et d’eau dans le sang, ce qui augmente leur rétention dans le corps. L’aldostérone favorise également l’excrétion du potassium en excès, ce qui aide à réguler la pression artérielle et l’équilibre acido-basique.

Terme clé: Minéralocorticoïdes

Les minéralocorticoïdes sont des hormones libérées par la corticosurrénale, telles que l’aldostérone, qui aide à réguler l’équilibre du sel et de l’eau dans le sang.

Terme clé: Aldostérone

L’aldostérone est une hormone libérée par le cortex, qui aide à maintenir une pression artérielle constante et un équilibre acido-basique en équilibrant la concentration de sel et d’eau dans le sang.

Exemple 2: Identifier une hormone corticale en fonction de son rôle

Indiquez l’hormone surrénale décrite:il s’agit de la principale hormone libérée par la corticosurrénale pour réguler l’équilibre entre le sel et l’eau dans le corps en favorisant la rétention d’eau et de sel par les reins.

Réponse

La corticosurrénale et la médullosurrénale libèrent différentes hormones. La corticosurrénale libère des hormones stéroïdes qui sont essentielles aux processus vitaux, tandis que la médullosurrénale libère des hormones moins vitales, mais toujours très utiles, telles que celles qui aident notre corps à réagir aux situations stressantes.

Le cortex libère une hormone minéralocorticoïde appelée aldostérone. L’aldostérone joue un rôle essentiel dans le maintien de la pression artérielle en équilibrant la concentration de sel et d’eau dans le sang. L’aldostérone cible les reins en leur signalant d’absorber plus de sel et d’eau dans le sang, ce qui aide également à contrôler la pression artérielle et l’équilibre acido-basique.

L’hormone décrite est donc l’aldostérone.

Le cortex libère également un groupe d’hormones stéroïdes appelées glucocorticoïdes.

Des exemples d’hormones glucocorticoïdes sont le cortisol et la corticostérone. Le cortisol agit principalement en régulant le métabolisme dans nos cellules et peut également aider à équilibrer la glycémie. Cela peut être utile, surtout pour que notre corps réagisse de manière appropriée aux situations de stress en libérant davantage d’énergie. Le cortisol aide également à réguler la pression artérielle et à contrôler notre cycle de sommeil et peut même aider à réguler notre réponse immunitaire!

L’hypothalamus et l’hypophyse dans le cerveau surveillent les taux de glucocorticoïdes dans le sang et réagissent en stimulant l’augmentation ou la diminution du taux de glucocorticoïdes en fonction des besoins. Lorsque le corps humain est stressé, par exemple, l’hypothalamus libère l’hormone corticolibérine (CRH). La CRH parcourt la courte distance jusqu’à l’hypophyse et la stimule pour qu’elle libère l’hormone corticotrope (ACTH). L’ACTH circule ensuite dans le sang vers les glandes surrénales et les stimule pour produire et sécréter du cortisol dans le sang.

Terme clé: Glucocorticoïdes

Les glucocorticoïdes sont des hormones libérées par la corticosurrénale, telles que le cortisol, qui aide à réguler le métabolisme, la pression artérielle, le stress et les réponses immunitaires.

Exemple 3: Décrire la fonction principale des hormones glucocorticoïdes

Quel énoncé parmi les suivants décrit le mieux la fonction principale des hormones appartenant au groupe des glucocorticoïdes?

  1. de réguler le développement des organes et des caractères sexuels
  2. d’augmenter l’activité du système immunitaire et d’initier une réponse inflammatoire
  3. de réagir aux signaux du système nerveux sympathique et de diminuer la fréquence cardiaque
  4. de réguler le métabolisme du glucose dans le corps pour maintenir une glycémie normale

Réponse

Le cortex libère également un groupe d’hormones appelées glucocorticoïdes.

Un exemple de glucocorticoïde est l’hormone appelée cortisol. Le cortisol agit principalement en régulant le métabolisme dans nos cellules et peut également aider à équilibrer la glycémie. Cela peut être utile, surtout pour que notre corps réagisse de manière appropriée aux situations de stress en libérant davantage d’énergie. Le cortisol aide également à réguler la pression artérielle et à contrôler notre cycle de sommeil et peut même aider à réguler notre réponse immunitaire!

L’hypothalamus et l’hypophyse dans le cerveau surveillent les taux de glucocorticoïdes dans le sang et réagissent en stimulant l’augmentation ou la diminution des taux de glucocorticoïdes en fonction des besoins.

La fonction principale des hormones glucocorticoïdes est, par conséquent, de réguler le métabolisme du glucose dans le corps pour maintenir une glycémie normale.

La corticosurrénale libère également de petites quantités d’hormones sexuelles, qui sont des précurseurs d’hormones appelées androgènes. Le mot androgène inclut la racine « andro », qui signifie « homme », car les hormones libérées par le cortex sont en réalité de petites quantités d’hormones sexuelles masculines. Malgré leur nom, ces hormones sont libérées chez les hommes comme chez les femmes, car elles sont utiles pour les deux sexes et seront converties en d’autres hormones sexuelles, telles que l’œstrogène dans les ovaires des femmes et la testostérone dans les testicules des hommes. Les ovaires et les testicules libèrent des quantités beaucoup plus importantes de ces hormones, mais les hormones sexuelles libérées par la corticosurrénale sont tout de même vitales, en particulier chez les femmes après la ménopause.

Terme clé: Androgènes

Les androgènes sont des hormones sexuelles libérées par les testicules et les ovaires, et par les glandes surrénales en plus petite quantité, pour contrôler le développement des organes sexuels, des caractères sexuels secondaires et l’excitation chez les hommes et les femmes.

Les fonctions des androgènes sont nombreuses. Certains androgènes sont transformés en œstrogène et en d’autres hormones. Toutes ces hormones contrôlent le développement des organes sexuels et des caractéristiques sexuelles secondaires, telles que la croissance des poils chez les hommes et l’excitation chez les hommes et les femmes.

Des maladies telles que des tumeurs peuvent entraîner un déséquilibre dans la sécrétion d’hormones sexuelles provenant de la corticosurrénale. Des concentrations élevées de testostérone chez les femmes peuvent entraîner le développement de caractères tels qu’une voix plus grave, une pilosité accrue et la croissance musculaire. Des concentrations élevées d’œstrogène chez les hommes peuvent entraîner un développement accru du tissu mammaire. Un déséquilibre dans la sécrétion de l’une ou l’autre hormone peut également entraîner la stérilité chez les deux sexes.

Nous avons décrit les hormones libérées par la corticosurrénale, mais qu’en est-il de l’autre partie de la glande surrénale, la médullosurrénale?

La médullosurrénale libère des hormones catécholamines lorsqu’elle est stimulée par le système nerveux sympathique. Le système nerveux sympathique aide le corps à se préparer à l’action et à réagir aux situations stressantes via la réponse combat-fuite.

Figure 3 : Schéma montrant les effets du système nerveux sympathique sur la régulation des fonctions de différents organes en situation de stress.

La réponse combat-fuite nous aide à nous échapper d’une situation dangereuse ou à la combattre. Ces réactions sont probablement apparues il y a longtemps chez nos ancêtres humains comme moyen d’échapper aux prédateurs. Cependant, elles jouent toujours un rôle aujourd’hui, car vous pourriez faire l’expérience de réponses combat-fuite dans des situations effrayantes, comme jouer sur scène, vous tenir au sommet d’un bâtiment très haut ou même voir une araignée!Le système nerveux sympathique optimise la réaction du corps face à des situations dangereuses et stressantes. Et ce, en envoyant des impulsions nerveuses à de nombreux organes et tissus différents, dont certains sont illustrés à la figure 3.

Terme clé: Système nerveux sympathique

Le système nerveux sympathique est la partie du système nerveux autonome responsable de la réponse combat-fuite du corps lorsqu’il se prépare à l’action.

Terme clé: Combat-fuite

La réponse combat-fuite est une réponse physiologique automatique déclenchée par le système nerveux sympathique, qui se produit lorsque le corps se prépare à s’échapper ou à se battre dans une situation stressante.

Les hormones libérées par la médullosurrénale pour stimuler la réponse combat-fuite sont l’adrénaline, également appelée épinéphrine, et la noradrénaline, également appelée norépinéphrine.

Terme clé: Adrénaline (Épinéphrine)

L’adrénaline est une hormone et un neurotransmetteur sécrétée par les glandes surrénales, qui prépare le corps à réagir en augmentant la fréquence respiratoire, la circulation sanguine et le métabolisme des glucides.

Terme clé: Noradrénaline (Norépinéphrine)

La noradrénaline est une hormone et un neurotransmetteur sécrétée par les glandes surrénales, qui a pour fonction principale d’augmenter le rythme cardiaque et la force de contraction des muscles squelettiques.

Voyons comment l’adrénaline et la noradrénaline interagissent pour permettre à votre corps de réagir à des situations physiquement et émotionnellement stressantes.

L’une des principales fonctions de l’adrénaline est d’augmenter la fréquence cardiaque et la force des contractions du cœur. Plus le cœur bat vite et fort, plus le sang est oxygéné, plus la respiration cellulaire s’accélère. Cela signifie que vos cellules, en particulier vos cellules musculaires, peuvent libérer plus d’énergie pour réagir en urgence.

Le glycogène est un polymère glucidique peu soluble;les sucres peuvent être stockés sous forme de glycogène dans des cellules animales. L’adrénaline augmente la dégradation du glycogène (molécule de réserve) en glucose dans le foie et dans les muscles. Cela augmente la concentration de glucose dans le sang, de sorte que les cellules ont accès à une plus grande quantité de glucose pour effectuer la respiration cellulaire.

L’adrénaline et la noradrénaline ont tendance à avoir des rôles similaires. Ces hormones peuvent augmenter le flux sanguin vers ces muscles pour assurer que le glucose et l’oxygène y arrivent plus rapidement. Elles peuvent provoquer l’effet inverse sur les vaisseaux sanguins dans les organes non essentiels à la réponse combat-fuite. Par exemple, elles peuvent réduire le flux sanguin vers l’estomac et les intestins, afin qu’il puisse être plus rapidement redirigé vers les organes essentiels, ce qui ralentit la digestion.

Un autre tissu cible de l’adrénaline et de la noradrénaline sont les voies respiratoires des poumons, des bronches et des bronchioles. Lorsque l’adrénaline se lie à ces cellules cibles, les muscles lisses dans leurs parois se détendent. Cela permet à la ventilation d’augmenter dans les poumons afin de fournir plus d’oxygène aux vaisseaux sanguins qui les entourent.

L’adrénaline et la noradrénaline se lient également aux cellules cibles des muscles circulaires de l’iris, les amenant à se détendre. La relaxation des muscles de l’iris dilate les pupilles, afin qu’une plus grande quantité de lumière puisse pénétrer dans les yeux. Cela améliore la vision et permet à la personne de mieux réagir aux changements soudains de l’environnement.

Exemple 4: Décrire la fonction principale de l’adrénaline et de la noradrénaline

Quelle est la fonction principale des hormones adrénaline (épinéphrine) et noradrénaline (norépinéphrine)?

  1. de réagir aux signaux du système nerveux sympathique et d’induire la réponse combat-fuite
  2. d’équilibrer les teneurs en minéraux et en eau du corps
  3. de réguler le développement des organes et caractères sexuels
  4. de réguler le métabolisme des glucides dans le corps pour maintenir une glycémie normale

Réponse

La médullosurrénale libère des hormones lorsqu’elle est stimulée par le système nerveux sympathique. Le système nerveux sympathique aide le corps à se préparer à l’action et à répondre aux situations stressantes via une réponse combat-fuite. La réponse combat-fuite nous aide à échapper à une situation dangereuse ou à la combattre.

Résumons quelques réactions utiles à la réponse combat-fuite provoquée par ces hormones. Elles interagissent pour augmenter la fréquence cardiaque, augmenter le volume d’air que nous pouvons inspirer et décomposer le glycogène en glucose. Toutes ces réactions augmentent la respiration cellulaire, donc nous avons plus d’énergie pour fuir. Elles augmentent également le flux sanguin vers les muscles squelettiques et le diminuent vers les organes digestifs. En effet, si nous voulons fuir un prédateur, les muscles de nos jambes ont besoin de plus d’énergie que nos intestins!

Les minéralocorticoïdes libérés par la corticosurrénale équilibrent la teneur en eau et en minéraux des fluides corporels. Les androgènes libérés par la corticosurrénale, les ovaires et les testicules provoquent le développement d’organes et de caractères sexuels. Les glucocorticoïdes libérés par la corticosurrénale régulent le métabolisme des glucides dans le corps pour maintenir une glycémie normale.

Par conséquent, la fonction principale de l’adrénaline et de la noradrénaline est de réagir aux signaux du système nerveux sympathique et d’induire la réponse combat-fuite.

Vous avez peut-être entendu parler d’une « montée d’adrénaline » chez des personnes qui veulent ressentir ces réactions au stress et entraîner une libération soudaine d’énergie. Des activités comme les sports extrêmes, ou même les montagnes russes, activent la réponse combat-fuite dans le corps, ce qui provoque la libération d’adrénaline et de noradrénaline et entraîne cette « montée ».

Cela se traduit par les réactions physiques dont nous avons déjà discuté, comme l’augmentation de la fréquence cardiaque et de la libération d’énergie, et même par certaines réponses psychologiques, comme l’augmentation de l’anxiété. Cette angoisse est la peur que vous ressentez lorsque vous allez commencer une course, parler devant une foule de centaines de personnes, ou même sauter d’un tremplin pour plonger dans une piscine. L’adrénaline et la noradrénaline ont pour but d’avertir le cerveau que la chose que vous prévoyez de faire pourrait être dangereuse et même potentiellement mortelle. Ainsi, bien qu’avoir constamment peur soit inutile, l’anxiété à petites doses et au moment opportun peut être extrêmement bénéfique pour notre survie!

Récapitulons certains des points clés que nous avons couverts dans cette fiche explicative.

Points clés

  • Les glandes surrénales sont de petites glandes situées au-dessus de chaque rein.
  • Chaque glande surrénale est constituée d’une médulla interne et d’un cortex externe, entourés d’une capsule de protection.
  • La corticosurrénale libère des glucocorticoïdes, des minéralocorticoïdes et de petites quantités d’hormones androgènes.
  • Les hormones libérées par le cortex agissent en régulant la pression sanguine et le métabolisme et en influençant les caractères sexuels.
  • La médullosurrénale libère de l’adrénaline et de la noradrénaline pour aider le corps à réagir à des situations stressantes via la réponse combat-fuite.
  • Les réactions du corps provoquées par la libération d’adrénaline et de noradrénaline incluent l’accélération de la fréquence cardiaque et de la fréquence respiratoire pour augmenter le taux de respiration cellulaire.

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité.