Fiche explicative de la leçon: Squelette appendiculaire | Nagwa Fiche explicative de la leçon: Squelette appendiculaire | Nagwa

Fiche explicative de la leçon: Squelette appendiculaire Biologie

Dans cette fiche explicative, nous allons apprendre à décrire la structure du squelette appendiculaire humain.

Le système squelettique humain se compose de 206 os individuels ainsi que d’articulations, de cartilage, de tendons et de ligaments. Les os du système squelettique remplissent de nombreuses fonctions, de la production de cellules sanguines au stockage des minéraux. Peut-être plus important encore, ces os et leurs articulations permettent et soutiennent le mouvement de nos corps. Les actions comme marcher, monter les escaliers ou faire du vélo seraient impossibles sans la disposition particulière de notre squelette appendiculaire.

Terme clé : Système squelettique

Le système squelettique est un système d’organes qui se compose des os, des articulations, des ligaments, des tendons et du cartilage de nos corps. La fonction principale du système squelettique est de protéger les organes, de soutenir le corps et de permettre les mouvements.

Le système squelettique est divisé en deux sections:le squelette axial et le squelette appendiculaire. Le squelette axial est constitué des os le long de l’axe central du corps. Cela comprend le crâne, la colonne vertébrale et la cage thoracique. Le squelette appendiculaire se compose des membres, aussi parfois appelés appendices, et des os qui les attachent au tronc du corps. Un schéma illustrant les squelettes axial et appendiculaire est illustré dans la figure 1.

Figure 1 : Schéma montrant les squelettes axial et appendiculaire. Le squelette appendiculaire est constitué des os des bras et des jambes et des os qui les rattachent au squelette axial.

Définition : Squelette appendiculaire

Le squelette appendiculaire se compose des os des membres (bras et jambes) et des os qui les attachent au tronc du corps (les ceintures pelvienne et pectorale).

Exemple 1: Identifier le squelette appendiculaire sur un schéma

Lequel des schémas donnés correspond à la structure du squelette appendiculaire?

Réponse

Le squelette humain adulte est constitué de 206 os individuels et des articulations qui les maintiennent ensemble. Le squelette est divisé en deux parties:le squelette axial et le squelette appendiculaire.

Le squelette axial fait référence aux parties du corps qui sont alignées avec l’axe vertical central du corps. Cela comprend le crâne, la colonne vertébrale et la cage thoracique.

Le squelette appendiculaire se réfère aux os des appendices, également connus sous le nom de membres. Cela comprend les os des bras et des jambes et les os qui les attachent au squelette axial. Les membres supérieurs, ou bras, sont attachés au tronc du corps par la ceinture scapulaire ou pectorale. Les membres inférieurs, ou jambes, sont attachés au tronc du corps par la ceinture pelvienne.

Par conséquent, le schéma qui montre le squelette appendiculaire est le schéma X.

Commençons notre enquête sur le squelette appendiculaire en observant les os de nos membres supérieurs, les bras.

L’os proximal du bras est appelé l’humérus. Proximal est un terme qui signifie « plus proche du point d’attachement ». L’humérus relie votre épaule à votre coude. La partie la plus distale du bras, c’est-à-dire la plus éloignée, est constituée de deux os:le radius et l’ulna (anciennement appelé cubitus). Le radius est un os légèrement plus épais et plus court qui s’attache du coude au poignet du côté du pouce. L’ulna est un os légèrement plus mince et plus long qui s’attache du coude au poignet du côté du petit doigt. Si vous placez vos doigts sur les os de votre bras, directement au-dessus du poignet, vous pouvez sentir le radius et l’ulna, distincts et parallèles l’uns à l’autre. Le radius peut tourner autour du l’ulna, qui est fixe. Les os du bras sont illustrés sur le schéma de la figure 2.

Terme clé : Proximal

Proximal est un terme anatomique qui signifie « près du point d’attache ».

Terme clé : Distal

Distal est un terme anatomique qui signifie « plus loin du point d’attache ».

Figure 2 : Schéma montrant les os du membre supérieur. On peut voir les noms des os du bras, du poignet, de la main et de la ceinture scapulaire.

L’extrémité distale du bras est attachée à la main par les os du poignet. Il y a 8 petits os de forme irrégulière dans l’articulation du poignet. Ces os sont étroitement liés entre eux et sont appelés le carpe en tant que groupe.

Les os de la paume de la main sont appelés métacarpes, ce qui signifie « après » le poignet ou les carpes.

Chaque os des doigts est une phalange. Chacun de vos doigts est composé de trois phalanges appelées phalanges proximale, intermédiaire et distale. Le pouce est constitué de seulement deux phalanges et ne possède pas de phalange intermédiaire.

Il est intéressant de noter que ces mêmes os peuvent être retrouvés dans les membres de nombreux vertébrés. Des ailes des chauves-souris et des oiseaux aux sabots des chevaux, aux pattes de lézards et aux nageoires des baleines, la même disposition des os est présente, avec des variations adaptées pour le trot, le vol, l’escalade ou la natation.

Exemple 2: Identifier une structure corporelle à partir des noms des os

Quelle structure osseuse est constituée du carpe, du métacarpe et des phalanges?

  1. les mains
  2. les pieds
  3. les jambes
  4. les épaules
  5. le crâne

Réponse

Cette question nous donne les noms de trois catégories d’os et nous demande d’identifier la structure ou partie du corps qu’ils constituent. Les os nommés sont les os du carpe, ceux du métacarpe et les phalanges. Le carpe est le nom donné au groupe d’os du poignet. Le terme métacarpe signifie « après le carpe » et décrit les os trouvés dans la paume de la main. Enfin, les os des doigts sont communément appelés phalanges. Les os des orteils sont aussi des phalanges, mais il est clair que la question décrit la main et non le pied, car les groupes d’os de la cheville et du pied sont appelés le tarse et le métatarse.

En utilisant ces informations, nous pouvons conclure que la structure corporelle composée d’os carpiens, d’os métacarpiens et de phalanges est la main.

L’extrémité proximale du bras est attachée au tronc du corps par les os de l’épaule. Le sommet, ou la tête, de l’humérus est fixé à la cavité glénoïde de l'omoplate. L’omoplate est un os triangulaire en forme de plaque qui est aussi communément appelé scapula.

L’omoplate peut sembler être attachée à l’arrière du corps, mais en fait elle flotte au-dessus de la cage thoracique. En fait, l’omoplate est attachée à la cage thoracique à l’avant du corps par la clavicule.

La clavicule est un os en forme de S qui se fixe à l’omoplate par un processus s’étendant depuis l’arrière de l’omoplate. L’autre extrémité de la clavicule est attachée au sommet du sternum. La clavicule et l’omoplate, ainsi que leurs articulations et leurs attaches, sont appelées ceinture scapulaire ou encore ceinture pectorale, en référence aux muscles pectoraux de la poitrine.

Terme clé : Ceinture scapulaire (Ceinture pectorale)

La ceinture scapulaire ou pectorale relie les bras au tronc du corps et se compose de l’omoplate et de la clavicule.

Presque chacun des os des membres supérieurs, c’est-à-dire des bras, correspond à un os équivalent dans les membres inférieurs, c’est-à-dire les jambes. Leurs formes et leurs arrangements diffèrent, ce qui les rend adaptés à leurs différentes fonctions. Les os des bras et des jambes sont visibles dans la figure 3.

Figure 3 : Schéma illustrant comment les os du bras correspondent à des os équivalents de la jambe chez l'Homme.

L’os proximal de la jambe s’appelle le fémur. Le fémur est l’os le plus grand et le plus dur du corps humain. Cet os relie la hanche au genou. La partie la plus distale de la jambe, semblable au bras, est constituée de deux os. Le plus gros os s’appelle le tibia. La fibula (anciennement appelée le péroné), beaucoup plus petite, couvre le long du bord externe du tibia. Ces deux os sont très étroitement liés et reliés par des tissus conjonctifs, de sorte qu’ils sont difficiles à distinguer au toucher. L’extrémité distale du fémur a deux parties arrondies appelées condyles, qui s’articulent avec le tibia.

L’avant de l’articulation du genou comprend un petit os rond appelé la patella (ou anciennement, la rotule). La patella n’a pas d’os équivalent dans le bras. Les os de la jambe sont illustrés en figure 4.

Figure 4 : Schéma des os du membre inférieur, la jambe. L'os du talon, le calcanéus, est représenté en vert. L'os du tarse, le talus, est représenté en orange et relie le pied à la partie inférieure de la jambe.

Exemple 3: Identifier le tibia sur un schéma

Le schéma ci-dessous illustre la structure générale du squelette appendiculaire. Quel numéro indique le tibia?

Réponse

Cette question nous fournit un schéma du squelette appendiculaire et nous demande d’identifier le numéro d’un os spécifique. Afin de répondre à cette question, nous devons nous rappeler correctement où se trouve le tibia dans le corps, puis choisir le numéro qui l’indique.

Le squelette appendiculaire est constitué des os des membres (bras et jambes) et des os qui les attachent au tronc du corps. Le tibia est un os de la jambe. Les trois principaux os de la jambe sont le fémur, le tibia et la fibula. Le fémur est l’os de la cuisse ou du haut de la jambe. Dans la partie inférieure de la jambe, le tibia est l’os principal et la fibula est un os plus petit qui est situé sur le côté du tibia.

En utilisant cette information, nous pouvons conclure que le numéro qui indique le tibia est le numéro 7.

L’extrémité distale de la jambe est rattachée au pied par les os de la cheville. Dans la cheville, il y a 7 os irréguliers liés ensemble, qui en tant que groupe sont appelés le tarse. Ils sont semblables au carpe du poignet. Il y a deux os tarsiens à noter en particulier. Le talus (anciennement appelé astragale) relie directement le pied à la jambe inférieure et constitue l'os principal de l'articulation de la cheville. Le calcanéus (anciennement appelé calcanéum) dépasse à l'arrière du pied et est l'os que l'on trouve dans le talon. Sur la figure 4, le talus est représenté en orange et le calcanéus est représenté en vert.

Les os de la voûte plantaire sont appelés métatarsiens. Ils sont semblables aux métacarpiens de la main. Tout comme les doigts, chacun des orteils est composé de trois os, chacun appelé phalange. Ils ont des phalanges proximale, intermédiaire et distale, à l’exception du gros orteil, qui ne comporte que deux phalanges.

L’extrémité proximale de la jambe est attachée au tronc du corps par ce que nous appelons la ceinture pelvienne. Les os du bassin peuvent être sentis à travers les hanches et les fesses. Un schéma détaillé de la ceinture pelvienne est illustré en figure 5.

Deux grands os plats, en forme d'oreille, sont fixés de part et d'autre du sacrum. Ce sont les os pelviens, et ils se fixent les uns aux autres sur le devant du corps au niveau d’une articulation appelée la symphyse pubienne. Les os pelviens sont fusionnés et sont constitués d’un gros os appelé l’ilion ou ilium, attaché au-dessus du pubis et de l’ischion. Le pubis est situé au-dessus de l'ischion et est soudé par l'avant à l'ilion, tandis que l'ischion s'étend en dessous et en arrière du pubis et est soudé en arrière à l'ilion. Ces trois os pelviens forment une cavité appelée l’acetabulum (anciennement le cotyle), où la tête du fémur s’adapte, formant l’articulation de la hanche. Si vous appuyez vos mains sur le devant de vos hanches, vous pouvez sentir la crête supérieure de l’os pelvien, appelée la crête iliaque. La structure du bassin est illustrée en figure 5.

Terme clé : Ceinture pelvienne

La ceinture pelvienne relie les jambes au tronc du corps et se compose de deux os pelviens qui attachent la partie supérieure de la jambe au sacrum de la colonne vertébrale.

Figure 5 : Schéma montrant les os du pelvis. Les deux os pelviens constituent la ceinture pelvienne et relient le fémur au sacrum. Les différentes parties de l'os pubien sont légendées.

Le système squelettique est constitué non seulement des os, mais aussi des articulations qui les relient. Il existe trois principaux types d’articulations dans le corps humain:les articulations synoviales, cartilagineuses et fibreuses. Les articulations synoviales sont des articulations très mobiles qui permettent une grande amplitude de mouvement. Les articulations cartilagineuses et fibreuses permettent peu de mouvement ou pas du tout.

Le squelette axial comprend le crâne, la colonne vertébrale et la cage thoracique, tandis que le squelette appendiculaire comprend les bras et les jambes. Le squelette appendiculaire a plus d’articulations et d’amplitudes de mouvement que le squelette axial, donc il possède plus d’articulations synoviales mobiles et moins d’articulations cartilagineuses et fibreuses que le squelette axial. Un schéma d’une articulation synoviale est représenté sur la figure 6.

Figure 6 : Schéma général d’une articulation synoviale. Ces articulations sont très mobiles, amorties par le liquide synovial et le cartilage articulaire.

Les articulations synoviales sont constituées d’au moins deux os entre lesquels se trouve un sac de liquide appelé liquide synovial. Les articulations entre les phalanges des doigts, du coude et du genou, ainsi que dans l'épaule et la hanche sont des exemples d'articulations synoviales.

Les extrémités des os dans les articulations synoviales sont revêtues d’une couche de cartilage articulaire, qui les aide à se déplacer en douceur l'une contre l'autre. Les os d’une articulation synoviale sont maintenus en place par des tissus conjonctifs fibreux appelés tendons et ligaments. Les tendons relient les muscles aux os, et les ligaments relient les os à d’autres os.

Les tendons et les ligaments sont constitués principalement de tissus conjonctifs solides et permettent le mouvement des articulations.

Un exemple de tendon est le tendon d’Achille, qui relie le muscle gastrocnémien de votre mollet aux os de votre pied. Ce tendon permet l'extension de l'articulation de la cheville, qui est essentielle dans le mouvement d’orientation du pied et est une caractéristique essentielle de la démarche humaine. Les lésions du tendon d'Achille peuvent rendre une personne incapable de marcher. Les traitements comprennent des médicaments anti-inflammatoires, l'utilisation d'une attelle médicale et de la chirurgie dans les cas extrêmes.

Un exemple de ligament est le ligament croisé antérieur (LCA), un ligament qui soutient l'articulation du genou. Les ligaments croisés se croisent de gauche à droite dans l'articulation du genou, entre le fémur et le tibia, empêchant cette articulation d'effectuer des mouvements latéraux. Les ligaments ont une élasticité limitée pour permettre un certain mouvement, mais le mouvement de flexion du genou reste limité à un seul plan, d'avant en arrière. Dans les sports qui exercent une forte pression latérale sur le genou, par exemple le basket-ball, les lésions et les déchirures du LCA sont fréquentes.

Figure 7 : Schéma montrant le tendon d'Achille, qui relie le muscle du mollet au talon de la cheville, ainsi que les ligaments du genou, qui relient les os de la partie supérieure à ceux de la partie inférieure de la jambe.

Définition : Tendon

Un tendon est un tissu conjonctif fibreux qui relie le muscle à l’os dans le système squelettique.

Définition : Ligament

Un ligament est un tissu conjonctif fibreux qui relie des os à d’autres os dans le système squelettique.

Exemple 4: Identifier la fonction et l’emplacement des tendons

Où se trouvent les tendons dans le squelette appendiculaire?

  1. Ils relient les os à d’autres os.
  2. Ils relient les muscles aux os.
  3. Ils se trouvent entre les vertèbres de la colonne vertébrale.
  4. Ils relient les muscles à d’autres muscles.

Réponse

Le squelette appendiculaire est constitué des os des membres (bras et jambes) et des os qui les relient au tronc du corps. Le squelette axial est constitué du crâne, de la cage thoracique et de la colonne vertébrale. Les articulations entre les os du squelette appendiculaire ont tendance à être plus mobiles que celles du squelette axial.

Beaucoup des articulations appendiculaires sont des articulations de type synoviales. Les articulations synoviales sont des articulations très mobiles qui sont amorties et lubrifiées par le liquide synovial et le cartilage articulaire.

Ces articulations sont maintenues ensemble par des tendons et des ligaments. Les tendons et les ligaments sont des tissus conjonctifs fibreux. Les ligaments relient les os des articulations à d’autres os, tandis que les tendons relient les muscles aux os.

Cela signifie que, dans le squelette appendiculaire, on trouve des tendons qui attachent les muscles aux os.

Le cartilage est un type de tissu conjonctif présent dans le système squelettique ainsi que dans d’autres parties du corps. En dehors du système squelettique, on trouve du cartilage dans les structures souples des oreilles et du nez, de la trachée et des petites voies respiratoires, ainsi que du larynx, ou boîte vocale. Le cartilage relie les os dans les articulations cartilagineuses, et le cartilage articulaire couvre les extrémités des os dans les articulations synoviales.

Terme clé : Cartilage

Le cartilage est un type de tissu conjonctif présent dans des structures flexibles comme les oreilles et le nez. Le cartilage articulaire se trouve aux extrémités des os des articulations synoviales.

Les os du squelette se développent à partir du cartilage. Les os du fœtus sont entièrement faits de cartilage flexible. Au moment de la naissance d’un bébé, il a environ 300 os individuels avec de nombreuses parties cartilagineuses. C’est pourquoi les bébés sont plus souples et ne peuvent pas se soutenir seuls. Les os finissent par fusionner en les 206 os du squelette adulte, transformant la plupart du cartilage mou en os dur.

Fait intéressant, le cartilage ne possède pas de vaisseaux sanguins. Les cellules des tissus cartilagineux ne reçoivent les nutriments que lentement, par diffusion plutôt que directement par un apport sanguin. C’est l’une des raisons pour lesquelles le cartilage guérit extrêmement lentement une fois blessé.

Résumons maintenant ce que nous avons appris sur le squelette appendiculaire dans cette fiche explicative.

Points clés

  • Le squelette appendiculaire comprend la ceinture scapulaire (ou pectorale), la ceinture pelvienne, les membres supérieurs et les membres inférieurs.
  • Les articulations synoviales sont des articulations très mobiles situées entre de nombreux os du squelette appendiculaire.
  • Avec les tissus osseux, le système squelettique comprend d’autres types de tissus conjonctifs, comme le cartilage.
  • Les tendons relient les muscles aux os, et les ligaments relient les os à d’autres os.

Rejoindre Nagwa Classes

Assistez à des séances en direct sur Nagwa Classes pour stimuler votre apprentissage avec l’aide et les conseils d’un enseignant expert !

  • Séances interactives
  • Chat et messagerie électronique
  • Questions d’examen réalistes

Nagwa utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Apprenez-en plus à propos de notre Politique de confidentialité